On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Trois enfants, pas d'auto : comment nous y arrivons

Écrit par Dominique Jarry Shore

Le mercredi 22 mai 2019

Notre famille de cinq n'a jamais possédé de voiture. Nous n'avions pas planifié vivre sans véhicule, mais à mesure que notre famille s'agrandissait, nous avons trouvé que c'était plus simple (et moins cher) de vivre sans voiture.

Puisque nous vivons à Montréal — une ville qui possède un excellent service de transport en commun, plusieurs services de partage de véhicules et de nombreuses pistes cyclables —, ça n'a pas été si difficile d'y arriver. Et je ne m'ennuie pas du tout de conduire dans la circulation dense et de pelleter pour dépêtrer la voiture de la neige.

Pas de voiture ? Planifiez en fonction de la proximité

 

Quand nous songions à acheter notre première résidence il y a quelques années, nous savions que nous voulions un endroit près du lieu de travail de mon mari et près d'une école et d'une garderie pour les enfants. Nous avons eu la chance de trouver un logement situé juste en face de la garderie et de l'école primaire des enfants. Mon fils peut même voir notre maison par la fenêtre de sa classe de première année. Mon mari travaille à 10 minutes à pied de la maison et moi, à 25 minutes. C'est notre adolescente qui a le plus long trajet quotidien : elle prend l'autobus et le métro pendant 35 minutes pour se rendre à son école secondaire.

Mon mari et moi commençons tous les deux à travailler très tôt le matin. Nous devons mener les enfants à l'école plus tôt que ce que nous voudrions, mais nous terminons notre journée de travail à 16 h et avons plus de temps à passer avec eux en fin de journée. Nous ne perdons pas de temps précieux en famille à cause de la circulation.

Utilisez des vélos et équipez-les de sièges pour enfants

 

Nous utilisons nos vélos du mois d'avril au mois de novembre. Mon mari et moi avons tous les deux un siège pour enfant sur notre vélo. Cela nous donne plus de souplesse, puisque chacun de nous peut aller chercher ou mener nos plus jeunes à leurs activités.

Dans le passé, nous avons déjà utilisé une remorque de vélo. La remorque était également pratique pour les grosses commandes d'épicerie chez Costco. Un service de partage de véhicule ou un taxi sont aussi commodes lorsque vous avez beaucoup de choses à transporter.

Utilisez les transports en commun

 

Ma fille et moi possédons toutes les deux une carte mensuelle de transport en commun. Même si je ne l'utilise pas tous les jours, c'est pratique d'avoir une carte et de ne pas avoir à fouiller partout pour trouver de la monnaie chaque fois que je veux prendre le bus ou le métro. J'ai récemment profité d'un programme par l'entremise de mon employeur qui offrait une réduction de 20 % sur les cartes mensuelles, ce qui m'a permis d'économiser plus de 200 $ par année.

Louez une voiture pour les occasions spéciales

 

Nous aimons sortir de la ville de temps à autre et pour ces occasions, nous louons une voiture. Je fais appel à une agence de location de voitures qui propose des « offres spéciales du gérant » à un taux quotidien qui est moins cher que de louer une voiture compacte. Le seul inconvénient est que vous ne savez jamais ce que vous allez conduire. Parfois, c'est une berline moins récente, mais d'autres fois c'est un Jeep Wrangler mauve ou une toute nouvelle minifourgonnette Dodge. J'ai même eu l'occasion de conduire une Ford Mustang !

Les inconvénients de ne pas posséder de véhicule

 

Pour être entièrement transparente, ne pas posséder de voiture n'est pas toujours super. Par exemple, nous avons tendance à aller à l'épicerie la plus proche de notre résidence où les prix sont un peu plus élevés. Si nous avions un véhicule, nous irions probablement à l'épicerie à rabais plus souvent. Mais quand on prend en compte l'essence et le coût de possession et d'entretien d'une voiture, la différence de prix que nous payons pour l'épicerie n'est probablement pas si grande.

De temps en temps, nous adorons simplement rouler en voiture et aller où nous devons aller sans avoir à emprunter le transport en commun ou nos vélos. Mais en général, un mode de vie sans voiture fonctionne bien pour notre famille.

 

Partager