Les rapports d'investissement de fin d'année : comment s'y retrouver

Écrit par Matthew Wilcox

Le mardi 29 janvier 2019

Chaque janvier, de nombreux investisseurs reçoivent une série de rapports importants de leurs fournisseurs de services d'investissement résumant l'activité de leurs comptes pour l'année. Ces rapports comprennent le sommaire annuel des frais de compte et de la rémunération du courtier, le rapport de rendement annuel et les relevés de fin d'année. Les deux premiers rapports ont été mis en œuvre en 2017 dans le cadre du Modèle de relation client-conseiller (MRCC2), qui vise à faire en sorte que les investisseurs reçoivent des informations claires, complètes et faciles à comprendre en ce qui concerne les frais et le rendement.

Nous croyons qu'il est non seulement important que les investisseurs les reçoivent, mais aussi qu'ils puissent comprendre le lien entre les différents rapports et comment ils peuvent utiliser les informations qui y sont contenues.

Voici les trois rapports et leur signification :

  1. Sommaire annuel des frais de compte et de la rémunération du courtier : Explique le montant des frais que vous avez payés à votre fournisseur. Ces montants réduisent directement la valeur marchande et le rendement du portefeuille présentés dans les deux autres rapports.


Conseils :

    • Examinez le montant total des frais que vous avez payés pour l'année. Si ce montant vous semble préoccupant, parlez-en à votre fournisseur afin de comprendre ce que vous obtenez en échange.

    • Ce rapport ne doit pas être considéré comme le coût total de l'investissement. Il ne couvre que la rémunération du courtier. Dans le cas d'un fonds commun de placement, il ne comprend pas le montant versé au gestionnaire du fonds. Vous pouvez consulter le ratio de frais de gestion (RFG) total dans le document intitulé Aperçu du fonds lié au fonds que vous détenez.

  • Les frais que vous payez peuvent avoir une incidence importante sur la valeur de votre portefeuille à long terme (voyez par vous-même). En choisissant un investissement ou un fournisseur qui facture des frais justes, par rapport au niveau de service fourni, vous pouvez être sûr d'être sur la bonne voie.
  1. Rapport de rendement annuel : Explique votre taux de rendement personnel au cours de différentes périodes, qui peut différer du rendement des investissements que vous détenez, selon le moment où vous avez effectué ces investissements.


Conseils :

  • Concentrez-vous sur les rendements pour des périodes de 3 ans et plus, s'ils existent. Il s'agit d'un meilleur indicateur de la tendance de votre rendement cible à long terme. Autrement, vous pouvez consulter les rendements des fonds dans le document intitulé Aperçu du fonds lié au fonds que vous détenez.

  • Essayez de ne pas vous attarder aux rendements sur un an. Bien qu'il s'agisse de l'information la plus récente sur le rendement, elle sera probablement supérieure ou inférieure à votre rendement cible à long terme, ce qui est tout à fait normal.

  • Choisissez un portefeuille bien diversifié, ce qui vous aidera à traverser les hauts et les bas du marché boursier et à réduire la volatilité de vos rendements sur les différentes périodes.
  1. Relevés de fin d'année : Ce rapport est de nature plus transactionnelle et résume l'activité de votre compte et les variations de la valeur de votre compte sur une période habituellement de trois mois, ou même d'un mois seulement. L'information présentée peut comprendre, selon le fournisseur, la valeur marchande, la valeur comptable, le coût net investi et le coût moyen par unité.

Conseils :

  • Examinez les transactions effectuées au cours de la période pour vous assurer qu'elles sont enregistrées correctement. Vous devriez le faire pour chaque relevé, en plus du relevé de fin d'exercice.

  • Évitez d'attacher trop d'importance à la variation de la valeur du compte au cours de la période visée par le relevé. Sur une si courte période, les valeurs peuvent fluctuer à la hausse ou à la baisse pour toutes sortes de raisons, qui sont fort probablement hors de votre contrôle. Y réagir peut faire plus de mal que de bien.

  • Effectuez des cotisations périodiques pour vous aider à profiter des hauts et des bas du marché grâce à la méthode de la moyenne d'achat. Cette approche peut vous éviter d'anticiper le bon moment pour investir, ce qui se traduit par un coût moyen par unité inférieur à celui du prix unitaire moyen.

Source : Investor Economics Insight, évaluation annuelle—janvier 2018. Les Fonds d'investissement Tangerine sont considérés comme des fonds communs de placement à long terme. Le RFG pondéré en fonction de l'actif des fonds communs de placement à long terme au 31 décembre 2017 était de 2,09 %. Le RFG pondéré en fonction de l'actif de chaque Fonds d'investissement Tangerine est de 1,07 %.

 

Partager