N'oubliez pas ces 3 frais de clôture !

Écrit par Sean Cooper

Le vendredi 20 juillet 2018

Lorsqu'on achète une résidence, il est important de ne pas oublier qu'on aura à payer les frais de clôture (lien en anglais). Les frais de clôture sont souvent oubliés par les acheteurs d'une première propriété, les forçant à se dépêcher à trouver les fonds nécessaires au dernier moment. Plusieurs acheteurs font l'erreur de présumer que leur prêteur les paye (ce qui est faux) ou qu'ils ne seront pas trop élevés (également faux).

Souvent regroupés en tant que frais de transaction immobilière, les frais de clôture totalisent habituellement entre 1,5 et 4 % du prix d'achat d'une propriété. Par exemple, si vous achetez une maison de 700 000 $, attendez-vous à payer entre 10 500 $ et 28 000 $ en frais de clôture. Vous croyez encore que les frais de clôture sont négligeables ? Examinons les trois principaux types de frais de clôture que les acheteurs doivent débourser.

Honoraires de notaire ou d'avocat spécialisé en droit immobilier – coût : 1 500 $ (peut varier)

À moins que vous ne connaissiez les complexités du droit immobilier, il est hautement recommandé d'engager un avocat spécialisé en droit immobilier ou un notaire expérimenté (selon votre province de résidence). Celui-ci s'assure que votre expérience d'achat (lien en anglais) se passe sans problème d'un point de vue légal. Les avocats et notaires spécialisés en droit immobilier n'obtiennent que rarement la reconnaissance qu'ils méritent. Ce sont eux qui travaillent dans les coulisses afin de s'assurer que tout se déroule comme prévu.

Certaines des responsabilités assurées par l'avocat ou le notaire comprennent : passer en revue l'offre d'achat, effectuer une recherche de titres, préparer l'état des rajustements et, enfin, vous donner les clés de votre nouvelle résidence. Quand on cherche un notaire, il est préférable d'en trouver un qui est spécialisé en droit immobilier. Demandez à vos amis ou à votre famille de vous en recommander un. Leurs honoraires peuvent varier selon la complexité de la transaction.

Frais d'inspection – coût : 500 $ (peut varier)

Lorsqu'on achète une propriété, il est toujours mieux de la faire inspecter par un inspecteur certifié. Pour la plupart des familles, l'achat d'une propriété représente la plus grosse transaction financière à vie. Une inspection professionnelle est de l'argent bien dépensé. Elle vous donne la tranquillité d'esprit en vous assurant que vous faites un investissement solide. Les acheteurs exigent habituellement que l'inspection soit satisfaisante comme condition au moment de soumettre leur offre d'achat.

Lorsque vous cherchez un inspecteur, les amis et la famille sont un bon point de départ. Assurez-vous que l'inspecteur soit certifié et qu'il ait de l'expérience dans les propriétés résidentielles. Le coût de votre inspection dépend habituellement du type de propriété que vous achetez.

Droits de mutation immobilière – coût : variable (habituellement basé sur un pourcentage du prix d'achat)

Les droits de mutation immobilière (ou « taxe de bienvenue ») sont assurément un des frais de clôture que vous ne voulez pas oublier. Ils pourraient s'avérer être les frais de clôture les plus élevés pour les acheteurs. Les droits de mutation immobilière sont une taxe imposée aux acheteurs par les autorités municipales et les gouvernements provinciaux.

Le montant des droits de mutation immobilière que vous payerez diffère selon la province, mais il est habituellement basé sur un pourcentage du prix d'achat. Cela signifie que plus le prix d'achat est élevé, plus le montant des droits de mutation immobilière sera élevé. Les acheteurs d'une première propriété pourraient bénéficier d'une réduction – plusieurs provinces en offrent à ceux qui achètent leur première résidence.

Partager

Jetez un coup d'œil à notre livre numérique pour vous aider à réaliser votre rêve de devenir propriétaire.