On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Combien devriez-vous avoir épargné à 40 ans ? Il n'y a pas de formule magique.

Écrit par Caroline Cakebread

Le mercredi 13 février 2019

Si vous êtes dans la vingtaine ou dans la trentaine et que vous vivez au Canada, il y a de fortes chances pour que vous vous sentiez financièrement serré. Il se peut que vous ayez des dettes d'études, que votre premier enfant soit en route ou que vous tentiez d'acheter votre première résidence. Ou même tout ça à la fois. À cause de ces circonstances, on vous pardonnerait de ne pas mettre l'épargne-retraite dans le haut de votre liste.

Profiter du moment présent

Mais « maintenant » est justement le temps idéal pour planifier et épargner. Plus vous pouvez mettre d'argent de côté avant vos 40 ans, plus vous serez proche de votre objectif lorsque le moment de la retraite approchera. La question qui se pose est : Quel montant devrais-je viser ?

Quel est le chiffre idéal ?

Les experts financiers ont tenté d'établir un chiffre à l'aide d'une formule facile à utiliser. L'année dernière, par exemple, Jean Chatzky de NBC (lien en anglais) a conseillé aux gens d'épargner trois fois leur salaire annuel avant l'âge de 40 ans. Alors, selon cette formule, si vous gagnez 50 000 $ par année, vous devriez avoir épargné 150 000 $ lorsque vous aurez 40 ans. J'admets que j'aime la simplicité de cette approche, mais ce chiffre n'est pas vraiment réaliste lorsqu'on tente d'établir des priorités entre les épargnes, les dépenses courantes et le remboursement de dettes.

En réalité, il n'y a pas de chiffre magique pour vous indiquer où vous devriez être rendu dans vos épargnes à 40 ans. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas adopter une approche quantitative visant à prévoir une retraite confortable – en commençant lorsque vous êtes dans la vingtaine ou la trentaine.

Voici six chiffres utiles pour mettre en perspective vos épargnes de retraite selon vos besoins :

50/30/20

Cette règle générale (qui vient de la sénatrice américaine Elizabeth Warren) est un peu plus pratique, car elle met vos épargnes en contexte. De chacun de vos chèques de paye, prenez 50 % pour payer les choses essentielles (nourriture, logement), 30 % pour des dépenses discrétionnaires (restaurant, voyages) et 20 % pour vos épargnes (si vous gagnez 50 000 $ par année, alors, vous devriez mettre de côté 10 000 $ dans vos épargnes-retraite annuellement).

2 billions de dollars

C'est le montant de dettes détenu par les ménages canadiens – un record. Que vous ayez un prêt étudiant, une hypothèque ou des cartes de crédit, il est important d'équilibrer vos épargnes avec le remboursement de vos dettes. Avoir des dettes ne signifie pas nécessairement que vous ne pouvez pas épargner pour la retraite – mais vous devriez songer à rembourser toute dette à intérêt élevé (comme les cartes de crédit) en premier lieu.

26 230 $

C'est la limite maximale de cotisation à un régime enregistré d'épargne-retraite pour 2018. Vous devriez tenter de mettre le plus gros montant possible dans vos RÉR chaque année, jusqu'à concurrence de votre limite personnelle, sans oublier vos droits de cotisation inutilisés des années précédentes.

666,56 $

C'est le paiement mensuel moyen que le Régime de pensions du Canada (RPC) verse aux retraités canadiens. Lorsque vous planifiez votre retraite, n'oubliez pas que vous aurez probablement d'autres sources de revenus que vos épargnes, comme le RPC et la Sécurité de la vieillesse. Et si vous êtes chanceux, vous aurez également un régime de pension d'employé – participer au programme de votre entreprise est très important, surtout si votre employeur y fait également des cotisations pour vous. Si vous ne le faites pas, vous laissez passer la chance de recevoir plus d'argent.

2,18 %

C'est le taux d'inflation moyen au Canada en 2018. L'inflation est le taux auquel le prix des biens grimpe chaque année – cela signifie que votre argent vaut moins à chaque année qui passe. Souvenez-vous : 100 $ aujourd'hui pourra acheter beaucoup moins dans 30 ans quand vous prendrez votre retraite.

81,1 ans

C'est l'espérance de vie moyenne au Canada. Si vous vivez aussi longtemps, vous devrez financer près de 17 ans de retraite. Vous aurez donc besoin d'épargner assez pour pouvoir vivre tout ce temps.

Combinés, ces chiffres vont au-delà d'une formule qui convient à tout le monde. Une fois que vous avez compris comment ils affectent combien d'argent vous devez épargner et pourquoi, vous pourrez créer un plan qui fonctionne pour vous – et arriver à 40 ans sur une base financière solide.

 

Partager