Ce que j'ai appris de mes changements de carrières

Écrit par Octavia Ramirez

Le mercredi 17 octobre 2018

Si vous venez de commencer un nouvel emploi, songez à changer d'industrie ou voulez laisser tomber le 9 à 5 pour devenir votre propre patron, il est important d'être prêt pour les hauts et les bas inévitables qui accompagnent les changements de carrières.

Au cours des huit dernières années, je suis passé de chercheuse clinicienne à rédactrice marketing et publicitaire, et je suis maintenant une entrepreneure à temps plein à la tête de ma propre entreprise de coaching financier. Voici quelques leçons que j'ai apprises :

1. Trouver ce que les deux emplois ont en commun afin de faciliter la transition

J'aimais beaucoup travailler comme chercheuse en oncologie, mais je ne pouvais pas ignorer mon désir de travailler dans un domaine plus créatif. J'ai toujours aimé écrire, mais c'était difficile d'en faire une carrière.

Éventuellement, j'ai décroché un emploi en communication marketing pour une entreprise de technologie des soins de la santé. C'est là que je me suis rendu compte que je pouvais me servir de mon expérience en soins de la santé pour décrocher mon premier emploi comme rédactrice. En fait, c'était mon expérience dans le domaine qui m'a donné une longueur d'avance sur les autres candidats.

Quand vous songez à changer de carrière, commencez votre recherche dans des domaines connexes qui pourraient vous aider à combler l'écart entre les deux emplois. Réfléchissez à la façon dont vous pourriez exploiter vos aptitudes et l'expérience acquise lors de vos carrières précédentes pour faciliter la transition à votre nouvel emploi. Pour moi, devenir rédactrice en soins de la santé était un parfait point de départ pour débuter ma nouvelle carrière créative.

2. Faites des recherches et négociez votre salaire

La plupart des personnes pensent qu'une transition de carrière vient nécessairement avec une réduction de salaire, à cause de leur manque d'expérience. Dans mon cas, mon salaire a augmenté avec chaque transition.

J'ai accompli ceci en faisant des recherches sur les échelles salariales, les descriptions d'emploi et les attentes de chaque nouveau rôle que j'entamais. J'utilisais mon expérience pertinente dans les domaines précédents pour justifier mes attentes salariales.

Par exemple, quand j'ai fait la transition d'un rôle en communication marketing à rédactrice publicitaire en soins de la santé, j'ai mis en valeur mon expérience clinique et mon travail de rédaction lors de mes négociations de salaire, même si je n'avais jamais travaillé dans le domaine publicitaire.

Ça peut être difficile de négocier, mais je ne voulais pas laisser d'argent sur la table.

3. Ayez la tête tranquille avec un fond d'urgence

Quel que soit le type de changement que vous faites dans votre carrière, il y aura toujours des incertitudes financières. Ceci a été particulièrement vrai dans mon cas puisque j'ai décidé de me lancer en entrepreneuriat à temps plein en commençant ma propre entreprise de conseil financier.

Avoir un fonds d'urgence qui équivaut à 3-6 mois de dépenses dans un compte d'épargne séparé m'a permis d'avoir la tête tranquille. Un fonds d'urgence aide à prévenir l'endettement et vous permet d'avoir un coussin financier sur lequel retomber au cas où quelque chose tourne mal dans votre vie ou votre carrière.

De plus, mettre en place un fonds d'urgence enlève de la pression au cas où je déciderais de retourner à un emploi à temps plein. Il me permettrait de prendre mon temps pour trouver le meilleur poste, au lieu de tout simplement prendre le premier emploi qui se présente et de me retrouver avec un emploi qui ne me correspond pas.

 

Partager