Atteignez votre objectif en relevant un défi financier

Écrit par Darnell Darby

Le lundi 3 février 2020

Je me suis récemment penché sur la question de mes habitudes de consommation et, s'il est vrai que j'ai relevé quelques points négatifs, le bilan fut extrêmement positif et, en fin de compte, inestimable.

Ce qui m'a tout d'abord frappé, mis à part le fait que je ne lésine pas sur les dépenses liées à l'alimentation, c'est que je suis un épargnant plutôt futé. Pour chaque grand événement de ma vie, j'ai atteint l'objectif financier correspondant en relevant un certain défi financier.

Voici comment je conçois des défis pour atteindre mes objectifs financiers et la manière dont ils fonctionnent.

Des objectifs avisés qui portent fruit

J'épargne depuis que j'ai 12 ans. Après des années d'essais et d'erreurs, je me suis rendu compte qu'avant de choisir un défi, je dois me fixer des objectifs spécifiques, mesurables, réalistes et atteignables à temps. Que vous épargniez en vue de votre avenir ou pour rembourser des dettes, épargner peut, sans objectif précis, sembler être une mission impossible.

Une fois l'objectif défini, choisissez un défi qui rendra la réalisation de votre objectif agréable et captivante. Heureusement, une panoplie de possibilités s'offre à vous.

Apprendre à me mettre au défi

L'une de mes toutes premières expériences d'apprentissage financières s'est déroulée pendant que j'étais à l'université. Mes frais de scolarité s'élevaient à entre 5 000 $ et 6 000 $ par année. Heureusement, j'ai réussi à mettre de côté la moitié de cette somme en travaillant à temps plein pendant l'été.

Dépense

Coût

50 % de mes frais de scolarité (chaque année)

2 500 $ ‑ 3 000 $


Dans ma quête pour une formule qui m'aiderait à atteindre mon objectif, j'ai découvert le très fondamental « défi mensuel », qui consiste à épargner un montant précis chaque mois.

Mon objectif était de mettre de côté entre 250 $ et 375 $ par mois. J'ai trouvé ça difficile au début, mais au fur et à mesure que mon solde augmentait, épargner devenait amusant et gratifiant. J'ai même réussi à réduire mes dépenses, ce qui m'a permis d'épargner davantage et d'atteindre mon objectif plus rapidement.

En évaluant mes finances, en me fixant un objectif et en mettant en œuvre un plan pour l'atteindre, j'ai appris à être ingénieux et consciencieux.

Me pousser financièrement

Plus j'épargnais, plus je me sentais motivé à m'engager dans la création d'un fonds d'urgence en utilisant le populaire « défi de 52 semaines ». Ce défi dure une année entière. Chaque semaine, j'épargnais un dollar de plus que la semaine précédente (en commençant par 1 $) jusqu'à ce que j'atteigne un total de 1 378 $.

Une compétition entre amis pour développer de nouvelles habitudes

Mes collègues et moi avons récemment participé au défi du « sac brun », qui consiste à apporter des lunchs faits maison tous les jours pendant un mois; le gagnant remporte un lunch gratuit au restaurant de son choix. En plus d'encourager une alimentation saine, ce défi m'a permis de réduire mes dépenses quotidiennes. Étant un gastronome autoproclamé, ça n'a pas été facile, mais à la surprise générale, j'ai gagné ! Le fait que d'autres personnes aient participé au défi s'est également avéré utile.

Découvrir ce qui vous motive à épargner

Après avoir passé en revue mes finances des dix dernières années, je me suis rendu compte que ce n'était pas seulement la réalisation des objectifs financiers qui me motivait. La maturité financière, la prise de responsabilités et une discipline accrue acquise en cours de route m'ont vraiment procuré une grande satisfaction. Lancez‑vous un défi financier et amorcez la nouvelle décennie avec une importante épargne.

Partager