Leçons pour transformer un passe-temps en activité parallèle

Écrit par Ilsa Baig

Le mercredi 5 février 2020

J'adore les chaussures de sport et j'adore en avoir plusieurs paires qui s'agencent avec mes tenues. Les modèles traditionnels ne me suffisaient plus, alors j'ai décidé de personnaliser mes propres chaussures en utilisant de la peinture pour cuir. Puis, mes amis ont commencé à me demander de modifier leurs souliers et c'est ainsi qu'a débuté mon activité parallèle.

Voilà six mois que j'exerce cette activité parallèle et j'ai appris cinq leçons qui m'ont aussi aidée à modifier pour le mieux mes habitudes de tous les jours.

Leçon no 1 : établir son horaire en conséquence

Je suis une étudiante de quatrième année en administration des affaires à l'Université Ryerson. Je m'implique dans des groupes étudiants et je joue au volleyball intra‑muros. Lorsque j'ai commencé à personnaliser des chaussures, je travaillais à temps partiel dans un commerce de détail et je travaillais à temps plein chez Tangerine. Par ailleurs, je trouve aussi important de m'accorder du temps et d'en accorder à ma famille et à mes amis.

Il m'était donc plus difficile d'avoir une activité parallèle en raison de ces engagements. Toutes ces exigences m'ont forcée à structurer mes journées pour trouver du temps pour chaque chose et m'accorder un peu de temps personnel. Par exemple, un jour par semaine, je revenais du travail et je ne faisais rien d'autre que relaxer.

Leçon no 2 : prévoir les coûts

Transformer un passe‑temps en activité parallèle implique des coûts surprenants lorsque vous commencez à vous procurer des matériaux à plus grande échelle que lorsque votre passe‑temps était juste pour vous. J'ai coupé dans mes désirs et j'ai commencé à dépenser plus pour mes projets en achetant notamment de la peinture, des pinceaux et des autocollants.

Il est important de savoir combien d'argent vous dépensez et combien vous en gagnez. Au début, je ne me préoccupais pas de ça, mais maintenant j'utilise une feuille de calculs qui m'aide à visualiser facilement combien je dépense et combien je gagne.

Leçon no 3 : établir soigneusement son budget

Avant, j'achetais tout ce que je voulais. Dorénavant, je choisis d'acheter des fournitures pour mon activité parallèle plutôt que d'acheter quelque chose que j'aurais acheté impulsivement avant (comme des ensembles de maquillage très chers). Je suis plus économe à mesure que je m'investis dans cette activité, j'y pense deux fois plutôt qu'une avant d'acheter quelque chose.

Leçon no 4 : apprendre par l'expérience

Mes études sont souvent utiles pour mon entreprise, mais j'ai dû apprendre certaines choses sur le tas, comme la façon de communiquer avec les clients en ligne. Je ne me mets pas trop de pression en ce qui concerne ces compétences, je m'assure simplement que je m'améliore avec le temps. Je ne prétends pas tout savoir du fonctionnement d'une activité parallèle et certaines choses s'apprennent mieux par l'expérience.

Leçon no 5 : être conscient de sa valeur

Tout le monde aime les rabais. Par contre, si vous accordez trop souvent des rabais à votre famille et à vos amis, ce n'est pas idéal pour vos finances. Je l'ai appris à mes dépens. Lorsque j'ai commencé à avoir des commissions, j'étais si heureuse de créer des modèles uniques que je ne me préoccupais pas de ce que je gagnais. Mais ce n'est pas viable. Établissez vos prix selon l'effort que vous devez mettre, pas selon le budget du client. Ayez confiance en votre travail.

Partager