Gérer le coût des sports des enfants

Écrit par Robin Taub

Le lundi 13 juin 2016

Elle est bien loin l'époque où les enfants jouaient dehors jusqu'au souper en revenant de l'école. S'ils ne sont pas occupés par leurs devoirs ou à l'ordinateur, il y a de grandes chances pour que vos enfants participent à un programme organisé d'activités sportives ou artistiques parascolaires.

Selon le rapport Canadian Youth Sports Report (en anglais), 84 % des jeunes Canadiens âgés de 3 à 17 ans pratiquent un sport quelconque et 60 % d'entre eux le font en contexte organisé. Les familles canadiennes dépensent près de 1 000 $ annuellement par enfant pour les sports, alors garder vos jeunes actifs peut vite devenir dispendieux ! Mais avec un peu de planification, vous pouvez vous assurer que votre enfant ne passera pas à côté de l'expérience à cause des coûts.

Examinez votre budget familial. Combien d'argent entre et sort ? Combien pouvez-vous raisonnablement vous permettre de dépenser pour les activités parascolaires de vos enfants ? Si le sport de leur choix coûte cher, mais qu'il est une priorité pour lui et le reste de la famille, des sacrifices devront peut-être être faits dans d'autres secteurs. Réexaminez les dépenses discrétionnaires de votre budget, comme les divertissements ou les repas au restaurant, pour trouver dans quelles dépenses couper.

Faites vos recherches. Connaissez les coûts avant d'offrir à votre enfant de pratiquer tel ou tel sport. Le hockey, par exemple, est le deuxième sport le plus cher au Canada (après le ski nautique), coûtant en moyenne 1 666 $ par année, alors que l'athlétisme ne coûte qu'environ 225 $ par année1. Des sports comme le basketball, le volleyball et le soccer coûtent de 25 à 50 % moins cher que les autres sports, surtout parce qu'il n'y a pas beaucoup d'équipement à se procurer2. Et puis il y a les cours particuliers. Lorsque mon fils a voulu apprendre à jouer de la guitare, le coût des leçons privées à la maison était de 55 $/heure. Lorsque ma fille avait de la difficulté en chimie à l'école, un tuteur privé facturait 70 $/heure.

Prenez garde aux frais cachés. Les arénas de hockey peuvent exiger des frais d'entrée, même pour les parents des joueurs. Et au niveau plus avancé de certains sports pour les jeunes, les frais de déplacement pour les tournois dans d'autres villes – y compris le transport, les repas et l'hébergement – peuvent être significatifs. « Les multiples costumes de danse pour les compétitions peuvent finir par coûter assez cher. Et les costumes de récitals sont aussi très chers considérant qu'ils ne sont portés qu'une seule fois », explique Jennifer Greenberg, 43 ans, mère d'un fils de 10 ans et d'une fille de 8 ans.

Profitez des crédits d'impôt. Le montant du crédit d'impôt pour la condition physique des enfants vous permet de réclamer annuellement jusqu'à 1 000 $ par enfant, pour un remboursement d'impôt maximal de 150 $ si vos enfants sont inscrits à des activités physiques sur une base continue. Le crédit d'impôt pour les activités artistiques des enfantsvous permet de réclamer jusqu'à 500 $ par enfant par année, pour une réduction d'impôt maximale de 75 $ par enfant si vos enfants sont inscrits à des activités artistiques, musicales ou culturelles.

Demandez à vos enfants de participer financièrement. Songez à demander à vos ados ou préados de contribuer à certains des coûts, à l'aide de l'argent qu'ils font grâce à leur emploi à temps partiel. S'ils ont des intérêts en jeu, ils se sentiront plus engagés envers l'activité et seront moins susceptibles d'abandonner après quelques semaines.

Réutilisez et recyclez l'équipement usagé. Acheter du nouvel équipement chaque année pour vos enfants qui grandissent peut être assez dispendieux. « Une partie de l'équipement peut être recyclée, affirme Karen Friedman, 51 ans, dont les deux adolescents jouent au hockey. Vous pouvez allonger un bâton et changer les lames de patins afin d'éviter d'avoir à en acheter une nouvelle paire. Mon plus jeune bénéficie aussi beaucoup de l'équipement de son grand frère. » Les magasins de détail hauts de gamme peuvent offrir des remises sur des articles achetés chez eux, s'ils sont appliqués au coût d'un nouvel article. « Mais ces magasins spécialisés ont des prix beaucoup plus élevés. Vous profiteriez de meilleurs prix dans les chaînes nationales d'équipement de sports ou même chez Canadian Tire. »

Faire appel à certaines ou l'ensemble de ces stratégies peut contribuer à garder le contrôle sur les coûts des activités sportives de vos enfants.

1 Canadian Youth Sports Report

2 Today's Parent (lien en anglais)

Canadian Tire est une marque déposée et une marque de droit commun de Canadian Tire.

Partager