Nouvelles habitudes financières à adopter

Écrit par Robin Taub

Le mardi 16 juin 2020

Nous vivons une époque sans précédent. Les restrictions visant à empêcher la propagation de la COVID‑19 ont eu de graves répercussions sur l'activité économique.

Bien que ces événements aient présenté de nombreux défis pour les Canadiens, si ce n'était de cette pause, nous aurions probablement continué à faire les choses comme nous l'avons toujours fait, et ce, principalement par habitude. Alors voilà que nous avons été obligés de faire les choses différemment. Pourquoi ne pas profiter de l'occasion pour réfléchir aux vieilles habitudes et remplacer celles qui ne vous sont plus utiles ?

Faire le point sur vos habitudes financières

Il vaut parfois mieux de rester dans l'ignorance, mais pas lorsqu'il s'agit d'argent. Si vous ne savez pas où vous en êtes financièrement, comment pouvez‑vous déterminer votre cheminement ?

1. Calculez votre valeur nette sur une base annuelle ou même trimestrielle. Votre valeur nette représente tout ce que vous possédez (actif) moins tout ce que vous devez (passif). En faisant un suivi régulier, vous pouvez observer son évolution au fil du temps.

2. Examinez régulièrement votre budget, particulièrement lorsque votre situation personnelle change d'une manière qui pourrait avoir une incidence sur vos finances, comme un nouvel emploi ou un nouveau bébé, ou encore lorsque des événements externes surviennent, comme la COVID‑19.

Vivre selon — plutôt qu'au‑delà de — vos moyens

Dépenser plus que ce que l'on gagne est une habitude dangereusement facile à prendre. En se fiant au crédit pour couvrir les déficits, on finit par accumuler des dettes, qui peuvent rapidement devenir ingérables.

Avant la COVID‑19, beaucoup d'entre nous avaient un « facteur latte », une expression utilisée pour désigner ces petites indulgences et autres dépenses supplémentaires qui peuvent s'accumuler sans que l'on s'en rende vraiment compte. Quand on dépense par habitude ou par routine, on se demande rarement si l'on en a vraiment pour son argent. Alors que nous revenons à la « nouvelle normalité », l'occasion nous est donnée de dépenser de manière réfléchie :

  • Demandez‑vous lesquels de vos « désirs » vous manquent réellement et, selon vous, valent encore la peine d'être réalisés ? Quels sont ceux dont vous réalisez maintenant pouvoir vous passer ?

De nouvelles habitudes à envisager

Faites le suivi de vos dépenses afin de savoir exactement où va votre argent. Ce suivi vous aidera non seulement à établir votre budget, mais aussi à prendre de meilleures décisions en matière de dépenses.

Payez‑vous d'abord et apprenez à vivre avec ce qui reste. C'est le contraire de I'ancienne habitude de dépenser puis d'essayer de mettre ce qui reste de côté. La distanciation sociale a permis de rediriger des fonds qui auraient autrement servi à des dépenses discrétionnaires comme les voyages, les sorties au resto et les spectacles, vers de nouveaux objectifs tels qu'un fonds d'urgence. Vous pouvez le faire en effectuant un virement régulier et automatique dans un compte d'épargne ou d'investissement distinct chaque fois que vous recevez votre paye.

Établissez et maintenez un filet de sécurité. On a constaté cette année l'importance de disposer d'un fonds d'urgence représentant de trois à six mois de dépenses sous forme d'épargne liquide. Ce fut également un rappel de la nécessité de disposer d'une assurance maladie, vie et invalidité adéquate afin de protéger votre famille et vos finances au cas où il vous arriverait quelque chose.

Faites preuve de reconnaissance. Avant la pandémie, bien des gens avaient l'habitude de parcourir les réseaux de médias sociaux et d'en tirer un sentiment de peur de rater quelque chose (« FOMO »). Or, passer trop de temps sur les plateformes de médias sociaux peut entraîner des sentiments d'envie, de mauvaise humeur et d'insatisfaction face à la vie. Cela peut également affaiblir la maîtrise de soi et amener à dépenser excessivement pour sauver les apparences.[1] Être reconnaissant demande un peu d'effort, jusqu'à ce que cela devienne une habitude. Pourquoi ne pas tenir un journal de reconnaissance et noter chaque soir trois choses qui se sont produites ce jour‑là dont vous êtes reconnaissant. Vous pouvez aussi faire un bilan hebdomadaire avec vos amis ou votre famille où chacun partage une chose qui s'est produite au cours de la semaine et pour laquelle il est reconnaissant.

Enfin, si vous avez des enfants, essayez de donner le bon exemple en matière de finances. Les enfants acquièrent des habitudes financières à la maison. Ils vous observent, vous écoutent et apprennent de vous. Ainsi, efforcez‑vous de mettre de l'ordre dans vos finances afin de montrer l'exemple.

[1] The Internet Trap, Five Costs of Living Online, par Ashesh Murherjee (en anglais seulement)

Partager