5 façons de protéger vos cartes de crédit et de débit des fraudeurs

Écrit par Preet Banerjee

Le mercredi 20 avril 2016

Connaissez-vous la blague de celui qui s'est fait voler sa carte de crédit, mais qui ne s'est pas plaint quand il l'a découvert, car le voleur n'avait même pas dépensé autant que lui-même le fait habituellement ?

Découvrir que votre argent a été compromis n'est évidemment pas drôle. Les réactions passent par toute une gamme des émotions, de la colère à la frustration jusqu'à la misère complète. Tout dépend de combien d'argent a été volé et la vitesse à laquelle votre institution financière vous aide à régler la situation.

Bien que mes cartes de débit et de crédit aient déjà été compromises à quelques reprises, j'ai été chanceux, car — du moins jusqu'à maintenant — je n'ai jamais eu de problèmes à faire annuler les opérations frauduleuses.

La première fois que j'ai consulté mon rapport de solvabilité, j'y ai vu une carte de crédit supplémentaire à mon nom. Il y a aussi eu plusieurs autres types de transactions effectuées en mon nom par d'autres personnes : achat de billets d'avion, achats de livres dans une boutique à l'autre bout de la planète et retraits de mon compte-chèques à partir d'un guichet automatique au Pérou alors que je me trouvais à la Barbade.

Garder vos renseignements financiers en sûreté exige que vous soyez proactif et réactif : proactif pour prévenir le vol de vos renseignements personnels du mieux que vous pouvez et réactif dans la surveillance et le suivi, aussitôt que vous détectez des activités suspectes. Voici quelques conseils que vous pourriez mettre en pratique :

1. Couvrez toujours votre NIP

Tout le monde sait qu'on ne doit pas partager son NIP de carte de crédit ou de débit, mais il est important de protéger votre NIP même quand il n'y a personne près de vous. Les escrocs peuvent se servir de caméras pour voir les boutons sur lesquels vous appuyez et installer des appareils pouvant lire les cartes dans des guichets automatiques afin d'usurper vos renseignements personnels (lien en anglais). Même si vous êtes seul au guichet d'une succursale, couvrez toujours le clavier lorsque vous tapez votre NIP.

2. Pour les achats en ligne, considérez posséder une carte de crédit séparée avec une limite de crédit basse

Faites-vous beaucoup d'achats en ligne ? Si oui, songez à vous procurer une carte destinée uniquement aux achats en ligne. Vous pourriez garder cette carte bien en sûreté à la maison. En établissant la limite de crédit à 1 000 $ ou moins, vous limitez les dommages s'il advenait que votre carte soit compromise, et vous pouvez facilement la faire suspendre sans affecter votre carte de crédit principale servant à vos autres achats.

3. Vérifiez votre dossier de crédit régulièrement

Plusieurs personnes aiment vérifier Equifax et TransUnion, les deux principales agences d'évaluation du crédit au Canada. Personnellement, chaque année, j'alterne entre les deux afin de réduire les coûts. C'est-à-dire qu'une année je vérifie mon dossier chez TransUnion et l'année suivante, je vérifie celui chez Equifax. Vous pouvez envoyer une demande par la poste afin d'accéder aux rapports gratuitement, et vous pourriez vérifier votre dossier aux deux agences chaque année, et ce, sans frais. Moi, je préfère payer le petit montant pour obtenir un accès immédiat en plus de ma cote de crédit, c'est pourquoi je fais une demande à une seule des deux agences chaque année.

4. Vérifiez les opérations portées à vos comptes de cartes de crédit et de débit au moins une fois par mois

Parfois, mes fournisseurs de cartes m'appellent pour me dire qu'ils ont détecté des activités suspectes, mais ils ne voient pas tout. Le billet d'avion et les livres achetés en mon nom sont apparus sur mon relevé et c'est uniquement parce que je les ai remarqués que j'ai été remboursé. Passez en revue chaque ligne de votre relevé, et ce, chaque mois.

5. Programmez des alertes par courriel pour vos transactions

La plupart des institutions financières vous permettent de demander des courriels automatisés pour divers types de transactions. C'est comme ça que j'ai su qu'il y avait des retraits dans mon compte effectués par quelqu'un se trouvant au Pérou : j'ai reçu deux avis par courriel disant que des retraits étaient effectués alors que j'étais encore au lit un matin. Vu qu'il n'y avait pas de guichet automatique dans ma chambre, je savais que ce n'était pas moi qui faisais ces retraits.

J'ai appelé le numéro au verso de ma carte et la compagnie a immédiatement bloqué mon compte. Ma carte de remplacement m'attendait à mon retour à la maison une semaine plus tard.

Equifax est une marque déposée d'Equifax Canada Co.

TransUnion est une marque déposée de TransUnion S.A.R.L.

Partager