On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

De combien avez-vous vraiment besoin pour votre retraite ?

Écrit par Paul Williams

Le vendredi 24 mai 2019

Si vous êtes dans la cinquantaine, vous êtes probablement au stade où vos revenus sont les plus élevés dans votre carrière. Mais si vous êtes comme beaucoup de gens, vous avez peut-être une peur tenace, celle de ne pas avoir assez épargné pour votre retraite. Cette peur vous empêche-t-elle de dormir ?

Vous vous demandez si vous pourrez vivre confortablement pendant votre retraite. Surtout si on vous a déjà dit que vous aurez besoin de 70 à 80 % de votre revenu préretraite pendant votre retraite.

Lisez cet article si vous voulez recommencer à dormir sur vos deux oreilles. Ce n'est pas si terrible qu'on pourrait le croire.

Les habitudes de dépenses d'une nation

 

Statistique Canada mène présentement une recherche sur les habitudes de consommation des ménages canadiens. La plus récente étude concernait 17 590 ménages de partout au Canada. Les résultats sont indicatifs.

Les dépenses totales ont tendance à être plus élevées pour les ménages dont les membres sont âgés de 40 à 54 ans.[1] En moyenne, ceux-ci ont dépensé 103 175 $ en 2017, ceci inclut tous les biens, services, taxes, impôts et cotisations au régime de pension.

Comparez cela aux dépenses moyennes de 60 359 $ pour les ménages dont les membres sont âgés de 65 ans et plus. Ce montant représente 58 % des dépenses du premier groupe.[2]

C'est un peu mieux que les 70 à 80 % de votre revenu préretraite que recommandent de nombreux planificateurs financiers.

À la retraite, les habitudes et les comportements changent. Tout comme vos dépenses. Vous pourriez vendre votre résidence et en acheter une plus petite, ou déménager quelque part où le coût de la vie est différent. Vous pourriez dépenser moins pour vos loisirs et les choses qui vous passionnent, ou vous pourriez dépenser plus – qui sait ?

La bonne nouvelle à propos de la retraite

 

Regardons le bon côté. Plusieurs dépenses sont supprimées ou sont grandement réduites. Par exemple, les coûts de logement sont passés de 22 019 $ à 13 399 $ pour les ménages dont les membres ont 65 ans et plus  cela représente 60 % de la moyenne des ménages des 40 à 54 ans.

Les impôts des ménages dont les membres ont 65 ans et plus représentaient 50 % de ceux des 40 à 54 ans. Les primes d'assurances et les cotisations de pension sont tombées à 20 % de la moyenne de ceux des 40 à 54 ans.

En moyenne, les ménages de 65 ans et plus ont dépensé moins que les ménages de 40 à 54 ans pour les dépenses suivantes : sorties au restaurant (58 %), cellulaires (36 %), animaux de compagnie (51 %), meubles (55 %), formations (13 %) et alcool (68 %).

Le transport est l'une des plus grosses dépenses des ménages. Les ménages qui gagnent le plus d'argent ont dépensé en moyenne 15 010 $[3] pour leurs allers-retours au travail. Pour les 65 ans et plus, les dépenses de transport ont chuté à 8 071 $, ou de 53 % si on veut comparer.

Sur quoi les 65 ans et plus dépensent-ils plus ?

 

Les jeux de hasard comptent pour 247 $, un montant plus élevé que la moyenne de   200 $ dépensée par les ménages de 40 à 54 ans pour des billets de loterie. Les personnes plus âgées dépensent également plus pour les soins de santé, mais, contre toute attente, les chiffres ne sont pas significatifs.[4]

Les ménages de 65 ans et plus ont aussi tendance à devenir plus philanthropes et ont donné 1 180 $, le double de la moyenne des 40 à 54 ans.

[1] Statistique Canada définit un ménage comme une personne ou un groupe de personnes occupant une unité d'habitation. L'âge est basé sur l'âge de la personne principalement responsable dans le ménage en ce qui a trait aux finances (p. ex., payer le loyer, l'hypothèque, les taxes municipales et l'électricité).

[2] Des variables sont bien entendu à prendre en compte. Les dépenses varient selon les régions du Canada. Les dépenses peuvent être affectées par le style de vie et le revenu. Les ménages canadiens sont composés d'une à plusieurs personnes, ce qui peut affecter les données.

[3] Ne comprend pas les voyages en avion.

[4] Les ménages de 40 à 54 ans ont dépensé 2 673 $ pour les soins de santé. Les ménages de 65 ans et plus, 2 936 $.

 

Partager