Les arnaques dont les personnes âgées devraient se méfier

Écrit par Kelley Keehn

Le mardi 6 août 2019

Les personnes âgées sont plus technophiles que jamais, mais les fraudeurs les ciblent de plus en plus par téléphone intelligent, par courriel et sur les médias sociaux. Les fraudeurs continuent également d'améliorer leurs anciennes arnaques.

Voici des renseignements utiles du Centre antifraude du Canada (CAFC) sur les principales arnaques visant les personnes âgées (données de l'année 2018).

1. Arnaque romantique

315 reportages, 223 victimes, 9 096 390,31 $ perdus

Les arnaques romantiques jouent avec les émotions et commencent habituellement sur les médias sociaux. Faites attention à ce que vous publiez et lorsqu'un « ami » que vous ne connaissez pas veut se connecter avec vous en personne ou en ligne, surtout si votre conjoint ou conjointe est décédé(e) récemment. Il est facile pour un fraudeur à l'autre bout de la planète d'apprendre cette information en quelques clics.

Puis ils passent des mois ou des années à mieux vous connaitre et à bâtir une relation de confiance en sachant que vous êtes maintenant veuve/veuf et probablement seul(e). En premier lieu, il se pourrait qu'ils vous demandent une petite somme d'argent pour payer une facture impayée ou pour un vol afin de vous rendre visite. Ensuite, les demandes financières augmentent.

Si c'est ce que vous vivez actuellement, parlez-en à un ami ou contactez le Centre antifraude du Canada et n'ayez pas peur de partager votre histoire.

2. Arnaque de prix

1 023 reportages, 271 victimes, 3 270 419,49 $ dollars perdus

Les personnes âgées sont souvent la cible de cette arnaque par téléphone, mais elle prend de l'ampleur grâce aux médias sociaux, au courrier et au courriel.

On vous informe que vous avez gagné un grand prix et que vous devez simplement payer des frais initiaux, des impôts ou des frais juridiques pour l'obtenir. Il pourrait s'agir d'une voiture, de l'argent comptant ou de n'importe quelle autre incitation. Ne tombez pas dans le piège de ces offres parce que vous ne recevrez jamais le prix.

3. Arnaque d'investissement

62 reportages, 51 victimes, 2 683 656,29 $ dollars perdus

Les arnaques d'investissement varient grandement, de la cryptomonnaie, à l'immobilier jusqu'aux faux comptes d'investissement. Ils sont souvent promus par des gens en qui vous avez confiance, comme un ami, un collègue de travail ou quelqu'un de votre communauté.

Avant de potentiellement mettre des milliers de dollars dans les mains d'un voleur, contactez un comptable professionnel agréé, un planificateur financier agréé ou un avocat pour un examen indépendant de l'offre. Assurez-vous de vous renseigner auprès de votre propre professionnel. N'utilisez pas le « pro » que vous recommande le promoteur. Il pourrait lui aussi être impliqué dans la fraude.

4. Arnaque d'emploi

115 reportages, 27 victimes, 2 190 376,40 $ dollars perdus

Les arnaques d'emplois sont souvent promues sur les sites de médias sociaux. Elles pourraient prendre la forme d'annonces légitimes pour des postes à domicile ou peuvent même être un courriel d'une entreprise qui semble être réputée. Si on vous demande de l'argent pour faire partie de l'occasion d'emploi en question, vous saurez que c'est une arnaque.

5. Arnaque de marchandise

315 reportages, 211 victimes, 1 523 014,92 $ dollars perdus

Vous avez trouvé le manteau qui vous intéresse en ligne à 600 $, mais il vous coûterait 1 200 $ en magasin ? Il pourrait s'agir d'une imitation.

Une arnaque de marchandise peut également prendre d'autres formes, tel que vous convaincre à acheter des choses que vous ne recevrez jamais. Les fraudeurs pourraient vous encourager à envoyer de l'argent de façons impossibles à retracer, comme par virement télégraphique ou par carte cadeau. Assurez-vous de toujours utiliser des cartes de crédit pour effectuer des paiements en ligne, mais soyez quand même prudents : il est possible que les modalités des cartes de crédit ne couvrent pas le consommateur si l'acheteur se procure un objet contrefait et que les biens ont déjà été livrés.

Si le commerçant avec qui vous songez à faire affaire n'accepte pas une carte de crédit renommée, cela pourrait être votre premier indice qu'il y a quelque chose de louche. Si vous payez avec une carte cadeau, par transfert électronique ou par virement télégraphique de fonds, vous pourriez ne jamais revoir votre argent ni recevoir le produit ou service offert. Et vous n'auriez aucune façon de récupérer votre investissement…

Se produit plus communément que le suggère les statistiques


Le Centre antifraude du Canada estime que moins de 5 % de la fraude de marketing de masse est signalée. Veuillez aider les personnes âgées dans votre vie à repérer les fraudeurs et, si vous ou un de vos proches ont été victime d'une arnaque, déclarez-la au CAFC.

 

Partager