On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Sur les réseaux sociaux

Faut-il investir une grosse somme d'un coup ?

Écrit par Preet Banerjee

Le lundi 7 mai 2018

Si vous avez une rentrée d'argent quelconque et que vous voulez l'investir, qu'est-ce qui est le plus logique : l'investir d'un coup, ou petit à petit au fil du temps ? Et si le marché est solide, devriez-vous attendre que les choses se calment avant de faire quoi que ce soit ? Après tout, il faut « acheter à faible prix, vendre à prix élevé », n'est-ce pas ?

En investissement, on dit que c'est le temps qu'on passe dans le marché qui compte, pas le moment où on y entre. D'autres facteurs de réussite incluent un portefeuille diversifié, des coûts peu élevés, un rééquilibrage périodique et la volonté de respecter votre plan d'action, peu importe ce qui arrive.

Allez-y : investissez

Pour ceux ou celles qui n'ont pas de somme prête à investir, y aller avec des cotisations automatiques régulières dans un portefeuille d'investissement est l'une des seules façons de commencer. Et si un ralentissement du marché peut arriver à tout moment, il pourrait sembler intuitif que, plus il s'écoule de temps depuis le dernier ralentissement, plus il soit probable qu'un ralentissement survienne bientôt.

Mais si vous prévoyez être un investisseur à long terme et que vous ne commencez pas avec un magot, mais plutôt avec des cotisations périodiques, vous devriez vous sentir en confiance de commencer à investir tout de suite. En effet, il est possible de voir la valeur de votre portefeuille augmenter même si les investissements qu'il contient ont été volatiles et affichent un rendement négatif pour l'année.

Ça peut sembler paradoxal, mais cette vidéo (en anglais) explique comment une cotisation de 100 $ dans un investissement qui perd de la valeur dans l'année peut faire en sorte que vous vous retrouviez avec plus de 1 200 $ (12 cotisations mensuelles de 100 $) à la fin de cette même année.

L'explication

La raison derrière ce phénomène est que si le mauvais rendement de l'investissement survient en début d'année, vos premières cotisations de 100 $ serviront à acheter des investissements à un prix unitaire inférieur. Si ces investissements rebondissent au cours du reste de l'année, vous pourriez vous retrouver avec plus d'argent que vous en avez mis.

Si vous commencez à zéro et songez à programmer des cotisations périodiques, lancez-vous. Vous ne sentirez même pas les effets d'un repli du marché jusqu'à ce que vous ayez une plus grosse somme d'investie. Un repli de 10 % quand vous avez 500 $ dans votre portefeuille représente 50 $, ce qui n'empêchera probablement pas grand monde de dormir. Mais si vous avez 100 000 $ dans le marché, une diminution de 10 % de la valeur équivaudrait à 10 000 $ - ce qui pourrait commencer à vous agacer.

Et la somme forfaitaire, dans tout ça ?

Ce qui nous ramène à la question qui nous intéresse : quoi faire si vous avez une grosse somme ? Peut-être avez-vous reçu une belle prime de rendement au travail, obtenu un héritage, ou vendu un objet de grande valeur. Historiquement parlant, investir la somme d'un coup a plus souvent produit une valeur monétaire supérieure, comparativement à des cotisations déployées sur une plus longue période dans le même portefeuille.

Donc les probabilités se rangent du côté d'investir la grosse somme tout d'un coup, à condition que vous respectiez un plan ou l'autre à 100 %.

Remises en question

La vérité, c'est que nous avons constamment tendance à nous remettre en question. Avec tout portefeuille à long terme assorti d'un certain degré de risque, on devrait s'attendre à des replis de temps en temps. Si vous commencez à zéro et que vous bâtissez votre portefeuille lentement au fil du temps, vous prendrez de l'expérience avec ces replis pendant que vous avez moins à perdre. Mais lorsqu'on investit pour la première fois, avec une grosse somme, il est facile de comprendre comment ce genre de chose pourrait créer de l'anxiété.

Une étape à la fois

La meilleure stratégie pour vous doit tenir compte de comment vos émotions peuvent influencer vos décisions. Une option tout à fait acceptable est d'y aller une étape à la fois avec l'investissement de votre argent. Ce que j'entends par là est que vous pourriez diviser la somme en 12 et faire des cotisations mensuelles à votre portefeuille, par exemple. Vous pourriez aussi la diviser en 24 et prendre deux ans pour l'investir. Mais si vous attendez plus longtemps que ça, vous risquez de garder trop de liquidités non productives, trop longtemps.

Pour terminer, si vous avez une grosse somme et que vous n'est pas encore certain quoi en faire, songez à faire appel à un conseiller. N'oubliez pas de vous renseigner sur les qualités à rechercher chez un conseiller financier qualifié, et d'en rencontrer plus d'un pour avoir une meilleure idée de vos options.

 

Partager