La génération sandwich : les enjeux financiers

Écrit par Preet Banerjee

Le mercredi 20 février 2019

La « génération sandwich », qui désigne les personnes qui sont financièrement responsables d'elles-mêmes, de leurs enfants et de leurs parents, a des défis bien particuliers à relever.

Les Canadiens fondent leurs familles de plus en plus tard, et nous vivons plus longtemps. Le fait d'être responsable de plusieurs générations au sein d'une famille pourrait devenir la norme pour de nombreuses personnes à l'avenir. La planification de l'aide à la vie autonome, les soins à domicile ou les foyers de soins infirmiers constituent des questions importantes qui pourraient entrer en ligne de compte.

Concilier vos besoins et ceux des autres

 

Bien sûr, il y aura une pression financière. Vous devez toujours « penser d'abord à vous » pour épargner en vue de vos objectifs à long terme, mais vous devez aussi « penser ensuite aux autres » avant de pouvoir répartir le reste de votre budget. Cela affectera le montant à consacrer aux dépenses liées à votre mode de vie.

Lorsqu'il s'agit de la dynamique émotionnelle liée au fait de s'occuper de parents vieillissants, une approche conciliante sur le plan de leurs soins favoriserait une variété d'approches différentes, affirme le Dr Ajmal Razmy, directeur médical du Service des soins actifs de santé mentale de Trillium Health Partners, à Mississauga en Ontario.

La planification financière — une question d'équilibre

 

« La génération sandwich a la lourde tâche d'équilibrer deux rôles de proches aidants souvent conflictuels », dit le Dr Razmy. « Nous en sortons généralement remarquablement bien dans cette situation, mais le stress qui peut en découler a des implications pour toutes les parties concernées. »

  • Il est important de discuter de la situation avec ses frères et sœurs ainsi qu'avec tout autre membre de sa famille proche. Certains pourraient être en mesure de contribuer financièrement et d'autres pourraient être prêts à donner de leur temps pour aider aux soins.
  • Parce qu'il peut y avoir un important écart de revenu ou de patrimoine entre frères et sœurs, et parce que tout le monde ne vit pas dans le même quartier, la même ville ou encore le même pays, il est important d'évaluer toutes les façons par lesquelles chacun peut participer.
  • Votre planification financière devrait également tenir compte de la question de savoir si une éventuelle cohabitation est à prévoir. Dans ce cas, l'achat d'une plus grande maison pourrait s'avérer judicieux.
  • Si vos parents ou autres membres de votre famille ne sont pas en mesure de contribuer financièrement, cela pourrait vous obliger à déménager dans un secteur moins dispendieux ou à trouver des moyens de réduire vos autres dépenses.

Le dernier mot

 

Étant donné que les gens fondent leur famille plus tard et vivent plus longtemps, de plus en plus de gens seront « pris en sandwich ». Le stress financier et émotionnel de se retrouver dans cette situation peut avoir un impact sur la dynamique familiale. Il est donc important de parler avec vos proches et de ne pas vous mettre dans une situation où vos propres finances sont en difficulté parce que vous avez trop de responsabilités.

 

Partager