Comprendre les RÉR et les CÉLI (vidéo)

Écrit par Tangerine

Le jeudi 3 mars 2016

 

Connaissez-vous la différence entre les RÉR et les CÉLI ?

C’est pas grave… vous n’êtes pas seul !

Les CÉLI et les RÉR peuvent tous les deux comprendre des comptes bancaires, des actions ou des fonds communs de placement. Ils sont tous les deux conçus pour vous aider à épargner.

  1. Augmenter le pouvoir d’épargne

Il y a deux facteurs importants qui interfèrent avec votre capacité d’épargne. Le premier est l’inflation, qui réduit la valeur de votre épargne au fil du temps. Le deuxième est l’impôt, qui réduit le montant que vous pouvez épargner sur chaque chèque de paye et diminue le rendement de vos investissements.

Les RÉR et les CÉLI vous aident à lutter contre ces facteurs, mais pas de la même façon.

Examinons ça d’un peu plus près…

  1. RÉR

C’est quoi exactement, un régime d’épargne enregistrée de retraite ? (Qu’il soit appelé RÉER ou RÉR, c’est la même chose.)

Comme leur nom l’indique, le gouvernement a créé les RÉR pour vous encourager à épargner en vue de votre retraite.

L’argent que vous détenez dans votre RÉR reporte votre impôt, c’est-à-dire qu’il est exempt d’impôt sur le revenu, jusqu’à ce que le retiriez à la retraite. À ce moment-là, vous serez probablement dans une fourchette d’imposition inférieure, ce qui veut dire que votre argent sera imposé à un taux plus bas que lorsque vous l’aurez initialement gagné.

L’argent que vous cotisez à un RÉR peut être réclamé afin de réduire votre revenu imposable. Pour bien des gens, ça veut dire un remboursement d’impôt.

  1. Pourquoi c’est plein de bon sens d’avoir un RÉR

Pourquoi c’est plein de bon sens d’épargner dans un RÉR ?

Vous obtenez une retenue d’impôt pour vos cotisations qui peut générer un remboursement d’impôt qui peut à son tour devenir encore plus d’épargne.

Si vous songez à l’achat d’une première propriété, vous pouvez retirer jusqu’à 25 000 $ de votre RÉR dans le cadre du Programme d’accès à la propriété du gouvernement fédéral.

  1. CÉLI

C’est quoi exactement, un compte d’épargne libre d’impôt ?

C’est un moyen d’épargner en vue d’objectifs à court et à long terme sans avoir à payer d’impôt sur la croissance.

Vous ne payez pas d’impôt sur les retraits d’un CÉLI – c’est pour ça qu’il est « libre d’impôt » et non « à impôt reporté ».

Ça veut dire que vous gardez tout ce que vous y épargnez dans vos poches.

  1. Pourquoi c’est plein de bon sens d’avoir un CÉLI

Pourquoi c’est plein de bon sens d’avoir un CÉLI ?

Contrairement au RÉR, vous ne payez pas d’impôt quand vous retirez de l’argent d’un CÉLI.

Il est adapté aux objectifs à court et à long terme. C’est ce qui le rend autant avantageux pour un fonds d’urgence que pour l’épargne à long terme.

Si vous êtes dans une fourchette d’imposition inférieure, les déductions fiscales du RÉR peuvent ne pas être une priorité pour vous. Dans ce cas, peut-être que l’épargne libre d’impôt vous convient mieux.

  1. Comment choisir

Comment savoir celui qui me convient le mieux ?

Voici quelques facteurs à considérer :

Si vous êtes dans une fourchette d’imposition élevée et pensez qu’elle baissera plus tard, cotiser au RÉR a probablement plus de sens pour l’instant.

Si vous êtes actuellement dans une fourchette d’imposition inférieure et pensez qu’elle grimpera plus tard, songez à un CÉLI pour le moment.

Si vous pensez que votre taux d’imposition restera pas mal le même, votre décision dépend de ce que vous préférez : un remboursement plus immédiat sur vos cotisations à un RÉR ou la plus grande flexibilité d’un CÉLI.

  1. RÉR et CÉLI – à faire et à éviter

Voici quelques conseils généraux.

Ne remettez pas l’épargne à plus tard. Même les petits montants s’accumulent au fil du temps.

Épargnez régulièrement et gardez le cap. Les transferts automatiques peuvent aider.

Ne traitez pas votre CÉLI ou votre RÉR comme un compte d’épargne courant. Les règles et les conséquences fiscales ont un impact sur quand et comment vous devriez accéder à votre argent.

Apprenez à connaitre votre personnalité financière en planifiant des objectifs réalistes qui conviennent à vos habitudes de dépenses.

Épargnez dans un fonds d’urgence indépendant de votre RÉR. Les RÉR conviennent mieux à une épargne sécuritaire à long terme. Ils ne sont pas conçus pour accéder rapidement à votre argent.

C’est pas aussi compliqué que ça en a l’air – n’est-ce pas ?

 

Pour plus de renseignements au sujet des RÉR et des CÉLI, téléchargez notre guide.

Partager