On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Cinq astuces pour garder vos finances familiales à l'œil

Écrit par Buzz Bishop

Le lundi 26 novembre 2018

Vérifier son solde bancaire peut être effrayant. Vous le faites quelques jours avant de recevoir votre paye et vous vous apercevez qu'il reste moins d'argent qu'il vous faut, en raison de récents achats impulsifs de cafés et d'autres petites choses.

Élever des enfants coûte cher. La rentrée scolaire est terminée, Noël approche, et après, c'est la semaine de relâche, puis les vacances d'été... et l'on se rend compte que le cercle vicieux des grosses dépenses ne finit jamais, n'est-ce pas ?

Voici donc cinq astuces simples qui vous aideront à garder vos finances familiales à l'œil.

1. Ne tombez pas dans le piège du crédit

Je n'ai jamais vraiment été capable de contrôler mes dépenses par carte de crédit. C'est si facile de s'en servir et de passer à autre chose… jusqu'à ce que la facture arrive. Pour m'aider à éviter cette situation, j'ai fait deux choses toutes simples : 1) j'ai réduit la limite de crédit de mes cartes. Les institutions financières ont tendance à offrir des limites tellement élevées — que j'atteins facilement. Réduire la limite m'oblige à réfléchir à deux fois avant d'avoir recours au crédit. 2) j'utilise davantage le débit. À l'exception des réparations de voiture majeures et les vacances, j'utilise d'abord ma carte de débit. Comme ça, si je n'ai pas l'argent, je ne peux pas le dépenser.

2. Budgétez à la hausse

Établir un budget est un élément important pour garder le contrôle de vos finances familiales. Lorsque vous le définissez, utilisez des coûts supérieurs à la normale pour chaque dépense. Votre facture d'électricité sera probablement moins élevée en été qu'en hiver. Votre facture d'épicerie fluctuera d'une semaine à l'autre et d'une saison à l'autre. Le prix de l'essence fluctue constamment. Si vous prévoyez un montant plus élevé dans votre budget, vous serez davantage en mesure de faire face à la situation quoiqu'il arrive. Et il est bon d'avoir un surplus d'argent par rapport à ce que vous aviez prévu au budget.

3. Établissez des objectifs d'épargne raisonnables

Je veux emmener la famille en vacances en Europe d'ici quelques années. Ça va coûter cher. Mais ce n'est pas ce que j'ai fixé comme premier objectif d'épargne. J'ai plutôt choisi quelque chose de plus petit et de plus immédiat : des skis. Il ne me faut que quelques centaines de dollars, et l'objectif d'épargne ne prendra que dix semaines à atteindre. Cela me permettra de remporter une victoire immédiate dans l'établissement de mon budget.

Après tout, plus on a du succès et des résultats immédiats, plus on a de chances de s'en tenir à l'objectif.

4. Adoptez une approche à long terme

Quand vous mettez de l'argent dans votre RÉR, votre REÉÉ ou votre CÉLI, essayez de résister à la tentation de regarder le solde chaque jour. Pour obtenir des résultats impressionnants, vous devez faire croitre votre épargne de façon régulière, sur une longue période. Quand on investit et qu'on épargne pour le long terme, il ne faut pas trop se soucier de la situation actuelle à court terme.

Si vous avez un excédent budgétaire à la fin d'un mois, songez à le placer dans un REÉÉ ou un RÉR s'il vous reste des droits de cotisation. Vous pourriez également faire un paiement anticipé sur votre hypothèque, si c'est permis, ou peut-être l'ajouter à votre objectif d'épargne. Réfléchissez à votre plan à long terme et trouvez des moyens de vous aider à y arriver.

5. Faites des mises à jour régulièrement

Faites le suivi de vos dépenses d'épicerie, de services publics et d'autres dépenses afin de pouvoir ajuster votre budget au besoin. C'est une bonne idée de revoir votre budget au moins une fois par année, à la recherche de changements par rapport à vos revenus ou vos dépenses qui vous permettraient de réduire vos dépenses ou de vous fixer des objectifs d'épargne plus ambitieux.

Seul ou à deux — il suffit de le faire

Ma femme et moi n'avons pas de compte conjoint. Nous avons divisé les factures et les responsabilités pour que chacun sache ce qui est à payer avec nos chèques de paye. Jusqu'à présent, je suis le seul à avoir vraiment pris le temps d'essayer d'établir un budget. Nous aurions une meilleure vue d'ensemble de notre situation financière familiale si nous y travaillions tous les deux, mais j'ai été le premier à me lancer… c'est un début. Et le début, c'est la première étape pour faire de vrais changements, comprendre notre situation financière et rester sur la bonne voie.

 

Partager