Pourquoi vous ne devriez pas vous fier uniquement au Régime de pensions du Canada

Écrit par Caroline Cakebread

Le lundi 21 janvier 2019

Il se peut que vous croyiez que le Régime de pensions du Canada (RPC) soit réellement un « régime de pension » – après tout, c'est comme ça qu'il s'appelle. Mais si vous comptez uniquement sur les prestations gouvernementales comme celles du RPC pour financer votre retraite, il est fort probable que vous deviez revoir votre plan.

Est-il possible de vivre des paiements du RPC ? Probablement pas.

La prestation maximale du RPC que vous pouvez recevoir est de seulement 1 134,14 $ par mois. Pourriez-vous vivre avec ça ? Probablement pas. En réalité, la plupart des gens ne cotisent pas suffisamment pour obtenir les prestations maximales, surtout s'ils sont allés longtemps à l'école, ont pris des congés pour élever les enfants ou ont étés travailleurs autonomes. Dans ce cas, le paiement moyen est de 666,56 $ par mois – bien moins que ce dont la plupart des gens ont besoin pour vivre lors de la retraite.

Vous serez peut-être aussi admissible aux prestations de la Sécurité de la vieillesse (SV) dont le maximum est 596 $ par mois – ajoutez cela aux prestations du RPC et ça va un peu mieux. Mais il est peu probable que vous ayez tout ce dont vous avez besoin.

Le RPC n'est que l'une des pièces du casse-tête de la retraite

Je ne suis pas en train de dire que les prestations du gouvernement comme le RPC et la SV ne devraient pas faire partie de votre plan de retraite – au contraire. Mais ils ne représentent qu'une partie d'un plan plus large qui comprend les prestations du gouvernement, de l'épargne personnelle et si vous êtes assez chanceux, un régime de pension d'employé.

Étant donné que seulement 38 % des travailleurs canadiens sont couverts par un régime de pension à leur travail, la pression est grande pour s'assurer d'épargner de façon indépendante autant que vous le pouvez pour la retraite. La bonne nouvelle est que le gouvernement offre d'excellents outils pour vous aider à savoir de combien vous avez besoin ainsi qu'à économiser.

Trois outils pour vous aider à planifier votre retraite :

Calculatrice du revenu de retraite canadienne : Cet outil du gouvernement du Canada vous aide à savoir combien vous recevrez du RPC et de la SV à votre retraite ainsi que la façon dont ces prestations doivent être complétées par votre autre épargne. Réunissez vos états de compte du cotisant au RPC et autres renseignements financiers, et prévoyez un peu de temps pour compléter le processus.

Régime d'épargne-retraite : Les RÉR sont un outil d'épargne clé en vue de la retraite des Canadiens. Les cotisations sont déductibles d'impôt, ce qui vous aide à réduire le montant d'impôt que vous payez. Et vous payez de l'impôt sur les gains obtenus dans vos RÉR seulement lorsque vous retirez des fonds.

Compte d'épargne libre d'impôt : Tant que vous respectez vos limites de cotisation, les fonds cotisés à votre CÉLI croissent et peuvent être retirés sans avoir à payer d'impôt. C'est une excellente façon d'épargner et de s'assurer que les gains en capital, revenus de placements et intérêt retournent dans vos poches lorsque vous prendrez votre retraite.

Profitez de chaque outil disponible

Alors, même si le gouvernement ne payera pas vos factures quand vous serez retraité, il vous aide à épargner de façon autonome. Profitez de tous les outils qui s'offrent à vous et assurez-vous d'être préparé pour la retraite.

 

Partager