Gardez-vous le cap sur vos objectifs financiers ?

Écrit par Mai Habib

Le lundi 8 juillet 2019

Il n'est jamais trop tard pour se fixer un objectif financier. Peut-être en avez-vous déjà certains en tête, ou peut-être sont-ils en voie d'être atteints ? Vous êtes-vous arrêté dernièrement pour réfléchir à vos objectifs financiers ? Êtes-vous toujours sur la bonne voie ?

Quelqu'un m'a déjà dit que le meilleur engagement à honorer était celui de « signaler son intention avant de changer de voie ». C'est une vérité de base toute simple. Pourquoi ? Parce qu'il s'agit d'une action spécifique dont le but est tout à fait atteignable. Il ne tient qu'à moi d'agir. L'objectif est mesurable. Et, plus encore, il est pertinent.

La philosophie S.M.A.R.T. en matière d'objectifs financiers

Prenez un moment pour réfléchir à vos objectifs financiers actuels. Répondent-ils à la philosophie S.M.A.R.T. ? C'est-à-dire, sont‑ils spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et définis dans le temps ?

En pensant à vos plans d'avenir, si vous réalisez que vos objectifs financiers ne répondent pas aux cinq critères indiqués ci-dessus, il n'est pas trop tard. Des objectifs généraux (comme « je veux rembourser toutes mes dettes de consommation » ou « je veux épargner suffisamment pour verser une mise de fonds de 10 % sur une propriété ») constituent un bon début, mais vous aurez besoin d'une carte routière adéquate pour les mener à bien. Les plans éphémères ne vous seront pas d'une grande utilité.

Supposons que vos rêves financiers actuels sont liés à l'achat d'une propriété. Voici comment vous assurer que votre objectif réponde à la philosophie S.M.A.R.T. :

Spécifique : Combien souhaitez-vous épargner et pour quel type de propriété ? Peut-être voulez-vous mettre assez d'argent de côté pour verser une mise de fonds de 10 % sur le prix total d'une propriété avec deux chambres. Supposons que cette mise de fonds équivaut à environ 40 000 $.

Mesurable : Un élément de mesure concret vous permet-il d'évaluer vos objectifs financiers en regard du but que vous vous êtes fixé ? Par exemple : « J'aimerais acheter une propriété au cours des trois à cinq prochaines années. J'aurai besoin d'épargner 40 000 $ au cours de cette période. »

Pour atteindre cet objectif, vous devez décider quelle somme mettre de côté chaque mois. Voici quelques options :

  • Épargner 1 112 $ par mois pendant trois ans
  • Épargner 834 $ par mois pendant quatre ans
  • Épargner 667 $ par mois pendant cinq ans

Déterminez ensuite comment vous suivrez vos progrès : « Je ferai le point tous les six mois pour m'assurer d'être sur la bonne voie. » Vous aurez peut-être plus d'argent à consacrer à l'épargne certains mois alors que d'autres, vous ne pourrez pas atteindre votre objectif. Qu'à cela ne tienne : en ayant un but précis, il vous sera plus facile d'élaborer un plan et de vous y tenir dans toute la mesure du possible.

Atteignable : Votre échéancier doit être réaliste. Si votre salaire est de 60 000 $ brut (avant impôts), il est peu probable que vous puissiez épargner 40 000 $ en une seule année. Donnez-vous toutes les chances de réussir. Prévoyez une période raisonnable pour atteindre votre but. Partagez-vous votre vie avec quelqu'un ? Est-ce que chacun d'entre vous pourrait mettre de côté la moitié de la somme déterminée chaque mois ?

Réaliste : Cet objectif est-il pertinent pour vous ? Réfléchissez aux motifs qui vous incitent à faire cet achat. Correspondent-ils, par exemple, à vos autres objectifs, financiers ou personnels ? En étant motivé, il vous sera plus facile d'atteindre votre but.

Définis dans le temps : Il s'agit du facteur « temps », un point très important dont vous devez tenir compte dans la réalisation de vos rêves pour éviter de vous décourager. Fixez-vous une échéance réaliste pour concrétiser vos objectifs financiers. N'exigez pas trop de vous-même, mais assurez-vous d'avoir une bonne idée du moment où vous souhaitez atteindre votre but.

Ne vous laissez pas décourager dans la poursuite de votre objectif

Quelles que soient vos aspirations financières, vous pouvez les réaliser. Analysez vos objectifs financiers et, s'ils ne répondent pas à la philosophie S.M.A.R.T., il n'est jamais trop tard pour mettre en place un plan stratégique.

Partager