Rénos domiciliaires : commencez par vérifier vos assurances

Écrit par Kelley Keehn

Le mercredi 31 juillet 2019

Il y a deux saisons au Canada, l'hiver et la construction.

Bien que cette dernière a souvent trait à nos routes, un récent sondage indique que 39 % des Canadiens (en anglais seulement) ont l'intention de faire des rénovations chez eux pendant les mois plus chauds.

Allez-vous entreprendre de grosses rénos ? Avez-vous pensé à vos assurances ?

« Lorsqu'on entreprend un projet de rénovation domiciliaire, il est primordial de penser à son assurance, » explique Matt Hands, gestionnaire principal du service de gestion d'assurance chez Ratehub. « Ne pas informer votre fournisseur d'assurance de vos plans pourrait avoir d'importantes répercussions, comme une réclamation refusée ou pire encore, une police d'assurance annulée. »

Voici six choses à considérer si vous planifiez entreprendre des rénovations domiciliaires :

1. Contactez votre fournisseur d'assurance avant de commencer vos rénos

« Il est facile d'oublier de consulter son fournisseur d'assurance habitation. Nous passons beaucoup de temps à faire des recherches sur les meilleurs entrepreneurs et matériaux, mais nous ne prenons pas le même soin quant à nos assurances, la seule chose qui peut nous protéger si les choses tournent mal, » affirme Hands.

« Il est important de communiquer avec votre fournisseur, avant même de commencer vos rénos, afin de comprendre l'étendue de votre garantie pendant la période de rénos et comment les changements pourraient affecter votre prime d'assurance. »

De plus, n'oubliez pas de contacter votre prêteur hypothécaire. Le prêteur aura à approuver tout changement structurel, tel que l'ajout d'un plancher ou le déplacement d'un mur porteur.

2. Vous faites vos propres rénos ? Il faut quand même que vous contactiez votre assureur

« Ça ne fait aucune différence qui entreprend le travail, il faut quand même vous assurer d'être couvert par votre assurance et que votre assureur en est informé, » dit Hands.

3. Contactez votre assureur une fois les rénos terminées

Communiquez encore une fois avec votre assureur lorsque les rénovations sont complétées.

« Votre garantie devra probablement être mise à jour afin de refléter les changements apportés à la propriété, » explique Hands. « Par exemple, si vos rénos ont augmenté la superficie en pieds carrés de votre propriété ou la valeur de remplacement de votre maison, le coût pour assurer votre propriété augmentera. »

4. Obtenez un permis d'inoccupation si vous habitez ailleurs pendant les rénos

Si vous n'êtes pas chez vous et que votre maison est laissée sans surveillance pendant 30 jours ou plus, il est probable que cela soit une violation de votre police. Hands suggère de demander des renseignements sur l'obtention d'un permis d'inoccupation.

« Un tel permis coûte typiquement entre 30 $ à 50 $ par mois pour la durée de votre absence. Si vous visitez votre maison régulièrement, il se peut que vous n'ayez pas besoin de ce permis, mais l'essentiel à retenir est que vous, en tant que propriétaire, devez être celui ou celle qui y allez. C'est important de contacter votre assureur pour bien comprendre ses attentes quant à l'inoccupation. »

5. Jetez un coup d'œil aux avantages potentiels des rénovations en matière d'assurance

« Certaines améliorations qui réduisent votre risque de responsabilité (c'est-à-dire la possibilité que quelqu'un se blesse sur votre propriété ou cause des dommages à votre propriété) ou qui protègent votre propriété de dangers courants qui influent sur vos assurances, pourraient aider à diminuer votre prime, » explique Hands.

Le remplacement d'un toit érodé est un exemple de rénovation qui peut vous faire économiser de l'argent en matière d'assurances. Ceci diminuerait le risque que votre toit ait des fuites et d'autres dommages. Si les améliorations augmentent la valeur de remplacement de votre maison, vos garanties augmenteront probablement afin de refléter la nouvelle valeur.

6. Ajouter une responsabilité pourrait augmenter vos coûts

« Votre prime pourrait aussi augmenter si vos rénos ajoutent une responsabilité, » dit Hands.

« Une piscine en est un excellent exemple. Si vous planifiez d'ajouter une piscine, vous pouvez vous attendre à ce que votre prime augmente puisque vous demandez à votre assureur d'entreprendre plus de risque — il y a possibilité de dommages à la piscine ou d'accidents. »

Protégez vos projets, petits ou gros

Un appel rapide à votre fournisseur d'assurance peut garantir que vous n'ayez pas de grosses surprises en cas d'évènements imprévus pour lesquels vous n'étiez pas couvert.

Partager

Jetez un coup d'œil à notre livre numérique pour vous aider à réaliser votre rêve de devenir propriétaire.