Gérer ses finances à la suite d'une séparation

Écrit par Dominique Jarry Shore

Le mardi 22 décembre 2020

Lorsque mon mari et moi nous sommes séparés l'année dernière, ce fut une période chargée d'émotion et de beaucoup d'incertitude. Cette incertitude était en partie alimentée par les conséquences financières de ne plus vivre ensemble.

Voici quelques leçons financières que j'ai apprises lors de ma séparation :

1. Une séparation coûte cher

Cela ne fait aucun doute, une séparation est néfaste pour vos finances. Alors que vous aviez probablement une maison et deux revenus au départ, se séparer signifie que vous devrez payer pour le logement tout seul. J'ai par ailleurs dû faire face à des frais supplémentaires pour conclure une entente de séparation avec mon ex‑mari. Par exemple, j'ai payé environ 500 $ pour faire évaluer ma maison, payé des frais mensuels sur les dettes jusqu'à la division de nos biens, et j'ai également payé un médiateur pour nous conseiller et rédiger notre entente de séparation.

2. Minimisez les conflits liés à l'argent

Les conflits et les malentendus peuvent surgir facilement après une séparation, alors il est préférable de réduire les points de friction au minimum. Ce que cela signifie dépend de votre situation. Par exemple, s'il existe un risque de conflit avec votre ex, il serait peut‑être préférable de ne pas partager la voiture familiale après votre séparation, même si cela vous permet de réaliser des économies. Si l'argent était déjà une source de conflit dans votre couple, la situation ne s'améliorera pas comme par magie à la suite d'une séparation. Soyez conscient du rôle que vous jouez dans la gestion des finances et tentez de minimiser les conflits alors que vous concluez votre entente.

3. Essayez de ne pas trop dépenser

Quand on a les émotions à fleur de peau, on peut facilement se laisser emporter par les dépenses excessives. Le sentiment de bonheur immédiat et éphémère que l'on ressent quand on dépense est une échappatoire bienvenue au stress que provoque une séparation. Mais s'endetter à ce stade n'est pas vraiment une bonne idée. Comme vous aurez beaucoup de dépenses supplémentaires au cours des prochains mois, mieux vaut ne pas y ajouter des dettes à rembourser. Si vous n'arrivez pas à joindre les deux bouts, le moment est venu de puiser dans votre fonds d'urgence.

4. Veillez à ce que les choses soient équitables

Si la séparation émane d'une seule personne, il peut arriver qu'elle se sente coupable et qu'elle accepte par conséquent de payer plus que sa part des finances familiales. Au Canada, la pension alimentaire est calculée en fonction du revenu, des ententes sur la garde des enfants, du nombre d'enfants et de la province de résidence. Tenez compte de ces facteurs dès le départ pour déterminer les dépenses courantes après une séparation.

5. Renseignez‑vous au sujet des programmes gouvernementaux

Si vous avez des enfants, informez les programmes de prestations pour enfants provinciaux et fédéraux de votre séparation afin que votre prestation puisse éventuellement être recalculée. Comme nous vivons au Québec, mon ex et moi avons eu droit à cinq heures de médiation familiale gratuite pour négocier une entente de séparation. Bien que nous ayons fini par avoir besoin de quelques heures de plus, cela nous a quand même coûté beaucoup moins cher que de faire appel à des avocats et de passer devant les tribunaux. Il est toujours préférable, dans la mesure du possible, de régler les choses à l'amiable, tant sur le plan émotionnel que financier.

6. Si vous avez besoin d'aide, consultez un expert financier

J'ai rencontré un planificateur financier à honoraires pour discuter de la meilleure façon de gérer mon argent une fois que mon ex et moi avions partagé nos actifs. Cette rencontre m'a vraiment aidé à évaluer ce que je pouvais me permettre de dépenser et à définir ce qu'il faudrait que je fasse afin de vivre selon mes moyens. Cela m'a également apporté une certaine tranquillité d'esprit. C'était comme avoir une feuille de route pour l'avenir — sous réserve de révisions périodiques en fonction de l'évolution de ma situation.

Si vous vous dirigez vers une séparation, ou si vous en vivez une, sachez que ce sera probablement une période difficile et stressante. La vie est jalonnée de hauts et de bas. J'espère que ces conseils vous aideront à surmonter le stress financier d'une séparation.

Partager