On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Compte-chèques : on est loin de l'époque de vos grands-parents

Écrit par Cait Flanders

Le lundi 7 novembre 2016

On peut certainement affirmer que tous les Canadiens qui gagnent de l'argent ont probablement un compte-chèques. Un compte-chèques vous permet d'effectuer toutes vos opérations bancaires quotidiennes, y compris : déposer de l'argent, effectuer des achats, payer des factures et garder de l'argent comptant. Mais la façon dont nous utilisons notre compte-chèques aujourd'hui est très différente de la façon dont on le faisait par le passé.

Dans le bon vieux temps

Lorsque ma grand-mère a ouvert son premier compte-chèques, celui-ci comblait (en gros) les mêmes objectifs. Elle y déposait de l'argent, y utilisait l'argent pour payer des biens et des services et y retirait de l'argent comptant quand elle en avait besoin. C'était le compte bancaire qui affichait le plus d'opérations sur une base mensuelle, tout comme aujourd'hui. Toutefois, le processus pour effectuer chacune de ces opérations prenait beaucoup plus de temps qu'aujourd'hui.

Afin de déposer ses chèques de paye, elle devait faire la queue à la banque, avec son chèque en main, et demander au caissier de déposer le chèque dans son compte. Si elle voulait retirer de l'argent comptant, elle devait attendre encore en file à la banque. Et si elle voulait payer des biens ou des services, elle pouvait soit payer avec de l'argent comptant au moment de l'achat, soit faire un chèque. Ensuite, elle devait vérifier chaque opération « à la main » dans son livret de compte.

L'apparition des guichets

Le temps de traitement des opérations s'est vu tout à coup réduit de façon significative lorsque les cartes bancaires et les guichets automatiques ont été introduits au Canada dans les années 1970. Les cartes bancaires et les guichets offraient dorénavant la possibilité d'effectuer des opérations bancaires quotidiennes à partir d'une machine, plutôt que d'avoir à faire la file pour voir le caissier à la banque. Toutefois, les opérations qu'il était possible de faire à cette machine étaient limitées et, souvent, l'argent déposé dans un guichet était retenu pendant plusieurs jours.

Mais les chèques n'avaient pas encore disparu. Je me souviens avoir vu ma mère ouvrir son porte-monnaie (qui contenait toujours un stylo) et tirer un chèque afin de payer l'épicerie lorsque j'étais enfant dans les années 1980; mon père faisait aussi des chèques pour payer les matériaux de rénovation livrés chez nous. Par ailleurs, ma grand-mère m'a même déjà enseigné comment mettre à jour le livret d'un carnet de chèques. Je n'ai toutefois jamais eu à faire ce genre de choses.

Les opérations bancaires comme nous les connaissons aujourd'hui

Il a fallu l'invention des opérations bancaires en ligne et mobiles pour vraiment changer la façon dont on peut gérer son compte-chèques et répondre aux besoins bancaires quotidiens. Aujourd'hui, tout ce dont nous avons besoin est d'une connexion Internet ou d'un téléphone intelligent afin d'effectuer la plupart des opérations. Et à part le fait que nous utilisons encore de nos jours une carte bancaire pour payer nos achats et retirer de l'argent au guichet, les choses ont bien changé. Nous pouvons maintenant envoyer de l'argent par courriel sous forme de virement, déposer des chèques à l'aide d'un téléphone intelligent et bien plus.

Je ne me rappelle plus la dernière fois que j'ai fait la queue à la banque et j'en suis très heureuse. Mais je suis contente que ma grand-mère m'ait montré comment elle faisait ses opérations bancaires à son époque, car ça me permet d'être reconnaissante de la chance que j'ai d'avoir toutes ces commodités aujourd'hui. Non seulement nous pouvons effectuer nos opérations bien plus rapidement qu'avant, mais la technologie nous a vraiment donné plus de contrôle sur nos finances. Il ne tient qu'à nous de bien utiliser les outils à notre disposition.

Partager