Astuces pour choisir les causes ou les organismes de bienfaisance à soutenir

Écrit par Shveta Hariharan

Le vendredi 7 juin 2019

Plusieurs d'entre nous trouvons qu'il est important de donner à des œuvres de bienfaisance. Toutefois, considérant la multitude d'organismes caritatifs et d'organismes sans but lucratif (OSBL) pouvant profiter de nos dons – sans compter les limites de nos moyens financiers, comment bien choisir à qui donner ?

Je soutiens moi-même divers organismes de bienfaisance depuis pratiquement une décennie. Je le fais plus systématiquement pour certains et de manière plus sporadique pour d'autres cas. J'ai trouvé une façon de choisir les œuvres de bienfaisance et les causes qui correspondent bien à mes valeurs – et à mon portefeuille. Voici ce que je vous suggère en fonction de mon expérience.

Quelques éléments à garder en tête au moment de choisir un organisme de bienfaisance

 

Déterminez ce qui compte vraiment pour vous. Êtes-vous passionné par le bien-être des animaux ? Vous préoccupez-vous de l'éducation des femmes dans les pays en voie de développement ? Déterminez les causes qui vous tiennent à cœur pour vous aider à choisir à qui envoyer vos dons.

Quelques endroits où commencer vos recherches

 
  • Le site CanaDon est un bon point de départ. Il s'agit d'une plateforme canadienne exhaustive pour les dons et les collectes de fonds en ligne. Ce site Web vous facilite la tâche en vous permettant de chercher parmi les organismes de bienfaisance en fonction de diverses catégories, vous évitant ainsi bien des conjectures et des recherches.
  • Charity Data (en anglais seulement) est un autre excellent site Web à consulter lorsque vous cherchez des renseignements généraux au sujet d'un organisme caritatif ou d'un OSBL. Il s'agit d'un site géré par un avocat spécialisé dans le domaine du droit régissant les OSBL et les organismes de bienfaisance. Ce site souhaite offrir au public une meilleure compréhension de la taille, de la portée et de la complexité des organismes de bienfaisance et de ce secteur en général.
  • Enfin, si vous vous intéressez aux aspects juridiques entourant les organismes de bienfaisance canadiens, jetez un coup d'œil à Canadian Charity Law (en anglais seulement).

Quelques questions à se poser

 
  • Quelle est la structure de l'organisme de bienfaisance ? Est-il indépendant ou la propriété d'une organisation plus vaste ? Dans quels pays l'organisme est-il présent ? Quelle proportion de votre don sera directement consacrée aux activités caritatives de l'organisme ?
  • S'agit-il d'un organisme de bienfaisance enregistré ? Recevrez-vous un reçu officiel ?
  • Quel est l'historique de l'organisme ? A-t-il déjà été touché par un scandale ?
  • L'organisme est-il doté d'un programme qui vous tient au courant de la façon dont votre argent est utilisé ? Ce programme est-il facilement accessible et quelle est la fréquence de ses mises à jour ?

Et si vous êtes toujours en proie à l'incertitude…

 
  • Si vous n'êtes pas à l'aise avec l'idée de vous engager à long terme auprès d'un organisme de bienfaisance, je vous suggère de commencer graduellement par quelque chose de plus petit.
  • Envisagez d'encourager des organismes de bienfaisance déjà soutenus par les commerces que vous fréquentez et faites un don si on vous le suggère à la caisse. Soutenir les collectes de fonds pour les enfants et les initiatives de bienfaisance en ligne est également une manière toute simple de commencer à changer les choses.

Rappelez-vous : lorsque vous donnez à des causes qui vous sont chères – et que vous le faites de manière à respecter votre budget, vous vous sentirez plus près de votre communauté et pourrez faire une différence.

 

Partager