Ce que j'aurais aimé savoir sur les condos en prévente avant d'investir

Écrit par Nicola Brown

Le mercredi 17 avril 2019

Investir dans un projet de construction de condos à Toronto nous avait semblé attrayant.

De la façon dont nous voyions les choses, nous pourrions nous installer avant le grand public sur une propriété prometteuse dans un secteur très recherché, et ce, à un prix réduit. Pendant que le bâtiment est en construction, le condo prendrait de la valeur avant même que nous commencions à le payer. Entre-temps, nous pourrions investir l'argent que nous aurions dépensé pour cet achat dans quelque chose d'autre, accumulant ainsi de l'intérêt à deux endroits différents, mais avec la même somme d'argent. Une fois le bâtiment construit, nous pourrions y vivre ou louer notre unité, alors que sa valeur continue de grimper.

Ça avait tout l'air d'un choix sensé, mais investir dans un condo avant sa construction n'est pas infaillible. Les coûts d'un condo en prévente s'étendent au-delà des chiffres indiqués sur le contrat que vous avez signé. Voici ce que j'aurais aimé savoir à propos des condos en prévente avant d'y avoir investi mon argent.

Choisir les options de finition offertes par le promoteur

L'un des coûts les plus élevés qui surviennent après la construction du bâtiment est le choix des éléments de finition de votre condo, notamment des planchers, des comptoirs, des armoires et des accessoires de plomberie.

Selon le promoteur et ses fournisseurs, ces coûts peuvent ajouter de 2 à 4 % au prix du condo. Pour une unité de 450 pi2 à 400 000 $, par exemple, les options de finition que vous offre votre promoteur pourraient coûter environ 10 000 $. Bien qu'il soit possible de choisir parmi une gamme d'éléments de finition plus ou moins chers que dans l'exemple donné, c'est un coût supplémentaire obligatoire.

Trouver les bons meubles

Que vous comptiez vivre dans votre condo ou le louer meublé, certains articles coûtent cher comme les lits, les sofas, les tables, les chaises et les téléviseurs.

L'un des aspects de l'ameublement d'un condo souvent oublié est le fait que les meubles à encombrement réduit pour les plus petits logements peuvent s'avérer plus chers que les meubles ordinaires. Si vous devez être très créatif avec l'espace comme nous avons dû l'être, vous pourriez songer à vous procurer des meubles tels les lits escamotables (qui s'encastrent dans le mur). Cependant, ceux-ci peuvent être deux ou trois fois plus chers qu'un lit ordinaire.

En plus des meubles, nous avons dû considérer d'autres éléments essentiels comme un four à micro-ondes, un aspirateur, une batterie de cuisine, des draps et des serviettes.

Dans notre cas, l'ameublement de notre condo de 450 pi2 nous a coûté de 7 000 à 10 000 $.

L'inspection du site (et tout imprévu)

Bien que vous pourriez vous attendre à ce qu'un condo neuf soit en parfait état, il est possible qu'il ait des défauts. Ce que nous ne savions pas, c'est que c'est au propriétaire de faire une inspection et de signaler tout défaut sur un formulaire. Autrement, ceux-ci ne seront pas réparés par le promoteur et vous devrez payer pour les faire réparer vous-même.

Voici certains points importants à vérifier :

  • Chauffage et climatisation, électricité, plomberie et appareils électroménagers : vérifiez toutes les lumières, les interrupteurs, les prises de courant, les robinets, la douche, la toilette, les thermostats, le ventilateur de la salle de bain, le frigo, la cuisinière ainsi que la laveuse et la sécheuse.

  • Éléments de finition : De quoi ont-ils l'air ? Est-ce ceux que vous avez commandés ? Y a-t-il des bosses, des égratignures ou des défauts sur les murs, les planchers ou les surfaces ?

  • Fonctionnalité : Est-ce que toutes les armoires et tous les placards s'ouvrent et se ferment correctement, de même que les fenêtres ? Est-ce que les portes se verrouillent adéquatement ?

Avec notre unité, nous avons découvert d'importants problèmes lors de l'inspection, comme les robinets d'eau chaude et froide qui étaient inversés, un verrou installé à l'envers, le système de climatisation qui ne fonctionnait pas bien et un travail mal effectué en ce qui a trait à la peinture et à la finition.

Le promoteur a jusqu'à votre date d'occupation pour régler les problèmes soulevés sur votre formulaire d'inspection préréception. Après cette date, vous avez une autre chance d'inspecter et d'envoyer un formulaire de caution judiciaire. Ce formulaire doit être remis dans les 30 premiers jours d'occupation. Un an plus tard, vous pouvez effectuer une autre inspection pour tout autre défaut et l'envoyer au promoteur.

Retards éventuels

Tous les promoteurs et les projets immobiliers sont différents, mais il est toujours mieux de se préparer financièrement afin de pouvoir faire face à des retards.

Comme ça a été le cas pour nous, votre date d'occupation pourrait être repoussée plusieurs fois, alors, assurez-vous de ne pas vous débarrasser de votre logement actuel avant que le condo soit prêt. Et même lorsqu'il est prêt, il peut y avoir un délai entre la date où vous prenez possession et celle où vous devenez officiellement propriétaire. Il s'agit d'une période d'occupation provisoire durant laquelle vous serez obligé de payer des frais au promoteur, un peu comme si vous lui payiez un loyer.

Nous étions préparés pour des retards de quelques semaines ou mois, mais nous ne pensions pas qu'il pourrait y avoir des retards qui se chiffreraient en années et nous ne savions rien des frais d'occupation provisoire.

 

Partager