Comptes d'épargne libre d'impôt : avantages et précautions

Écrit par Joe Snyder

Le samedi 7 avril 2018

Q:

Quels sont les avantages d'un CÉLI ? Et comporte-t-il des inconvénients ?

 

R:

Les CÉLI sont fantastiques — mais avant d'y plonger tête première, il est important de comprendre comment ils fonctionnent afin de s'assurer qu'ils sont la bonne option pour vous. Le compte d'épargne libre d'impôt (CÉLI) a été lancé en 2009. C'est un type de compte qui permet aux Canadiens d'épargner ou d'investir sans avoir à payer d'impôt sur les gains obtenus ni sur les retraits effectués.

Les avantages :

Tant que vous respectez votre plafond de cotisation, vous êtes encouragé à faire autant d'argent que possible : vos gains sont exempts d'impôt ! Tout comme les retraits, d'ailleurs. C'est incroyable !

Ils s'harmonisent avec n'importe quel objectif, à court, à moyen ou à long terme. Par exemple, un CÉLI de type compte d'épargne est idéal pour votre fonds d'urgence ou pour y mettre les fonds pour vos prochaines vacances, alors qu'un compte CÉLI sous forme de fonds commun de placement est parfait pour vos économies de retraite.

Si vous retirez des fonds de votre CÉLI, vous pouvez, l'année suivante, remettre le montant retiré, en plus de vos droits de cotisation annuels et de tout droit de cotisation non utilisé.

Les inconvénients :

L'argent est presque trop accessible. Sans doute parce qu'il n'y a, entre autres, aucune pénalité pour les retraits (sauf que vous ne pouvez pas remettre ce montant avant l'année civile suivante). Cela pourrait mener à des comportements qui ne cadrent pas avec les objectifs globaux de l'investisseur.

Son nom contient les mots « compte d'épargne ». Pour la plupart des personnes que je connais qui détiennent un CÉLI, cela les a menés à simplement mettre leur argent dans un compte d'épargne libre d'impôt. Je crois que parce que le nom du compte (CÉLI) est en même temps un nom de produit (compte d'épargne), ça porte à confusion. N'oubliez pas que vous n'êtes pas limité aux comptes d'épargne. Vous pourriez aussi investir dans des fonds communs de placement, des actions, etc. L'important est que, peu importe dans quoi vous investissez, ça devrait concorder avec votre objectif — c'est-à-dire ce pour quoi vous mettez de l'argent de côté.

Les limites de cotisation changent souvent. D'abord, 5 000 $, ensuite, 5 500 $, puis 10 000 $ pour une année et retour à 5 500 $. Ces chiffres peuvent changer chaque fois que nous avons un nouveau gouvernement fédéral. J'aimerais beaucoup voir ce montant normalisé, en quelque sorte, et coulé dans le béton. La plupart des gens que je connais ont de la difficulté à effectuer un suivi rigoureux de leurs droits de cotisation et ces modifications incessantes n'ont certainement pas aidé la situation.

La bonne nouvelle est que vous pouvez vérifier votre limite de cotisation CÉLI à l'aide de la fonction Mon dossier sur le site de l'ARC. (Et grâce à la fonction pratique de connexion partenaire, vous pouvez utiliser vos identifiants d'opérations bancaires en ligne !)


Si vous souhaitez soumettre une question sur les placements à Joe, envoyez un courriel à :conseiller@tangerine.ca.

Cet article vise à fournir des renseignements généraux concernant les CÉLI. Si vous avez besoin de plus d'information sur votre situation personnelle, vous devriez consulter un conseiller en placement.

Partager

Jetez un coup d’œil à notre livre numérique pour vous aider à vous lancer en investissement.