Que devrait contenir votre plan financier?

Écrit par Frederic Levesque

Le vendredi 15 février 2019

Si vous étiez un athlète qui vise les plus grands honneurs dans sa discipline, vous chercheriez sans aucun doute à vous doter d'un programme d'entrainement.

Similairement, si vous cherchez à atteindre vos objectifs financiers, vous avez intérêt à mettre en place un plan financier qui brossera le portrait de votre situation actuelle et future. Voici ce que devrait contenir votre plan financier.

Objectifs financiers

Pour bien paver la voie, commencez par bien définir vos objectifs financiers. Assurez-vous de choisir des objectifs qui seront quantifiables et atteignables dans un horizon de temps donné. Vous pourrez par exemple séparer vos objectifs en objectifs à court terme (bâtir un fonds d'urgence), à moyen terme (épargner pour l'achat d'une maison) et à long terme (planifier votre retraite).

Avoir net

Le meilleur portrait de votre situation actuelle demeure le calcul de votre avoir net. Un exercice assez simple et très révélateur qui devient aussi très utile quand vient le temps de se fixer des objectifs.

Pour déterminer votre avoir net, il suffit de faire la différence entre vos actifs et vos passifs. D'un côté, faites la liste de tous vos actifs y compris vos liquidités (comptes chèque et épargne), votre épargne ainsi que vos investissements à leur valeur marchande (REÉR, CÉLI, REÉÉ, CPG, FERR, etc.), et finalement, vos actifs immobiliers et autres actifs de valeurs.

De l'autre côté, faites la somme de vos passifs, y compris le solde de vos cartes de crédit, prêts personnels, marges de crédit et hypothèques. Un moins l'autre vous donnera votre avoir net. Vous pourrez ensuite utiliser cette mesure pour suivre votre progrès de façon mensuelle.

Analyse budgétaire

Pour compléter le survol de votre situation actuelle, vous devez aussi inclure à votre plan financier votre budget ou une analyse de vos revenus et dépenses. Pour ce faire, vous pouvez compiler vos relevés bancaires ou de carte de crédit mensuellement pendant, disons, 3 mois et assigner chaque dépense aux catégories suivantes: logement, transport, alimentation, vêtements, santé, divertissement, remboursement de dette, épargne, et finalement, investissement. La moyenne de chaque catégorie sur trois mois vous donnera une excellente idée de votre budget.

Bien sûr, assurez-vous que vos dépenses n'excèdent pas vos revenus. Si c'est le cas, revoyez votre profil de consommation afin d'éliminer certaines dépenses non essentielles. De plus, en réduisant certaines dépenses, vous pourrez augmenter chacune des portions épargne et investissement afin d'aider votre situation future et réussir à atteindre vos objectifs plus rapidement.

Épargne automatisée

Maintenant que vous connaissez vos objectifs et votre valeur nette, ainsi que le montant disponible pour votre épargne et vos investissements, déterminez combien de temps et d'argent il vous faudra pour atteindre chaque objectif, comme l'élimination de vos dettes, l'accumulation d'un fonds d'urgence, l'achat de votre chalet de rêve. Automatisez votre épargne en autorisant des transferts mensuels dans des comptes d'épargne dédiés.

Stratégie d'investissement

L'atteinte de vos objectifs à long terme repose quant à elle sur une stratégie d'investissement que vous allez établir afin d'investir les sommes déterminées dans votre budget et qui reposera sur certaines hypothèses. À partir des sommes déjà accumulées et du montant que vous mettez de côté chaque mois, vous pourrez déterminer combien vous pourrez potentiellement accumuler d'ici l'âge de la retraite.

Vous aurez besoin d'une hypothèse conservatrice de rendement annuel ainsi qu'une hypothèse de décaissement annuel afin de déterminer combien de temps vous pourrez survivre avec votre fonds de retraite.

Par exemple, si vous avez 35 ans et économisez 500 $ par mois jusqu'à l'âge de 65 ans, et que vous supposez que les marchés financiers vous apporteront un rendement conservateur de 7,5 % annuellement, vous pourrez accumuler à la retraite si vous aviez comme point de départ 50 000 $ en économie, un peu plus de 1,2 M$.

Gestion des risques

Finalement, un dernier mot sur la gestion de vos risques et comment vous pourriez palier à la perte de revenus, aux accidents, aux maladies et à la perte d'un être cher. N'hésitez pas à inclure à votre plan financier le sommaire de vos différentes couvertures d'assurance afin de déterminer si vous pouvez pallier tous les risques que vous aurez déterminés.

Mise à jour

Voilà ce que vous devriez inclure au minimum dans votre plan financier. N'hésitez pas à mettre à jour certaines sections lorsque le tout sera complet. Si vous déterminez que vous avez besoin d'un plus gros montant à investir pour la retraite, ajustez votre budget en conséquence ou vice versa.

 

Partager