On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Fonds communs de placement versus fonds négociés en bourse : différences clés

Écrit par Joe Snyder

Le vendredi 29 septembre 2017

Q : Devrais-je sortir mon argent de mes fonds communs de placement et opter plutôt pour des fonds négociés en bourse ?

R : Je me fais souvent poser des questions sur les fonds négociés en bourse (FNB). Et avec raison : ils peuvent être offerts à très faible coût. C'est une des raisons pourquoi les fonds négociés en bourse sont appréciés des chroniqueurs sur les finances personnelles, l'autre raison étant une structure de produit favorable aux robots-conseillers. Mais cela ne signifie pas que vous devriez nécessairement troquer vos fonds communs de placement pour des fonds négociés en bourse.

La première chose à faire est de comprendre quel type d'investisseur vous êtes. Préférez-vous prendre toutes vos décisions financières seul ou avoir l'avis d'un conseiller ? Voulez-vous placer vous-même vos transactions et choisir vous-même votre assortiment de placements ou préférez-vous que quelqu'un vous aide à le faire ? Il est important de répondre à ces questions avant de songer à échanger vos fonds communs de placement pour des fonds négociés en bourse.

Avantages des fonds communs de placement par rapport aux fonds négociés en bourse

1) Ils sont simples à acheter et à vendre. Les prix des fonds communs de placement sont établis une fois par jour, alors si vous achetez ou vendez, vous n'avez pas à vous inquiéter de la fourchette de prix en cours (il s'agit de la différence entre le prix d'achat et le prix de vente) ou si vous devez choisir un ordre de Bourse (un ordre d'acheter ou de vendre qui doit être exécuté immédiatement aux prix courants du marché) ou un ordre à cours limité (un ordre d'acheter ou de vendre à un prix spécifique ou meilleur).

2) Vous n'avez pas à rééquilibrer votre portefeuille vous-même. Habituellement, les fonds communs de placement sont achetés par l'intermédiaire d'un conseiller ou d'une société de fonds directs qui peut vous aider à rééquilibrer votre portefeuille. Ceci est vraiment important à comprendre : il peut être très difficile en tant qu'investisseur autonome de se forcer à vendre quelque chose qui a un bon rendement et d'acheter quelque chose qui offre un faible rendement. Mais voilà ce que signifie « acheter à bas prix et vendre à prix fort » et vous devez être prêt à le faire si vous rééquilibrez votre portefeuille vous-même.

3) Vous pouvez facilement programmer des cotisations automatiques. Souvent, pour seulement 25 $/mois, vous pouvez programmer des cotisations régulières qui vont directement dans votre ou vos fonds communs de placement. Les plans d'épargne automatique sont essentiels pour s'enrichir.

Avantages des fonds négociés en bourse par rapport aux fonds communs de placement

1) Vous pouvez diminuer vos coûts de façon significative. Les fonds négociés en bourse sont habituellement indiciels (lien en anglais), ce qui signifie que leurs frais de gestion sont bas. Si votre objectif est de créer le portefeuille assorti des frais les moins élevés, alors, exception faite des titres individuels, qui ne requièrent pas de frais de gestion continuels, les fonds négociés en bourse sont à privilégier.

2) Vous avez le contrôle total de votre compte. Pour les investisseurs qui veulent créer leur propre portefeuille et échanger ainsi que gérer eux-mêmes leurs placements, les fonds négociés en bourse offrent un monde de diversité. Vous pouvez acheter une poignée (ou moins) de fonds indiciels négociés en bourse selon l'indice élargi : actions canadiennes, actions américaines, actions internationales, obligations et un nombre quelconque de catégories d'actifs plus « exotiques ».

Verdict final : Si vous voulez être un investisseur complètement autonome, créant et gérant tous les aspects de votre portefeuille, vous devriez opter pour des fonds négociés en bourse plutôt que pour des fonds communs de placement. Si, d'autre part, vous ne pensez pas être en position de gérer tous les aspects de votre portefeuille, alors les fonds communs de placement sont probablement un meilleur choix pour vous.

Si vous avez une question à laquelle Joe pourrait répondre dans un prochain article ou si vous souhaitez suggérer un sujet, envoyez un courriel à l'adresse conseiller@tangerine.ca

Cet article ne vise qu'à fournir des renseignements généraux sur les fonds communs de placement et les fonds négociés en bourse. Si vous avez besoin de plus amples renseignements concernant votre situation personnelle, consultez un conseiller en placement.

Partager