Leçons financières importantes pour les millénaires

Écrit par Cait Flanders

Le vendredi 1 février 2019

Le mot « millénaire » est si souvent utilisé ces temps-ci que l'on risque d'oublier ce qu'il veut vraiment dire. Mais pour ceux d'entre nous qui sont nés entre les années 1980 et le début des années 2000, nous sommes conscients des défis uniques auxquels notre génération est confrontée par rapport à ceux qui nous précèdent. Malheureusement pour nous, la plupart de ces défis sont d'ordre financier. En tant que personne qui vient de sortir de la vingtaine – après y avoir commis plein d'erreurs financières – j'étais contente quand Tangerine m'a demandé de partager certaines de leçons financières importantes pour la génération Y. Si mes expériences peuvent vous aider dans votre propre vie financière, je suis plus que contente de les partager.

Ma leçon financière importante : l'épargne

Les adultes qui m'ont servi de modèles au cours de ma vie m'ont toujours dit d'épargner au moins 10 % de chaque paye. Même en tenant compte de ce conseil – j'ai à peine épargné au début de ma vingtaine – et je suis maintenant en retard pour épargner en vue de certains objectifs importants. Pour cette raison, vous pensez peut-être que mon conseil serait d'épargner au moins 10 % de votre revenu, mais c'est presque le contraire. La leçon qui m'aurait été la plus utile aurait été de vivre le plus simplement possible et d'épargner le reste. Avoir des économies dans un compte bancaire vous donne une liberté qui ne peut pas être achetée. Même si vous n'avez pas encore d'objectif d'épargne, épargnez quand même tout ce que vous pouvez. Un jour, vous serez heureux d'avoir cet argent.

Ma leçon financière importante : la dépense

Pour continuer avec l'idée de vivre le plus simplement possible, j'aurais aimé apprendre plus tôt que le bonheur ne s'achète pas en magasin. Pendant des années, je dépensais chaque dollar que je gagnais (et plus) en achetant de nouveaux meubles, des vêtements, des gadgets électroniques et une voiture, pensant que je ne me sentirais pas
« accomplie » à moins d'obtenir tout ce que je désirais. À 29 ans, j'ai finalement réalisé que tous ces objets ne me définissaient pas et que j'avais gaspillé des milliers de dollars sur des achats que je n'avais jamais utilisés ou que je n'aimais pas vraiment. Si vous arrêtez de croire que « la thérapie de magasinage » fonctionne et que vous faites plutôt un effort concret pour acheter seulement les articles dont vous avez besoin ou qui sont endommagés et irréparables, je vous garantis que vous trouverez le bonheur.

Ma leçon financière importante : l'investissement

Quand j'étais adolescente, je me rappelle qu'on me conseillait d'investir un peu d'argent chaque mois pour pouvoir prendre ma retraite avec 1 million de dollars. La notion de retraite et d'un million de dollars était tellement peu réaliste pour moi que le conseil était rentré d'une oreille et sorti de l'autre. Cependant, attendre avant d'investir signifie que ça me prendra maintenant encore plus de temps pour atteindre mes objectifs financiers. La raison pour laquelle j'ai attendu aussi longtemps est que j'avais simplement trop peur d'avoir l'air « stupide » si je posais des questions à ce sujet. Investir tôt et de façon régulière est important – mais tout d'abord, arrêtez d'avoir peur d'avoir l'air stupide et commencez à poser des questions. Plus vous poserez de questions, plus vous comprendrez et pourrez ainsi prendre des décisions mieux informées sur votre avenir financier.

Ma leçon financière importante : l'emprunt

Les millénaires empruntent de l'argent pour différentes raisons. Nous obtenons des prêts étudiants, nous utilisons les cartes de crédit pour bâtir un bon dossier de crédit ou nous prenons des hypothèques pour acheter une propriété. Chacune de ces étapes vous enseigne des leçons particulières, mais j'aurais vraiment aimé comprendre ce qu'elles ont toutes en commun : empruntez seulement ce que vous pouvez rembourser. J'avais l'habitude d'utiliser mes cartes de crédit à titre de deuxième compte bancaire et je pensais que tout irait bien, tant que je pouvais faire mes paiements minimums. Cette mentalité a volé deux ans de ma vie – le nombre d'années nécessaires pour rembourser ma dette de 30 000 $ après avoir réalisé que j'avais rempli mes cartes de crédit. Si j'avais su que ça prendrait aussi longtemps au moment même où je m'enfonçais dans les dettes, j'aurais emprunté de façon plus avisée.

Lectures recommandées :

La planification financière dans la vingtaine

Comment se bâtir un bon dossier de crédit dans la vingtaine

Comment obtenir son diplôme avec une dette étudiante minimale

Et…

Découvrez le potentiel de votre épargne en utilisant notre calculatrice d'épargne RÉR Tangerine.

Partager