On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Comment manger santé sans dépenser excessivement

Écrit par Anita Saulite

Le mercredi 11 juillet 2018

Je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais récemment, je remarque une hausse de prix de ma facture d'épicerie. Selon Statistique Canada, le foyer moyen a dépensé 8 784 $ pour son épicerie en 2016. Ce montant comprend la nourriture achetée aux magasins et au resto.

Le prix des aliments continue également de monter. L'inflation alimentaire est d'environ 1,4 % au Canada, notamment les fruits frais (5,6 %) et les légumes frais (3,6 %) qui font augmenter le prix.

Les Canadiens adorent sortir pour manger

Ce n'est pas uniquement la facture de notre épicerie qui ronge nos portefeuilles. Le Canadien moyen dépense environ 28 % de toutes ses dépenses alimentaires au restaurant. Un récent sondage mené par l'Université Dalhousie (lien en anglais) a révélé que près de 42 % des Canadiens achètent soit des plats prêts à servir ou mangent au restaurant une ou deux fois par semaine, tandis qu'un autre 3% a avoué qu'ils le faisaient quotidiennement.

Mis à part l'argent, ces habitudes pourraient avoir des conséquences néfastes sur la santé. Bien des Canadiens sautent le petit déjeuner ou le remplacent par du grignotage économique, mais malsain. Selon un reportage de CBC (en anglais), les Canadiens qui manquent de temps choisissent le sandwich matin comme dépannage de choix. Si on y ajoute un café et des patates hachées brunes, c'est non seulement le nombre de calories qui monte, mais aussi le prix. Pourtant, selon le Food Network (lien en anglais), il y a des ingrédients pas mal mystérieux dans le restaurant-minute. Ce que vous consommez ne devrait pas être un mystère et le montant d'argent que vous dépensez sur des aliments préparés ou au restaurant non plus.

Les marchés de producteurs

Faites l'effort d'aller au marché des producteurs quand c'est la saison des fruits et des légumes ou bien d'acheter directement des fermiers. Le concept « de la ferme à la table » (acheter des aliments directement des producteurs locaux pour s'assurer d'où ils viennent) est souvent associé avec les restaurants, mais vous pouvez également adopter cette mentalité chez vous. Vous saurez ainsi exactement d'où viennent vos produits.

Vous pouvez économiser au marché des producteurs en achetant directement des fermiers pour éliminer l'intermédiaire. En magasinant au marché des producteurs au lieu du supermarché, vous pourriez avoir tendance à moins dépenser. Certains marchés acceptent seulement les paiements en argent comptant, alors c'est plus facile de s'en tenir à un budget en apportant uniquement le montant d'argent qu'on a besoin.

Cultiver chez soi

Pour quelques dollars, vous pouvez essayer de faire pousser des légumes faciles à cultiver (comme les carottes et les concombres), des herbes ou des fruits pendant l'été. Tout ce que vous avez besoin, c'est de petits plants de départ, de terre et d'un endroit ensoleillé où les faires pousser. Si vous manquez d'espace, vous pouvez toujours avoir des jardinières.

À la fin de la saison, faites mariner ou congeler vos fruits et légumes pour en profiter durant l'hiver quand les aliments sont plus chers.

Déchet ou nutriment

Réduisez votre gaspillage de nourriture et reconsidérez vos restants. Le pain de viande et la lasagne que vous avez cuisinés ont de la valeur. Non seulement allez-vous économiser, mais c'est plus santé, à condition que le plat de départ ait été préparé avec des ingrédients nutritifs. Ça pourrait vous étonner que le ménage moyen au Canada gaspille 28 $ de nourriture chaque semaine, ou 1 456 $ annuellement (lien en anglais). Vous ne vous rendez peut-être même pas compte que vous dépensez plus sur la nourriture que nécessaire. Imaginez ce que vous pourriez faire avec 1 500 $ de plus dans vos poches chaque année – réduire votre dette, épargner ou partir en voyage !

La plupart des ménages cherchent des méthodes pour économiser sur la facture d'épicerie, mais ils voudraient également manger plus santé, s'ils pouvaient se le permettre. En faisant son épicerie au marché des producteurs, en cultivant chez soi et en réduisant le gaspillage de nourriture, c'est possible de manger plus santé, sans trop dépenser.

 

Partager