On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler
Vous cherchez vos relevés fiscaux ? En savoir plus

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Quoi faire avec mon remboursement d'impôt ?

Écrit par Joe Snyder

Le vendredi 2 juin 2017

Q:

Quoi faire avec mon remboursement d'impôt ?

 

R: Il n'y a malheureusement pas de réponse universelle à cette question. Si c'était le cas, nous passerions beaucoup moins de temps à nous questionner sur comment tirer le maximum de notre remboursement d'impôt. Mais, comme toute question concernant les finances personnelles, la réponse varie selon les finances et les objectifs de chacun.

Voici quelques suggestions :

Payez vos comptes

Si vous êtes accablés par des dettes à taux d'intérêt élevé, débarrassez-vous-en au plus vite. Servez-vous de votre remboursement d'impôt pour faire des paiements ou même pour régler vos dettes. Personnellement, je ne connais personne qui regrette avoir réglé ses dettes.

Créez-vous un coussin de sécurité

Si vous n'avez pas de fonds d'urgence, ce serait une bonne idée de vous en créer un. Si vous en possédez déjà un et qu'il est un peu moins substantiel que vous l'aimeriez, vous pouvez vous servir de votre remboursement d'impôt pour le garnir. Les fonds d'urgences sont très importants et sont ma recommandation passe-partout puisque tout le monde en a besoin d'un. Comme règle générale, on suggère de mettre de côté l'équivalent de 3 à 6 mois de dépenses dans votre fond d'urgence. Un Compte d'épargne libre d'impôt (CÉLI) à intérêt élevé est un bon endroit où garder un fonds d'urgence.

Cotisez à un régime d'épargne-retraite

Ça semble bizarre, non ? Se servir de son remboursement d'impôt, qui a probablement été généré par des cotisations à un RÉR, pour ensuite faire d'autres cotisations au RÉR qui généreront ensuite un autre remboursement d'impôt l'année d'après. C'est un cycle continu de cotisations au RÉR qui créent des remboursements d'impôt pour faire plus de cotisations au RÉR. C'est génial.

Mettez-le de côté pour vos prochaines vacances

S'assurer de mettre de côté un montant d'argent en vue des prochaines vacances, idéalement dans un compte distinct, est une bonne façon d'atténuer le stress financier lors de la réservation d'un voyage. Si vous avez déjà l'argent de côté dans un compte « vacances », une fois que vous vous êtes servi de votre carte de crédit pour payer votre vol et votre hébergement – pourquoi ne pas payer ces dépenses avec l'argent mis de côté provenant de votre remboursement d'impôt ?

Cotisez au REÉÉ de vos enfants

Si vous avez des enfants et que vous cotisez à un régime enregistré d'épargne-études (REÉÉ), vous pouvez vous servir de votre remboursement d'impôt pour maximiser vos cotisations (si vous avez du rattrapage à faire). L'argent que vous recevez de la Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE) est une excellente raison d'en profiter – un rendement garanti de 20 % (c'est-à-dire de l'argent gratuit) sur jusqu'à 2 500 $ de cotisations par année. Ce qui représente potentiellement 500 $ par année jusqu'au plafond cumulatif de 7 200 $, gracieuseté du gouvernement.

Si vous avez de la difficulté à établir l'ordre de priorité parmi cette liste ou d'autres options, rappelez-vous qu'il n'y a pas nécessairement de réponse absolue. Toutefois, utiliser votre remboursement d'impôt pour améliorer vos finances donne un bien meilleur rendement que de simplement le dépenser.

 


Si vous avez une question à laquelle Joe pourrait répondre dans un prochain article ou si vous souhaitez suggérer un sujet, envoyez un courriel à : conseiller@tangerine.ca

Cet article vise à fournir des renseignements généraux sur les RÉR, les CÉLI et les REÉÉ. Si vous avez besoin de plus amples renseignements concernant votre situation personnelle, consultez un conseiller en placement.

Partager