Étudiants de première année à l'université : 4 erreurs financières faciles à éviter

Écrit par Hazel Pankratz

Le vendredi 19 juillet 2019

Il sera plus facile de jongler avec vos cours, votre vie sociale et vos finances personnelles si vous êtes préparé pour votre première année d'université. Mais cela ne signifie pas que vous ne ferez pas quelques erreurs de parcours. Voici quatre erreurs financières fréquentes que font les étudiants de premières années et comment les éviter.

Erreur no 1 : Payer pour une assurance maladie d'étudiant quand vous êtes déjà couverts

Elle est là, dans l'ombre, cachée dans vos frais d'étudiant. Peut-être avez-vous reçu une petite carte de plastique dans votre trousse d'orientation. D'une manière ou d'une autre, la plupart des universités offrent des assurances maladie pour étudiants afin de couvrir un certain nombre de dépenses, comme des prescriptions ou le transport en ambulance.

Et si vous aviez déjà une assurance ? Souvent, les étudiants sont couverts par l'assurance collective de leurs parents – celle de leur employeur ou de leur syndicat – et cela rend les assurances pour étudiants superflues.

Solution : Annulez-la le plus vite possible

Aussitôt que possible, communiquez avec votre association étudiante et faites-leur savoir que vous voulez vous désinscrire du régime d'assurance. Pour ce faire, vous devrez fournir la preuve d'une police d'assurance de rechange, celle-ci pouvant être obtenue soit auprès de l'employeur ou du syndicat de vos parents, soit auprès de la compagnie d'assurance.

Erreur no 2 : Acheter uniquement des manuels scolaires neufs

Les manuels scolaires peuvent être assez chers et certains étudiants font l'erreur de se dépêcher d'aller au magasin et de payer le plein prix même si c'est difficile pour eux financièrement.

Solution : Achetez usagé ou louez

Avant de vous résigner à utiliser toutes vos économies dès le début du semestre, explorez toutes vos options. La plupart des librairies universitaires offrent la location de livres, des livres d'occasion et des primes incitatives de rachat, toutes des options qui peuvent réduire considérablement le coût des manuels.

Une autre option est de vérifier en ligne où vous pouvez trouver des réductions sur des livres neufs ou des aubaines sur des livres usagés et du matériel de cours. Vous pouvez aussi demander à d'anciens étudiants de votre école par l'entremise de FacebookMD. J'ai trouvé plusieurs groupes Facebook d'échanges de livres d'étudiants où vous pouvez acheter des livres d'occasion à petit prix et vendre les vôtres lorsque vous n'en avez plus besoin.

Faites attention aux différentes éditions, aux compilations faites par les professeurs et aux changements apportés à la liste des livres à se procurer. J'ai dû surmonter ce problème cette année, lorsque j'ai tenté d'acheter mes manuels de sociologie usagés. Mon professeur avait créé sa propre compilation de textes dans un recueil et je devais l'acheter à la librairie de l'université puisqu'il n'était pas en vente ailleurs. Vérifiez bien votre plan de cours et assurez-vous d'acheter le bon matériel, sinon vous risquez de dépenser plus d'argent pour remplacer les mauvais achats.

Erreur no 3 : Trop dépenser « d'argent étudiant/de campus »

Les librairies universitaires ne vendent pas que des livres. Vous y trouverez également des fournitures scolaires, des vêtements, des produits de toilette et même des collations. Il n'y a rien de mal à vouloir coton ouaté avec le nom de votre université ou un foulard aux couleurs de votre école. Mais il est facile de trop dépenser pour ces achats, surtout si votre université offre une sorte de programme « d'argent étudiant ». La mienne offre un programme de ce genre et si vous pouvez utiliser cet argent étudiant, il est facile de se sentir détaché de l'acte de dépenser de l'argent tangible.

Solution : Utilisez de l'argent comptant

Si vous planifiez acheter des accessoires aux couleurs de votre école, essayez de payer avec de l'argent comptant plutôt qu'avec votre carte étudiante. Ça vous rappellera que vous dépensez réellement de l'argent.

Erreur no 4 : Ne pas faire bon usage de votre plan de repas

Garder des collations dans votre chambre et réchauffer des repas au four à micro-ondes pendant une séance d'étude est bien correct, mais gardez-en tête que vous avez peut-être déjà payé pour un plan de repas. Pour chaque repas de cafétéria que vous substituez en faveur de nourriture achetée ailleurs, vous dépensez plus que nécessaire.

Solution : Optez pour le plan de repas qui convient à vos besoins

Si vous n'utilisez pas tout votre plan de repas au cours de l'année scolaire, songez à opter pour un plan partiel l'année suivante.

En revanche, ne vous fiez pas uniquement à votre plan de repas. Celui-ci a un fond; il y a un certain montant d'argent disponible qui est censé durer toute l'année. Ce montant est inclus dans les coûts du logement, alors il est facile de l'oublier, prenez l'habitude d'en vérifier le solde (habituellement disponible sur votre portail scolaire) afin de toujours savoir combien vous dépensez.

Facebook est une marque déposée de Facebook inc.

 

 

Partager