J'ai perdu mon emploi. Maintenant, je fais quoi ?

Écrit par Preet Banerjee

Le vendredi 10 mai 2019

Perdre son emploi peut être une expérience très émotionnelle, ce qui fait en sorte qu'il est encore plus difficile de se concentrer sur ses finances au moment où on en aurait vraiment besoin. Voici un résumé de certains des points à prendre en considération pendant ce moment critique.

Choses à démêler dès maintenant

  • Vous devez savoir si vous serez admissible aux prestations d'assurance-emploi et démarrer le processus immédiatement. Vous pouvez envoyer votre demande et remplir votre relevé d'emploi plus tard si votre employeur ne l'a pas sous la main.
  • Si vous avez un régime de pension, un REÉR collectif ou d'autres sources d'épargne ou comptes de placement au travail, il vous faudra vérifier avec les ressources humaines les mesures que vous devez prendre afin de les transférer hors de l'entreprise.
  • Si vous aviez des avantages sociaux, comme une assurance-vie collective, sachez que certaines polices peuvent être converties en police d'assurance individuelle au cours d'une certaine période de temps après la perte d'emploi. Assurez-vous d'explorer toutes vos options. Convertir votre assurance-vie collective en une assurance individuelle est l'une des options qui s'offrent à vous, mais vous pouvez aussi prendre une assurance privée individuelle.
  • Si on vous offre des indemnités de départ, vous devriez songer à embaucher un avocat spécialisé en droit du travail afin de vérifier l'offre, surtout s'il y a des points que vous ne comprenez pas ou simplement pour obtenir un deuxième avis. Bien qu'il y ait de bons avocats spécialisés en droit du travail offrant des consultations gratuites, vous devriez prévoir dans votre budget un montant pour une consultation plus approfondie.

Créez un plan d'action à court terme afin de minimiser les répercussions financières

  • Avec une perte de revenus, il est fort probable que vous ayez des liquidités négatives si vous maintenez le même train de vie qu'à l'habitude. Il est temps de revoir votre budget et de reconnaître que vous devrez passer en mode survie. Établissez une liste de toutes vos dépenses mensuelles récurrentes et évaluez dans quoi vous pouvez couper. Souvenez-vous, il ne s'agit pas de coupures permanentes, alors vous pourriez, par exemple, songer à annuler le câble pour quelques mois. Assurez-vous toutefois de connaître les pénalités d'annulation. Et bien que ça pourrait être tentant de couper dans vos primes d'assurance, celles-ci pourraient se classer dans la catégorie des essentiels. Vous pouvez mourir avec ou sans emploi, mais dans les deux cas, votre famille a besoin de cette protection.
  • Vérifiez toutes les assurances que vous avez qui pourraient être « activées » en cas de perte d'emploi. Certaines personnes possèdent une assurance de protection du solde sur leur carte de crédit ou leur hypothèque. Ces assurances pourraient couvrir une partie de vos paiements minimums pendant une certaine période de temps pendant que vous êtes sans emploi. Plusieurs personnes ne se souviennent plus d'avoir opté pour ces protections, alors allez fouiller dans vos demandes originales ou communiquez avec le fournisseur afin de vérifier tout ça.
  • Si vous avez besoin de piger dans des comptes d'épargne ou de placements, commencez par votre CÉLI avant vos REÉR (appelé RÉR chez Tangerine), tous les autres placements étant sur le même pied d'égalité. Les retraits effectués dans un CÉLI ne sont pas imposables, mais les retraits dans un RÉR sont traités comme un revenu ordinaire et sont imposés, en plus de tout impôt retenu au moment de retirer l'argent.
  • Si vous êtes comme moi et avez une liste de choses à vendre sur eBayMD qui s'allonge constamment, c'est maintenant le moment de la vider afin de faire un peu d'argent pendant cette période critique, mais temporaire.

Augmentez vos chances de trouver votre prochain emploi

  • Peaufinez votre C.V. Le site Emplois.ca propose une série d'articles de qualité qui pourrait vous aider à mettre à jour ou à rédiger votre C.V.
  • Faites du ménage dans vos profils sur les médias sociaux. Vous aurez peut-être envie de supprimer certaines de vos anciennes publications, car il est fort à parier que tout employeur potentiel vérifiera vos profils. Faites du ménage, supprimez tout propos douteux ou modifiez vos paramètres de sécurité.
  • Faites de votre mieux pour faire savoir aux autres que vous cherchez un emploi. Alors que certaines personnes se sentent embarrassées d'avoir perdu leur emploi, vos amis et vos proches vous aiment pour qui vous êtes et non pas pour l'emploi que vous avez. Et puisque beaucoup d'emplois ne sont pas publicisés, votre réseau social pourra garder les oreilles et les yeux ouverts s'ils savent que vous cherchez quelque chose. Bonne chance !

eBay est une marque déposée de eBay inc.

Partager