On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Comment j'ai épargné 15 % de mon salaire de 30 000 $

Écrit par Danielle Kubes

Le lundi 15 juillet 2019

Ce n'est pas facile de lire toutes sortes d'histoires de Canadiens qui font des choses importantes avec leur argent, comme rembourser 50 000 $ de prêts étudiants ou épargner en vue d'une mise de fonds de 200 000 $ pour une maison à Toronto ou à Vancouver.

La plupart des gens ne gagnent pas assez d'argent pour pouvoir facilement épargner. Le revenu moyen après taxes au Canada pour une seule personne est de seulement 28 200 $, selon Statistique Canada.

Avec un tel revenu, il semble presque impossible de mettre de l'argent de côté. Mais il est possible d'épargner avec un faible revenu sans devoir manger des pâtes tous les jours et se rendre partout à pied.

Je m'y connais parce que je l'ai fait avec un revenu de 30 000 $. Il y avait des années où je travaillais soit pour des organismes sans but lucratif, soit une combinaison de stages gratuits, de travail à la pige et dans des bars, et je réussissais quand même à mettre de côté 15 % de mon revenu.

Voici trois techniques que j'ai utilisées pour épargner 15 % de mon salaire de 30 000 $ :

1. Ouvrir un CÉLI et établir un budget

Quelqu'un qui gagne 30 000 $ par année rapporte probablement environ 2 000 $ par mois après-taxes. Je transférais automatiquement 15 %, soit à peu près 300 $, dans un compte CÉLI à taux d'intérêt élevé chaque mois.

C'est de l'argent que je refusais de toucher. Je faisais semblant qu'il n'existait pas.

Après ce dépôt, il me restait environ 1 700 $ dans mon compte pour mes dépenses mensuelles. J'ai basé mon mode de vie sur les montants suivants : 800 $ pour le loyer et l'hydro, 250 $ pour la nourriture, 80 $ pour le téléphone et Internet, etc.

C'était faisable. J'avais assez d'argent pour un endroit où vivre, de la nourriture et des sorties, mais je ne pouvais pas exagérer.

2. Réduire les grosses dépenses

Les experts des finances personnelles adorent attribuer la difficulté qu'on les gens à économiser à l'achat de cafés au lait à 5 $, mais ce n'est pas le cas.

Si vous êtes capable de réduire vos grosses dépenses, vous pouvez économiser des centaines de dollars au lieu de 5 $. Votre loyer et voiture sont probablement vos plus grosses dépenses.

Je pouvais prendre les transports en commun, alors je n'avais pas besoin de voiture. Quant au loyer, j'habitais près d'une voie de métro à l'extérieur du centre-ville et je me suis trouvé des colocataires. Cela m'a donné de la flexibilité financière.

3. Planifier pour des dépenses futures

Dans mon budget mensuel, j'ai affecté une somme de 100 $ pour des « dépenses futures ».

Ce montant était consacré à mon fonds d'urgence, que je gardais séparément de mon CÉLI. Je l'ai gardé au cas où j'avais de gros achats exceptionnels ou annuels. En fait, j'avais trois comptes d'épargne séparés, que j'ai nommés selon leur fonction : pour les cadeaux de mariage, les frais de déménagement et une voiture (que je planifiais acheter un jour).

En planifiant non seulement pour mes objectifs d'épargne à long terme, mais aussi pour les dépenses à court terme, j'étais en mesure d'épargner sans interruption tout en profitant de ma vie sans me sentir coupable chaque fois que voulais un café au lait.

Voyez croître vos économies

Si vous parvenez à épargner 300 $ par mois, vous vous retrouverez avec 3 600 $ en seulement 12 mois. Si vous faites la même chose pendant deux ans, vous aurez 7 200 $. Après trois ans, ce total s'élèvera à 10 800 $ ! En suivant ce plan pendant trois ans, je pourrais épargner un tiers de mon salaire annuel.

En épargnant 15 % de mon salaire chaque mois, je me suis donné la tranquillité d'esprit quant à mon avenir financier sans trop de difficultés à court terme.

Partager