On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Décembre : une période unique pour l'achat ou la vente d'une propriété. Pourquoi ?

Écrit par Penelope Graham

Le mercredi 5 décembre 2018

Les conditions à l'extérieur sont épouvantables — ce qui est loin d'être idéal pour organiser une journée portes ouvertes ! Le mois de décembre est certes rempli de joie et d'amour, mais dans le monde de l'immobilier, il est considéré comme une 'zone morte'.

Alors que la famille s'annonce et que les vacances approchent (sans parler des caprices du bonhomme hiver), de nombreux acheteurs et vendeurs potentiels mettent en veilleuse leurs projets jusqu'en janvier ou même au printemps, période généralement plus occupée du marché de l'immobilier. Cela peut entraîner une chute des ventes de 30 à 50 % à cette période de l'année (d'après l'activité d'octobre à décembre à Toronto au cours des cinq dernières années, selon la Chambre immobilière de Toronto), tandis que le nombre de jours où une propriété demeure sur le marché augmente considérablement.

« Il y a généralement une corrélation avec la météo », dit l'agent immobilier Carlos Moniz à Zoocasa (en anglais). « Une fois que la neige arrive, les choses ont tendance à ralentir. »

Mais pour ceux qui doivent le faire, se lancer sur le marché à cette période de l'année n'est pas nécessairement futile. En fait, cela peut être une occasion en or de dénicher une bonne affaire ou de faire en sorte que votre propriété se démarque. Voici comment le marché de l'habitation de décembre peut vous être bénéfique.

Votre propriété pourrait se faire remarquer davantage

Une tendance constante à ce temps de l'année est qu'il y a toujours moins d'inventaire. Au cours des cinq dernières années, le nombre de nouvelles propriétés mises en vente a diminué de 24 à 69 % (en anglais) entre octobre et décembre, ce qui a grandement réduit le nombre de maisons sur le marché. Bien que cela puisse être un point de frustration pour les acheteurs, cela peut aussi signifier que votre propriété se démarquera plus qu'elle ne le pourrait durant les périodes où le marché est plus actif.

Les vendeurs peuvent aussi profiter de la période hivernale pour faire une mise en scène avec de jolies couronnes, des tricots douillets et des bougies à profusion et faire de leur maison un refuge chaleureux face aux rigueurs de l'hiver.

La motivation est au rendez-vous

Souvent, ceux qui bravent le marché du temps des Fêtes sont pressés et poussés par des circonstances de vie changeantes comme le divorce, le déménagement pour un nouvel emploi ou par une famille grandissante. Cela signifie que les acheteurs et les vendeurs sont prêts à faire en sorte que les choses aboutissent, dans la mesure où le prix et les critères de la propriété correspondent à leurs attentes.

Il peut s'agir d'une bonne occasion pour les acheteurs qui magasinent des maisons à vendre sur des marchés ultracompétitifs d'insister pour qu'elles soient inspectées, ou pour un vendeur de refuser une offre faite conditionnellement au financement.

Moins de concurrence pour les acheteurs

« Le principal avantage pour l'acheteur, c'est qu'il devrait y avoir moins de concurrence lorsqu'on achète en hiver », dit Moniz. « Les familles qui prévoient déménager le font généralement au printemps. Si quelqu'un cherche à vendre en hiver, il se peut que cela ne soit pas ce qui était prévu, donc en novembre et décembre, vous trouverez de bonnes occasions. »

Il est vrai que les prix de l'immobilier en hiver sont généralement réduits de 4 à 9 % (en anglais) par rapport à ceux d'une propriété mise en vente au printemps, ce qui signifie que les acheteurs décidés peuvent accéder à leur marché souhaité à un prix inférieur à ce qu'il serait à une autre période de l'année.

Évitez la ruée du mois de janvier

Appelez ça la magie des résolutions du Nouvel An : le mois de janvier marque souvent le début d'un mini-boom d'achats, car les acheteurs qui se sont abstenus pendant les Fêtes reviennent en masse. Bien que le moment puisse être bien choisi pour mettre votre maison en vente, pour les acheteurs à la recherche d'une vraie aubaine, il est préférable de devancer cette activité revigorée.

Consultez un expert pour déterminer le moment opportun

Avant tout, votre agent d'immeuble devrait jouer un rôle déterminant dans le choix du moment de la mise en vente ou de l'achat de votre propriété. En s'appuyant sur les données et les tendances du marché local, il devrait être en mesure de vous fournir une perspective éclairée sur le succès potentiel d'une transaction en période des Fêtes et de déterminer si cette approche vous avantagera.

Partager