Assurance vétérinaire : est-ce que ça vaut la peine ?

Écrit par Anne Papmehl

Le vendredi 12 octobre 2018

Par une froide journée de novembre, pendant que je me promenais dehors, j'ai croisé deux adolescentes qui tiraient un chariot. Il y avait un labrador de couleur brun chocolat allongé dans le chariot, enveloppé d'une couverture en laine avec des plâtres sur ses deux pattes arrière. Je leur ai demandé ce qui s'était passé.

La famille et leur chien étaient dans un stationnement souterrain et sortaient de leur voiture quand soudainement, le chien a aperçu un écureuil qu'il a immédiatement pris en chasse. Il a sauté par-dessus une corniche sans se rendre compte qu'il allait atterrir sur un plancher de béton… un étage plus bas. Ouille !

Heureusement, le toutou a reçu un bon pronostic et je présume qu'il a fait un rétablissement complet. J'imagine également que ses propriétaires ont dû payer une grosse facture de vétérinaire.

Un engagement émotif et financier

Quand on adopte un animal de compagnie, on s'engage financièrement à non seulement le nourrir et l'héberger, mais aussi à payer pour ses soins médicaux. Même si nous faisons de notre mieux pour prévenir que nos compagnons tombent malades ou se fassent mal, certaines choses échappent à notre contrôle. Un accident sérieux ou une maladie grave qui demandent des soins vétérinaires coûteux pourraient arriver à n'importe quel moment. Les maladies et conditions associées à l'âge pourraient signifier des visites plus fréquentes chez le vétérinaire, en plus de tests, traitements et médicaments coûteux.

Comme les coûts vétérinaires continuent de monter, de plus en plus de personnes contractent une assurance pour les animaux de compagnie. Selon le North American Pet Health Insurance Association 2018 Report (en anglais), plus de deux millions de chiens et chats sont assurés aux États-Unis et au Canada, une statistique qui ne cesse de croitre.

Devriez-vous songer à prendre une assurance pour votre animal de compagnie ?

Les avantages de l'assurance vétérinaire

Avoir une assurance pour votre chien ou votre chat peut vous libérer d'un fardeau financier en cas de catastrophe. Elle peut vous épargner l'agonie émotive de devoir refuser les soins médicaux de votre animal de compagnie à cause d'un manque de fonds.

Un autre avantage est la large gamme de plans différents et flexibles, allant de l'assurance standard pour accident et maladie à des plans complets qui incluent les services de santé comme l'acuponcture, l'hydrothérapie et la physiothérapie. Les primes mensuelles (en anglais) peuvent commencer à seulement 13 $ pour les chiens et chats.

Les inconvénients de l'assurance vétérinaire

Comme avec l'assurance maladie, c'est important que vous compreniez ce que votre plan couvre, et surtout, ce qu'il ne couvre pas.

Plusieurs plans ne couvrent que les chiens et chats, mais il est possible d'en trouver qui incluent les petits mammifères (lapins), les oiseaux et les animaux exotiques.

Certaines politiques d'assurance vétérinaire incluent des restrictions de race, de maladie ou de temps. D'autres pourraient augmenter vos primes quand vos animaux vieillissent.

La majorité des plans exigent que vous payiez les frais de vétérinaire tout de suite et que vous soumettiez ensuite une demande de remboursement, mais certains offrent Direct Pay, où les vétérinaires envoient la facture à l'assureur, ce qui vous laisse seulement le coût de la franchise à payer de votre poche.

Les franchises et quotes-parts sont des aspects supplémentaires des assurances vétérinaires qui peuvent être difficiles à comprendre et coûteux si on ne les comprend pas.

Comptes d'épargne pour les dépenses d'animal de compagnie : une solution populaire

Pour certains propriétaires d'animaux de compagnie, le temps et l'effort qu'il faut pour comprendre les petits caractères et pour prendre une décision éclairée ne valent tout simplement pas la peine, surtout quand ils n'en auront peut-être jamais besoin.

Même s'il n'y a aucune façon de savoir ce que l'avenir vous réserve, vous voulez probablement vous assurer d'avoir un coussin financier quelconque pour votre animal de compagnie. Si vous n'êtes pas à l'aise d'acheter de l'assurance vétérinaire, il y a toujours la solution populaire du compte d'épargne séparé pour les urgences de votre animal de compagnie, où vous cotisez un petit montant mensuellement.

De cette façon, l'argent est là si vous en avez besoin. Même si votre épargne n'est pas assez élevée pour couvrir la facture médicale en entier de votre animal de compagnie, elle en réduira la charge financière. Et mieux encore, si vous finissez par ne pas en avoir besoin, vous aurez de belles économies que vous pourrez utiliser pour autre chose.

Partager