Quelle dette devriez-vous rembourser en premier ?

Écrit par Kelley Keehn

Le mardi 7 août 2018

Votre environnement immédiat est composé de cafés, de supermarchés, de sites Web, d'applis et de toutes sortes de choses qui n'ont aucun intérêt pour votre bien-être financier à long terme ou à court terme.

-Dan Ariely

Dan est l'auteur à succès de plusieurs livres (lien en anglais) portant sur combien les gens sont irrationnels par rapport à l'argent, et cela surtout dans notre contexte culturel où il y a des tentations à chaque coin de rue.

L'économie traditionnelle suggère que nous calculons les risques et avantages de chaque décision financière et qu'en le faisant, nous effectuons aussi une analyse des données. Cependant, le domaine de l'économie comportementale en plein essor révèle une tout autre réalité. Non seulement nous ne tenons pas compte de toute l'information dans une situation donnée, bien que nous connaissions toutes les données, mais souvent, nous les ignorons. C'est un principe frustrant qui nous piège tous et qui se nomme l'irrationalité.

Quand il est question de votre dette personnelle, il faut demeurer totalement investi. Comme vous le savez sans doute, Albert Einstein disait que l'intérêt composé est magique.

Mais il est seulement magique s'il est de votre côté, et non celui du prêteur.

Quelle dette devriez-vous d'abord rembourser ?

J'ai parlé à Doug Hoyes (lien en anglais), syndic en matière de faillite et auteur de Straight Talk on Your Money pour obtenir quelques réponses.

« Certains conseillers avisent de rembourser les petites dettes en premier à cause du sentiment d'accomplissement que ça vous donne. » dit-il. Il explique que rembourser les petites dettes en premier pourrait avoir des effets psychologiques positifs, mais « à moins que vous ayez vraiment besoin d'un coup de pouce psychologique, je pense que vous devriez rembourser les dettes aux taux d'intérêt plus élevés en premier, parce que vous économiserez davantage sur les paiements d'intérêt futurs. »

Doug énonce que : « ce n'est pas seulement le taux d'intérêt qui compte, il faut considérer la nature de la dette. Si vous avez une dette « quérable », comme une marge de crédit, le prêteur peut quérir la dette quand il le veut. Même si le taux d'intérêt est bas, il se peut qu'il disparaisse. Si ce risque vous inquiète, rembourser vos dettes quérables pourrait être sage. »

Il ajoute également que : « les créances garanties, comme les prêts automobiles et les hypothèques sont généralement non-quérables, puisqu'elles ont des termes fixes, mais si vous ne faites pas vos paiements, le prêteur peut saisir la garantie (l'auto ou la maison). C'est pourquoi il se peut que vous décidiez d'éliminer votre créance garantie pour avoir l'esprit tranquille ».

Alors, comment décider ?

Devriez-vous rembourser votre marge de crédit quérable à un taux d'intérêt de 8 % ou plutôt votre prêt automobile à 7 % ?

C'est un choix difficile, non ?

Voici la suggestion de Doug : « Faites toujours au moins le paiement minimum de toutes vos dettes, sinon vous pourriez vous imputer des pénalités supplémentaires. Il faut également toujours avoir un plan d'action ! »

Il n'est pas essentiel d'être bon en maths

Faites les comptes et essayez les calculatrices de l'Agence de la consommation en matière financière du Canada ici.

Sean Cooper, l'auteur de Burn your Mortgage, offre des conseils avisés à ceux qui ont des dettes incontrôlables.

« Rendez les cartes de crédit et les marges de crédit plus difficile d'accès. Par exemple, vous pourriez découper vos cartes de crédit, les mettre dans le congélateur ou les verrouiller dans un coffre-fort. Vous devrez les rembourser, mais rendez-les plus difficiles d'accès. Ainsi, votre dette sera remboursée sans vous endetter davantage. »

 

Partager