Quelle voiture pouvez-vous vous payer ?

Écrit par Preet Banerjee

Le mardi 28 juin 2016

Je suis un maniaque des voitures. Je les adore. Je les aime tellement qu'après avoir obtenu mon diplôme universitaire, je me suis immédiatement inscrit à une école de course automobile afin d'obtenir un permis de conduire spécial pour les courses automobiles. Alors, même si vous croyez que vous adorez les voitures ou la conduite, il y a de fortes chances pour que je les aime encore plus que vous. Ceci étant dit, laissez-moi maintenant vous dire comment éviter que cette histoire d'amour ne vous place dans une mauvaise posture financière.

Le financement ou l'épargne ?

L'une des choses les plus importantes à se rappeler est qu'une voiture est un actif qui perd sa valeur. L'une de mes règles fondamentales est qu'il faut éviter d'utiliser le crédit pour acheter des actifs qui perdent de la valeur. Peut-être devrez-vous contracter un petit prêt pour votre première voiture et même votre deuxième si vous voulez acheter un véhicule un tant soit peu fiable, mais après les deux premiers véhicules, une excellente façon de réduire et de contrôler vos dépenses est d'épargner à l'avance, plutôt que de faire appel au financement.

Selon le Globe & Mailen 2015, le prêt moyen pour un véhicule neuf au Canada était d'une durée de 72 mois (lien en anglais), alors qu'il était de seulement 65 mois en 2010. Si on fait les calculs, le financement d'une voiture dont le prix d'achat total est de 35 000 $ sur sept ans (c'est-à-dire 84 mois) équivaut à des mensualités de 482,29 $ si le taux d'intérêt est de 4,24 %, l'engagement total étant de 40 512,36 $.

Comparez ça au fait d'épargner : si l'acheteur met le même montant d'argent que cette mensualité dans un compte d'épargne rapportant seulement 1 % avant d'acheter la voiture, il accumulera le prix d'achat en seulement 71 mois en raison de l'intérêt accumulé.

Pour l'acheteur qui opte pour le financement, ce même véhicule coûterait environ 6 500 $ de plus que pour l'acheteur qui épargne. Si une personne opte continuellement pour le financement de ses véhicules au prix de 35 000 $, au moment d'acheter son sixième véhicule, elle a payé en intérêt l'équivalent d'une septième voiture.

Ne dépassez pas votre capacité à payer

Inutile de s'embourber dans les calculs pour profiter d'une leçon importante : avoir à emprunter de l'argent pour une chose signifie que vous ne pouvez pas vous la permettre. Dans le cas d'un actif dont la valeur augmente, comme une maison, c'est habituellement acceptable, tant que vous ne dépassez pas votre capacité à rembourser. Bien que vous commenciez avec un gros actif et une grosse dette (l'hypothèque), vous finirez éventuellement par posséder un plus gros actif sans hypothèque. Mais si vous demandez constamment des prêts pour acheter des actifs qui perdent leur valeur, vous dépensez probablement au-delà de vos moyens.

Souvenez-vous, en optant toujours pour le financement de votre véhicule, vous vous embarquez dans un contrat sur plusieurs années avec de grosses mensualités, et ce, chaque fois que vous achetez un véhicule. Si, à la place, vous mettiez l'argent de côté dans des épargnes à court terme, vous pouvez éviter que vos dépenses en achat de voiture ne vous dépassent.

Un autre avantage d'épargner pour une voiture est que vous voudrez naturellement dépenser moins. Il est beaucoup plus difficile de se départir d'argent qui se trouve dans notre compte bancaire qu'il l'est de le faire avec le crédit. Si vous réussissez à économiser 35 000 $ pour acheter une voiture, vous serez plus susceptible de demander à voir l'option à 25 000 $ et de garder les 10 000 $ restants pour autre chose.

Solution pour faciliter l'épargne

Cela peut sembler une tâche insurmontable de mettre de côté de l'argent pour acheter un aussi gros bien. Cela peut être quelque chose que vous prévoyez faire éventuellement, en faisant la transition entre le financement et l'épargne. L'une des façons d'y parvenir est de chercher des voitures beaucoup moins chères pour commencer. Optez pour une mensualité plus basse et épargnez la différence dans un compte d'épargne à court terme. Vous aurez ainsi un gros acompte pour votre prochaine voiture, réduisant le montant que vous aurez besoin d'emprunter et libérant encore plus de liquidités. Éventuellement, vous serez en mesure d'économiser le prix d'achat complet. Bonne route !

Partager