Du style et des soins de beauté… sans se ruiner

Écrit par Octavia Ramirez

Le vendredi 15 mars 2019

Le minimalisme peut sembler n'être que le cliché du jour ces dernières années, mais les implications financières de le pratiquer dans le cadre de vos choix de vêtements et de soins de beauté peuvent être très utiles.

Voici comment j'arrive à exprimer mon style et ma créativité en matière de mode et de produits de beauté tout en adoptant une approche frugale – en évitant de me ruiner.

J'ai fait l'inventaire, purgé et revendu

La première étape pour pratiquer le minimalisme par rapport au maquillage, les vêtements ou les accessoires, est de savoir ce que l'on possède déjà. J'ai investi du temps et de l'énergie pour faire un inventaire en profondeur de ce qu'il y avait dans ma vanité, ma salle de bain et ma garde-robe.

Au cours de cet exercice, je me suis posé des questions du genre :

  • Ai-je porté ou utilisé cet article au cours des 6 à 8 derniers mois ?
  • Est-ce que cet objet m'apporte de la joie ?
  • En quoi cet objet m'aide-t-il à mieux vivre ?

Lorsque j'ai entrepris le processus, j'ai constaté que la plupart des choses dans ma garde-robe, mon sac de maquillage et ma vanité ne faisaient que m'encombrer et ne m'apportaient que très peu de valeur, de joie ou d'utilité. Je me suis débarrassé de nombreuses palettes de cosmétiques et de produits pour les cheveux. J'ai fait don des vêtements que je n'utilisais plus. Y a-t-il des vêtements ou des accessoires que vous pourriez donner ou revendre ?

Je me limite à un article par catégorie.

L'un des principaux moyens d'éviter les dépenses excessives en cosmétiques, vêtements et accessoires est de respecter une limite pour les articles que j'achète dans chaque catégorie.

Par exemple, je ne garde qu'un seul hydratant, un sérum et une palette d'ombre à paupières. Je ne me permets pas d'en racheter avant d'avoir épuisé celui que j'ai déjà.

Il en va de même pour les vêtements : je me limite à 1 ou 2 articles dans chaque catégorie, comme une paire de bottillons, deux gilets de base et un manteau. Cela me force à magasiner consciencieusement, de façon délibérée, et à être plus imaginative avec chaque article que j'achète.

Je suis consciente que cette approche ne conviendra peut-être pas à tout le monde, mais si vous envisagez de vous procurer quelque chose de nouveau, demandez-vous simplement si vous n'avez pas déjà quelque chose qui pourrait répondre à ce besoin.

Je cours les friperies, les soldes au détail et les liquidations de fin de saison

L'une de mes façons préférées de vivre frugalement quand il s'agit de style personnel est de magasiner dans les boutiques d'occasion ou les friperies. De plus, vous pouvez aussi faire vos achats en ligne sur les plateformes de médias sociaux.

Pour les cosmétiques, je profite des soldes saisonniers ou des offres spéciales dans les grands magasins, les pharmacies ou les boutiques de produits de beauté. Si je trouve un produit qui me convient et que j'utilise régulièrement, j'en fais des réserves lorsqu'il est en vente.

Pour les nouveaux vêtements, j'économise de l'argent en magasinant hors-saison, par exemple en achetant des vêtements printemps/été au début de l'automne. Profitez des soldes de fin de saison en ligne et en magasin qui vous permettent d'acheter des articles à une fraction du prix habituel.

Faire preuve de frugalité au niveau de la mode et des produits de beauté exige d'être attentif à ce que l'on possède déjà, mais les avantages psychologiques et financiers qui en découlent en valent l'effort.

 

Partager