Passer au contenu principal Passer au clavardage

Comment économiser de l'argent chaque mois : 19 conseils pour économiser

1 septembre 2023

Écrit par Kelley Keehn

How to save money each month: 19 timeless tips

Vous souhaitez parfois pouvoir contrôler le prix des produits que vous achetez. À moins que vous ne soyez également le vendeur, ce n'est généralement pas possible. 

Par contre, faites preuve de créativité dans vos dépenses et vous pourrez, sans doute, économiser beaucoup d'argent. Être conscient de la façon dont vous dépensez peut vous permettre d'économiser et d'établir des objectifs d'épargne. 

Voici des stratégies simples qui peuvent vous aider à constituer un fond d'urgence (si vous n'en avez pas ou si vous avez besoin de le remplir) et à économiser chaque mois. 

1. Réduire les factures d'électricité 

Baisser l'intensité lumineuse n'est pas seulement pour les soirées romantiques. Et les douches froides font plus qu'augmenter votre énergie matinale. De simples ajustements dans votre maison peuvent vous faire économiser de l'argent chaque mois et des centaines de dollars par an sans trop d'efforts. 

Installez un variateur pour les lampes les plus utilisées: 

  • Équipez-vous d'un thermostat électronique pour réduire votre consommation de chauffage et d'air conditionné lorsque vous dormez ou quand vous êtes absent 
  • Réparez les portes et les fenêtres qui sont mal isolées 
  • Privilégiez les réglages basse température (autant que possible) lorsque vous vous douchez ou utilisez votre machine à laver. 
  • Investissez dans une pomme de douche et des toilettes à débit réduit 
  • Fermez le robinet lorsque vous vous brossez les dents et que vous vous lavez les mains 
  • Préférez les ventilateurs (de plafond ou au sol) aux appareils de climatisation coûteux 
  • Utilisez vos appareils électroménagers pendant les heures creuses 
  • Débranchez ce que vous n'utilisez pas; même si les appareils sont éteints ou en veillent, ils peuvent encore consommer de l'électricité quand ils sont branchés. 

2. Annuler les abonnements inutiles 

Un sondage récent révélait qu'une personne dépensait 273 $ par mois en abonnement (en anglais). Cela fait 3 276 $ par an. Aie aie aie! Et bizarrement, c'est 15 % de plus que les chiffres enregistrés avant la pandémie. En d'autres termes, vous pourriez vous acheter un café de 5 $ par jour, tous les jours de l'année et cela vous reviendraient seulement à 1 825 $. 

Afin de modifier vos habitudes de consommation, passez une nuit avec vos factures pour déterminer parmi tous les services, ceux que vous aimez, ceux que vous utiliserez dans les prochains mois et ceux que vous pouvez éliminer de suite. 

Et rappelez-vous que si les adhésions au club de sport ne sont généralement pas incluses dans les frais d'abonnements mentionnés ci-dessus, ils peuvent représenter des centaines de dollars par an. Jetez un œil sur les applis gratuites ou les vidéos sur YouTube pour d'excellents exercices cardio-vasculaires, ou alors, investissez dans des haltères ou des bandes de résistance d'occasion pour des séances de transpiration à bas coûts. 

3. Retardez vos achats avec la règle des 30 jours 

Nous savons que retarder la récompense peut augmenter vos chances de maintenir vos objectifs de remise en forme, et les experts attribuent même à cette pratique une plus grande réussite dans la vie. Alors, pourquoi ne pas adopter cette même règle pour retarder vos achats et économiser de l'argent? Ce ne doit pas forcément être 30 jours. Même 24 ou 48 heures peuvent vous donner le recul nécessaire pour déterminer si oui ou non vous voulez vraiment cet article que vous avez vu au magasin ou qui se trouve dans votre panier en ligne. De plus, en passant un peu plus de temps à faire du lèche-vitrine (soit en ligne ou en personne) vous avez plus de chance d'apprécier votre achat. Ou alors, le simple fait de regarder est suffisamment agréable qu'acheter l'article ne vous fait plus vraiment envie après l'avoir différé. Il est d'ailleurs prouvé que l'anticipation de vos achats (en anglais) (concerts, nouvel iPhone, prochaines vacances) peut vous procurer autant de plaisir que l'expérience ou le produit lui-même. 

4. Documentez vos dépensess 

Respecter un budget peut parfois sembler une corvée, mais c'est l'un des moyens les plus efficaces pour maîtriser ses dépenses et ses économies. Plusieurs de mes lecteurs ont déclaré avec plaisir qu'ils étaient non seulement plus attentifs à leur propre argent lorsqu'ils enregistraient leurs dépenses, mais que l'acte lui-même les faisait dépenser moins. Ils m'ont dit à maintes reprises qu'ils avaient l'impression d'avoir un conseiller financier sur le dos qui leur demandait s'ils avaient vraiment besoin ou envie de ce qu'ils allaient acheter. 

5. Fixez des objectifs d'épargne 

Si vous voulez augmenter vos chances d'économiser encore plus d'argent, fixez-vous des objectifs d'épargne et partagez-les avec vos amis. Nous avons tous connu des succès et des échecs dans la poursuite de nos objectifs. Les échecs peuvent certainement faire mal et faire échouer vos futures tentatives. Mais il est évident que le fait d'avoir des objectifs clairs vous permettra d'arriver plus rapidement à votre destination. Si vous vous trouviez dans un aéroport prêt à partir, mais que vous n'aviez aucune idée de l'endroit où vous voulez aller, quelles seraient vos chances d'y arriver en un minimum de temps? Infime! 

Nous sommes des experts pour définir de simples objectifs, comme acheter un forfait de skis aux enfants, acheter une nouvelle télévision, ou faire une escapade en voiture. Mais pour les objectifs plus importants, comme mettre suffisamment d'argent de côté pour la mise de fonds d'une maison, ou bien avoir les fonds nécessaires pour prendre sa retraite, cela devient plus difficile et plus vague. Vous devez définir ces objectifs, établir des échéances claires et, comme la science nous le dirait maintenant, les partager avec quelqu'un que vous voulez impressionner. En vous engageant à rendre des comptes à une personne que vous tenez en haute estime (en anglais) (un patron, un collègue respecté ou un mentor), vous augmentez vos chances d'atteindre ces objectifs. 

6. Automatisez votre épargne 

Si vous avez un emploi classique, parlez à votre employeur et voyez s'il y a un programme « Payez-vous d'abord » au travail. L'avantage de cette stratégie est que votre employeur prélève chaque mois sur votre salaire un montant que vous avez déterminé (disons 10 % de votre revenu net) et que vous souhaitez épargner. En ne voyant jamais l'argent, vous évitez de ressentir une perte. Nous avons tous ce que l'on appelle un « partis-pris ». Nos cerveaux sont programmés pour privilégier ce que nous pouvons obtenir maintenant plutôt qu'un quelconque avantage que nous pourrions recevoir dans le futur. Même si cette récompense future est bien plus importante. 

Si vous n'avez pas de tel programme ou si vous êtes à votre compte, il est facile de créer sa propre stratégie. Mettez de côté ne serait-ce que 25 $ par mois et voyez comment ces dollars, passés inaperçu, s'accumulent. Assurez-vous de créer des rappels dans le calendrier de votre ordinateur ou sur l'appli de votre téléphone chaque trimestre et voir si vous pouvez graduellement augmenter votre épargne mensuelle. 

Vous essayez de trouver la meilleure façon de gérer vos finances? Consultez les outils de gestion d'argent de Tangerine. 

7. Ouvrez un compte d'épargne 

Êtes-vous déjà allé chez un commerçant ou vous avez reçu l'une de ses « cartes de fidélité »? Vous savez le genre de carte qui vous permet d'acheter 10 cafés ou pains et d'obtenir le 11e gratuitement? Les commerçants savent que s'il vous donne quelques « stimulus » pour commencer, vous aurez l'impression d'avoir le vent en poupe et serez plus enclin à revenir dans leur magasin pour acheter davantage. 

Quand il s'agit d'épargne, une bonne façon de poinçonner votre carte est d'ouvrir un compte d'épargne – même avant d'avoir de l'argent à investir. Pourquoi consacrer du temps à une telle activité? Eh bien, il y a un double effet positif dans votre carte de prospérité si vous le faites. 

D'abord, vous prenez les devants en ouvrant un compte d'épargne, c'est une bonne chose de faite et une fois que vous avez l'argent disponible, vous n'aurez plus cette agaçante « tâche à accomplir » sur votre liste. Deuxièmement, on aime tous avoir des objectifs. Avoir ce compte ouvert, c'est un peu comme lorsque vous passez devant le centre de sports, pour lequel vous cotisez, sans jamais y aller. Vous éprouvez des sentiments de culpabilité positive. Une fois le compte ouvert, votre subconscient se souviendra de ce compte, et il sera plus facile de trouver d'autres moyens d'épargner ou de gagner plus d'argent à y déposer. 

8. Ouvrez d'autres comptes d’épargne ou comptes de fonds d’investissement avant d'avoir beaucoup d’argent à cotiser. 

Une autre stratégie infaillible est d'ouvrir un CELI (compte d'épargne libre d'impôt) et un REER (régime enregistré d'épargne retraite, nommé RÉR chez Tangerine) avant même de posséder beaucoup d’argent à cotiser. L'ouverture de ces comptes est généralement gratuite auprès de votre banque (vérifiez s'il y a des frais pour les options de placements en direct ou par l'intermédiaire d'un conseiller financier, si vous en avez un). Une fois que ces comptes sont ouverts, vous vous sentirez plus impliqué dans vos objectifs d'épargne et de placement. On peut le comparer à la dernière fois que vous avez réservé un voyage à destination d'une nouvelle ville. Il est probable que vous ne vous sentiez pas vraiment concerné jusqu'à ce que vous réserviez votre vol. C'est à ce moment-là que vous avez commencé à vous investir (jeu de mots voulu) et que vous vous êtes mis sérieusement à rechercher les attractions touristiques et à peaufiner votre itinéraire. Utilisez la même logique pour l’épargne et vos placements. 

9. Utilisez une liste d'approvisionnement à l'épicerie 

Payez-vous trop cher à l'épicerie? Si oui, planifiez! C'est la manière la plus facile d'économiser plus de 1 000 $ par an par personne tout en gâchant moins! Et le meilleur moyen d'utiliser une liste d'approvisionnement est de s'y tenir. Nous savons tous que l'on ne doit pas aller faire ces courses quand on a faim, mais s'aventurer à l'épicerie sans une liste précise est une recette qui mène droit au désastre. D'ailleurs, en parlant de recette, gardez-en sous la main. Il n'y a rien de pire que préparer le dîner et s'apercevoir qu'il nous manque des ingrédients pour la préparation de notre plat. Réservez votre dimanche à l'élaboration d'une liste de recette pour la semaine et imprimez la liste des ingrédients nécessaires pour les sept jours. Si vous avez des produits qui sont susceptibles de se gâter dans le réfrigérateur, faites également une liste le soir-là de ce qui doit être utilisé pendant cette semaine et intégrez ces ingrédients dans votre liste d'achats. 

10. Pensez aux applis pour vous aider à économiser sur la nourriture 

Vous détestez découper les coupons et parcourir les prospectus? Ne vous en faites pas, car une multitude d'applications très utiles viennent à la rescousse pour vous faire économiser de l'argent. 

  • Flashfood a pour mission de vous aider, vous et les épiciers, à réduire le gaspillage alimentaire. Recevez un avis sur les articles coûteux comme la viande, les produits laitiers et les produits frais, avec une économie de 50 % 
  • Flyer app Canada (en anglais) a regroupé toutes les grandes chaînes d'épicerie du pays sur un seul site Web pratique et rapide. Plus besoin d'attendre les prospectus dans votre boîte à lettres pour bénéficier des meilleures offres. 

11. Utilisez des programmes de récompenses avec des remises en argent 

Qu'il s'agisse d'argent versé ou de récompenses que vous pouvez encaisser, ces programmes peuvent vous permettre de réaliser des économies importantes en contrepartie de vos dépenses régulières. 

Vous connaissez peut-être déjà de nombreux programmes de fidélité offerts par les épiceries, les compagnies aériennes, les cinémas ou les stations-service. Songez aussi à l'appli Caddle (en anglais). Si vous êtes prêt à utiliser un peu de votre temps pour obtenir des remises en argent supplémentaire, cette application est peut-être faite pour vous. Répondez à des sondages, faites des achats chez leurs commerçants qualifiés et téléchargez la preuve de votre achat pour obtenir une remise en argent rapide (24 à 48 heures). La cerise sur le gâteau, c'est que c'est 100 % canadien! 

12. En gros, c'est mieux 

Acheter en gros est une autre façon d'économiser de l'argent. Toutefois, si votre nourriture a tendance à expirer avant qu'elle ne soit consommée ou si vous devez faire des trajets gourmands en carburant pour vous rendre dans ces grandes surfaces, faites vos calculs pour voir si c'est vraiment intéressant. Vous pouvez aussi partager les frais et les dépenses avec un compagnon d'épicerie. Acheter des articles sans date d'expiration tels que les mouchoirs ou les détergents à lessive est toujours une bonne idée. 

13. Réduisez vos versements hypothécaires 

Il peut sembler impossible d'économiser sur votre prêt hypothécaire, surtout si vous avez un taux d'intérêt élevé. Après tout, c'est une affaire conclue, n'est-ce pas? Mais saviez-vous qu'il existe un certain nombre de stratégies que vous pourriez utiliser pour économiser sur votre prêt hypothécaire? 

Prolongez la durée de votre amortissement 

La prolongation de l'amortissement de votre prêt hypothécaire, par exemple, peut être une option pour vous afin de consacrer plus d'argent à votre budget mensuel ou à vous aider à constituer ou accroître votre fonds d'urgence. Bien qu'il vous en coûte plus à long terme, cela vous aidera à faire face à cette période d’inflation et autres problèmes financiers au cours de votre vie. Cela peut vous être favorable et justifie un appel à votre préteur. 

Par exemple, si vous avez un prêt hypothécaire de 500 000 $ à 6,00 % pour une durée de 5 ans, et que vous passez d'un amortissement sur 15 ans (4 199,41 $ par mois) à un amortissement sur 25 ans (3 199,03 $ par mois), vous aurez 1 000,38 $ de plus dans vos poches chaque mois. 

14. Économisez en payant votre hypothèque plus rapidement 

Si vous cherchez à économiser de l'argent sur le long terme, rembourser votre hypothèque peut vous permettre de faire de grandes économies. Toutefois, n'oubliez pas que les prêts hypothécaires ne permettent pas tous les remboursements anticipés et que les options exemptes de pénalités sont peu courantes. 

Voici quelques moyens d'y parvenir : 

Passez aux paiements hebdomadaires 

Quand C'est un moyen facile de dépenser un peu plus aujourd'hui pour économiser à long terme. Lorsqu’on pense à faire des paiements mensuels, et bien, on pense à les faire mensuellement. Un paiement, ça paraît logique et plus simple, que de faire des versements plus fréquents. Mais en fait, en faisant des paiements hebdomadaires, accélérés, comparés à mensuels, vous économisez un maximum. Prenez l'exemple d'un prêt hypothécaire de 500 000 $ à 6,00 %, avec un terme de 5 ans et un amortissement sur 25 ans, vous pourriez économiser une énorme somme de 80 065,71 $. Si cela ne vous dérange pas de répartir vos paiements et de payer, en principe, un peu plus chaque année et plus souvent chaque mois, ces chiffres sont une excellente incitation à payer plus fréquemment. Comme vous effectuez vos versements chaque semaine, plus d'argent est consacré au remboursement de votre capital. La différence est négligeable au cours des premières années, mais elle augmente rapidement à mesure que votre prêt hypothécaire approche de la fin de son amortissement. 

Augmenter vos paiements mensuels 

Avez-vous une idée de ce que 3 $ par jour peut vous permettre d'économiser sur la durée de votre prêt? Sachant que vous ne pourriez même pas acheter un cappuccino à ce prix, vous n'en penseriez pas grand-chose, n'est-ce pas? Eh bien, avec un solde hypothécaire de 500 000 $, un amortissement de 25 ans et un taux de 6,00 % (terme de 5 ans), ces 100 $ par mois vous feraient économiser 35 388 $! (en anglais). Et vous rembourseriez le prêt 1,6 an plus tôt. Pas si mal pour décider de prendre un café maison! 

Raccourcir la durée d'amortissement 

Beaucoup d'entre nous ont des problèmes pour trouver de l'argent à mettre de côté pour un fonds d'urgence et de retraite. Mais nous recevons des louanges pour payer notre prêt en temps. L'avantage de beaucoup de propriétaires est que d'avoir un prêt hypothécaire est un excellent moyen pour être forcé à épargner – en supposant, bien sûr, que votre maison prendra de la valeur pendant la période où vous la posséderez. Vous pensez peut-être que, parce que vous avez choisi un amortissement sur 25 ans au moment où vous avez signé votre prêt hypothécaire, vous êtes coincé. Eh bien,  vous pourriez demandez une réduction de la durée de votre amortissement. Cela signifie des paiements plus importants, mais avec le même exemple que ci-dessus, en payant des montants hebdomadaires accélérés et en réduisant votre amortissement de 25 ans à 15 ans, vous économiserez 153 028,05 $. C'est, sans aucun doute, un plan d'épargne forcée très avantageux! 

15. Économisez sur votre loyer 

Il n'y a pas grand-chose que vous puissiez faire pour réduire le coût mensuel de votre location, n'est-ce pas? En fait, si vous louez un appartement à Toronto, par exemple, le prix moyen d'un appartement d'une chambre est de 2 134 $ (en anglais). Un appartement de deux chambres coûte en moyenne 2 526 $. Par ailleurs, lorsque vous cherchez un logement, envisagez de trouver un colocataire avec qui vous êtes prêts à partager ces coûts mensuels. Dans un logement 4 ½, ce dernier vous fera économiser 1 263 $ par mois ou 15 156 $ en un an. Sans parler des possibilités de partager la préparation des repas, les courses et les trajets en voiture et l'essence (si l'un de vous conduit). 

16. Achetez d'occasion 

Faire du neuf avec du vieux. Ou, ne voulons-nous pas sauver la planète pendant que l'on fait ses courses? Si c'est bien le cas, le recyclage pourrait être une aubaine. Si vous êtes déjà entré dans magasin d'occasion, vous avez eu droit à des trouvailles qui représentent 50 % à 80 % du coût d'un achat neuf. Mais vous pouvez économiser sur bien d'autres choses que les vêtements. Recherchez d'autres économies en : 

  • Visitant un magasin de prêt sur gage pour les vélos et les appareils électroniques 
  • Vérifiant auprès de votre fournisseur de téléphonie cellulaire s'il propose des téléphones remis à neuf ou de meilleurs forfaits si vous apportez votre propre téléphone 
  • Recherchant les magasins de meubles et d'appareils électroménagers à prix réduit 
  • Parcourant eBay, Kijiji, Facebook Marketplace et les bonnes vieilles ventes-débarras 

17. Réduisez votre consommation de carburant 

Faire le plein d'essence peut faire une énorme entorse à votre budget de transport mensuel. Essayez plutôt de suivre ces conseils : 

  • Covoiturage avec les voisins pour les courses et avec d'autres parents pour les activités extrascolaires de vos enfants 
  • Planifier vos courses et autres déplacements pour économiser sur les trajets 
  • Faire du vélo ou marcher 
  • Utiliser Gasbuddy (en anglais) et Waze pour économiser sur les pleins d'essence et sur la consommation 

18. Refinancer les cartes de crédit et les prêts à taux d'intérêt élevé 

Le fait est que 30 % des titulaires de cartes de crédit reportent un solde chaque mois, ce qui signifie qu'ils ne remboursent pas entièrement leurs crédits. Si vous utilisez constamment le crédit renouvelable sans parvenir à le rembourser, il pourrait être judicieux de contacter votre banque. Demandez-leur si vous pouvez refinancer votre carte de crédit à taux d'intérêt élevé pour un prêt à taux réduit. Ce dernier peut non seulement vous faire économiser un montant considérable sur les paiements d'intérêts, mais il vous obligera également à effectuer des paiements sur le capital. Il vous permettra aussi de rembourser la dette beaucoup plus rapidement. Par exemple, un prêt de cinq ans, alors qu'une carte de crédit ne vous oblige qu'à effectuer des paiements minimums qui peuvent prendre des années à rembourser. De plus, si vous avez plusieurs dettes, comme plusieurs cartes de crédit, un prêt étudiant et peut-être un paiement pour une voiture, et que vous essayez de réduire vos dépenses mensuelles, le fait de consolider ces dettes en un seul paiement facilite la gestion de votre budget et le suivi de vos factures mensuelles. 

19. Utilisez des cartes de crédit de remises en argent 

Si vous êtes parmi ceux qui payent leur (solde de carte de crédit dans sa totalité chaque mois (70 %), pourquoi ne pas envisager une carte qui vous offre des remises en argent? Lorsque vous vous demandez s'il vaut mieux payer votre prochain vol avec votre carte de débit ou votre carte de crédit, sachant que vous comptez payer la totalité de la facture, l'option de la carte de crédit qui offre des récompenses peut s'avérer gagnante. Votre carte de crédit vous offre une protection (selon le type de carte que vous possédez), comme une assurance annulation de voyage, une garantie si la compagnie ne tient pas ses promesses. Et bien d'autres avantages dont vous ne bénéficiez pas lorsque vous payez par carte de débit. 

La Carte de crédit avec Remises de Tangerine, par exemple, ne comporte pas de frais annuels et offre 2 % de remises en argent dans un maximum de 3 catégories de dépenses et 0,5 % sur tous les autres achats. 

De plus, si vous avez une carte avec remises en argent, chaque dollar dépensé se traduit par des récompenses en argent comptant. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais revenir de vacances avec l'argent économisé pour payer le solde de votre carte et obtenir en plus une remise en argent semble être une stratégie gagnante à étudier! 

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.