Jamais trop jeune pour apprendre à investir

Écrit par Robin Taub

Le mercredi 20 juin 2018

Quand on pense aux investissements, on croit souvent qu'il s'agit de quelque chose qu'on fait quand on est plus vieux, pas forcément quelque chose qu'on enseigne à nos enfants d'âge primaire. Mais que vos enfants soient en bas âge ou bien de jeunes adultes, il y a plusieurs façons créatives de leur enseigner l'univers des placements.

Puisque vous ne pouvez pas investir ce que vous n'avez pas épargné, un bon point de départ est une brève introduction ou un rappel sur l'importance de dépenser moins que ce que vous gagnez, autrement dit d'épargner. Il est facile pour les enfants d'utiliser votre argent pour se procurer ce qu'ils veulent. Il est bien plus difficile, par contre, de développer la discipline nécessaire pour travailler dur et épargner en vue d'atteindre un objectif.

Éveiller l'intérêt des enfants et des préadolescents

La leçon fondamentale d'acheter à bas prix et de vendre à prix plus élevé peut commencer à un jeune âge. Cet été, alors que je visitais plusieurs marchés fermiers, j'ai souvent remarqué de jeunes enfants qui aidaient leurs parents à vendre des tartes, des légumes ou autres choses. Mettre la main à la pâte au sein d'une entreprise familiale, même pour un jour, enseigne aux enfants les bases des concepts de vendre quelque chose plus cher que ce qu'il vous a coûté, pour faire du profit et réinvestir cet argent dans l'entreprise.

Quand ma fille est née il y a presque 20 ans, mon frère lui a acheté une part dans la compagnie Walt Disney. Ce cadeau l'a initiée aux dividendes (à petite échelle), aux fractionnements d'actions et à la hausse du prix des actions. Et bien qu'elle était plus intéressée par les images des personnages de Disney dans le rapport annuel de la compagnie qu'aux relevés financiers, c'était une excellente façon d'entamer la conversation à propos des placements.

Piquer l'intérêt des adolescents

Vous pouvez encourager les plus vieux à choisir et à suivre le cours de quelques actions au sein de sociétés ouvertes pour lesquelles ils ont un intérêt, comme Nike, Google ou Apple. Cela peut mener à des discussions à propos de ce qu'est une action (détenir une part dans une société), la relation entre risque et rendement (plus le potentiel de faire des gains élevés est grand, plus le risque sera grand), et pourquoi les actions de certaines entreprises sont stables alors que d'autres sont volatiles.

Si vous croyez que votre enfant pourrait être le prochain Warren Buffet, plusieurs écoles secondaires offrent des cours qui présentent les concepts de base concernant les placements et la gestion financière.

« J'ai suivi des cours tels 'Introduction aux technologies d'entreprise' en neuvième année, 'Comptabilité' en dixième année, 'Titres financiers' en onzième année et, cette année, je suivrai le cours 'Principes fondamentaux du commerce international', explique Jacob Danovitch, un étudiant de douzième année à l'école secondaire Northern Secondary School de Toronto. Et à titre de président du volet DECA (lien en anglais) de mon école, j'ai participé à une compétition d'études de cas qui impliquait de concevoir des stratégies de placements tout en prenant en compte la tolérance au risque. »

Jacob est aussi membre du club d'investissement de son école, un club où les étudiants partent d'un même pécule et doivent compétitionner pour bâtir le faux portefeuille d'actions le plus performant au cours de l'année scolaire. Contrairement au monde réel, toutefois, apprendre à partir de fausses actions signifie qu'il n'y a pas de mauvais côté.

Susciter l'intérêt des jeunes adultes

Si votre enfant est plutôt autodidacte, il y a plusieurs moyens pour lui d'en apprendre davantage à propos des placements, que ce soit par des livres (lien en anglais), des blogues, des balados (lien en anglais), les nouvelles (lien en anglais) ou des vidéos comme ceux de la Khan Academy (lien en anglais).

Plusieurs communautés et universités offrent également des cours d'éducation aux adultes destinés aux investisseurs débutants de tous âges. L'école d'éducation permanente de l'Université de Toronto offre un cours pour débutants sur les placements et celle de l'Université de Calgary offre un cours sur la réussite en matière de placements (niveaux 1 et 2).

Si vous cherchez les bonnes ressources, apprendre comment investir n'a pas à être ennuyeux ou accablant. En fait, ça peut être intéressant et passionnant, et ce, à tout âge.

Partager