On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Sur les réseaux sociaux

Quelques conseils financiers pour futurs parents

Écrit par Barry Choi

Le lundi 2 octobre 2017

Si vous demandez à n'importe quel parent, il vous confirmera qu'élever un enfant coûte très cher. En 2011, MoneySense Magazine (en anglais) a estimé qu'élever un enfant jusqu'à l'âge de 18 ans coûtait 243 656 $, ce qui équivaut à 12 824 $ par année. En 2015, le magazine a ajusté ses données en fonction de l'inflation et a constaté que le coût avait grimpé à 13 366 $ par année. On ne se trompe probablement pas si on présume que le coût continuera de monter.

Toutefois, vous ne devriez pas laisser les données vous décourager. Si vous êtes sur le point d'accueillir un nouveau membre de la famille ou prévoyez avoir des enfants, il existe quelques façons de vous préparer à faire face aux dépenses nécessaires pour élever des enfants.

Établissez un budget « prébébé »

Même avant que ma femme et moi décidions d'avoir des enfants, nous avions commencé à penser à nos futures dépenses. Nous savions qu'avoir un enfant entrainerait plusieurs dépenses de démarrage, telles que des frais médicaux non couverts par notre assurance maladie, un siège d'auto, une poussette, des objets pour la chambre du bébé, et des dépenses récurrentes comme les coûts grandissants de la nourriture. Nous avons compilé tous ces coûts et avons créé un « budget bébé ».

Nous avons également analysé notre budget afin de voir si nous pouvions maintenir ce mode de vie avec un seul budget. Il est impossible de prédire toutes les dépenses, mais l'idéal serait de commencer à faire des changements dans votre budget. Vous pourriez même faire un petit test en vivant d'un seul salaire avant l'arrivée de votre enfant.

Gardez en tête que vous recevrez peut-être plusieurs essentiels en cadeau. Les parents qui n'ont plus besoin de certains articles seront ravis de vous faire cadeau de ceux-ci. Bien que ce ne soit pas garanti, économiser de l'argent n'est jamais une mauvaise chose lorsqu'on élève un enfant.

Renseignez-vous au sujet de vos prestations

Si vous répondez à certains critères, vous pourriez être admissible à jusqu'à 12 mois de prestations parentales ou de maternité de la part de l'assurance-emploi (AE) du gouvernement fédéral. Généralement, le taux de base de prestation de l'AE est de 55 % de votre rémunération assurable, jusqu'à un montant maximum de 51 300 $ (à partir du 1er janvier 2017). Cela donne un maximum de 543 $ par semaine. Veuillez noter qu'Ottawa a annoncé dans leur plus récent budget qu'ils comptaient prolonger cette prestation à 18 mois, mais qu'elle serait réduite. Toutefois, cela pourrait ne pas se concrétiser avant l'année 2018. Jetez un coup d'œil au site Web du gouvernement du Canada pour des mises à jour.

Votre employeur pourrait également vous offrir des sommes complémentaires. Vous devriez consulter votre service des ressources humaines pour voir ce qui pourrait vous être offert.

Le gouvernement fédéral offre également une Allocation canadienne pour enfants. Avec celle-ci, vous serez admissible à jusqu'à 6 400 $ par année par enfant âgé de moins de 6 ans, ou 5 400 $ par année par enfant âgé de 6 à 17 ans. Le site Web de l'Allocation canadienne pour enfants comporte une calculatrice en ligne pour vous aider à calculer le montant qui pourrait vous revenir.

Pensez à vos dépenses postaccouchement

Si vous n'avez pas de fonds d'urgence, vous devriez vous en créer un maintenant au cas où une dépense urgente et importante se présentait. Vous devriez aussi vous assurer que vous détenez une assurance vie pour que votre douce moitié et votre enfant puissent avoir un avenir financier assuré si le pire devait arriver.

Même avant la naissance de votre enfant, vous devriez penser aux services de garde puisque la plupart des garderies ont de très longues listes d'attente. Malheureusement, la garde d'enfants peut coûter cher selon l'endroit où vous vivez. Pour certains, une gardienne est un choix à considérer. Elles peuvent sembler coûter cher, mais pourraient être plus rentables que de faire garder plusieurs enfants par un service de garde.

Si vous prévoyez donner un coup de main à vos enfants en contribuant à leurs frais de scolarité, c'est le moment idéal de mettre de l'argent de côté. Cotiser à un régime enregistré d'épargne-études (REÉÉ) est une très bonne façon de procéder, puisque le gouvernement fédéral cotise un montant équivalent à 20 % de vos cotisations, jusqu'à un maximum de 500 $ par année dans le cadre de la Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE). Consultez le site Web de la SCEE pour de plus amples renseignements.

Le mot de la fin

Les nouveaux parents devraient s'attendre à l'inattendu. Les coûts et les responsabilités augmenteront, donc il est mieux de vous faire une liste de priorités du mieux que vous pouvez. Pensez aux dépenses à court terme lorsque vous planifiez des objectifs à long terme. C'est une période emballante dans votre vie, alors en réglant votre budget familial, vous subirez assurément moins de stress.

Partager