Passer au contenu principal Passer au clavardage

L’ABC du budget : un guide pour les débutants

Établir un budget peut vous aider à adopter des habitudes financières saines. Voici ce qu'il faut savoir avant de se lancer.

7 novembre 2023

Écrit par Maria Hyde

À retenir

 
  • Un budget est tout simplement un plan de gestion d’argent qui tient compte de vos revenus et de vos dépenses.

  • Parmi les approches les plus répandues, on compte la méthode 50-30-20, la méthode de l'enveloppe et le budget base zéro.

  • Pour un budget réussi, vous devez donner la priorité à vos besoins plutôt qu’à vos désirs, réévaluer régulièrement votre budget, mettre à profit les outils de budgétisation et essayer de faire en sorte que le processus soit agréable.

A beginner's guide to budgeting

Lorsque vous entendez le mot « budget », votre pensée se tourne-t-elle automatiquement vers des feuilles de calcul ennuyeuses et des économies de bouts de chandelle? Vous êtes en bonne compagnie. L’idée d’établir un budget n’est pas aussi attrayante que la notion de carpe diem, connue en anglais sous le nom de « YOLO » (You Only Live Once), et tout le monde ne l’adopte donc pas avec enthousiasme. 

Et si je vous disais que l’établissement d’un budget peut en fait vous aider à vivre des expériences « YOLO » sans vous sentir coupable? Eh bien, c’est vrai. Un budget peut vous aider à bien gérer votre argent et à adopter de saines habitudes financières afin que vous puissiez répondre en toute confiance non seulement à vos besoins, mais aussi à vos désirs. Ce n’est pas si difficile à faire (et ça peut même être amusant!) Voici comment vous y prendre. 

Commençons par le commencement : Qu’est-ce qu’un budget? 

Les versements hypothécaires, les factures de téléphone, les abonnements aux services de diffusion en continu, l’épicerie, un café au lait par-ci, un plat à emporter par-là — on perd facilement de vue où va notre argent au cours d’un mois. D’où l’importance d’apprendre à établir un budget. 

Un budget est tout simplement un plan de gestion d’argent qui tient compte de vos revenus et de vos dépenses, afin que vous sachiez combien vous pouvez vous permettre de dépenser et d’épargner en vue d’atteindre vos objectifs financiers. Il vous éclaire sur la façon de garder vos dépenses à l’œil et de prendre de meilleures décisions en ce qui concerne votre argent. Voici d’autres avantages liés à l’établissement d’un budget :

  • Il vous permet de prendre le contrôle de vos finances. Vous pourrez voir où va votre argent et où vous pouvez réduire vos dépenses pour consacrer plus d’argent à ce qui vous tient vraiment à cœur.
  • On est moins porté à dépenser sans compter. Dans un contexte où beaucoup de Canadiens vivent d’une paye à l’autre, respecter un budget est plus important que jamais. Cela peut vous aider à éviter de dépenser plus que vous ne gagnez et de vous endetter.
  • Il vous aide à atteindre vos objectifs. Un budget vous aide à définir vos objectifs financiers (tels que l’achat d’une maison, l’élimination des dettes ou encore l’épargne-retraite), à mettre de l’argent de côté et à rester sur la bonne voie pour vous rapprocher de vos rêves.
  • Il favorise l’adoption d’habitudes financières plus saines. En examinant vos dépenses à la loupe, vous pouvez réévaluer vos habitudes pour voir où vous pouvez faire des économies. Par exemple, vous pourriez remplacer vos commandes hebdomadaires de mets à emporter par des repas cuisinés à la maison et ainsi évaluer l’impact des économies réalisées sur votre budget mensuel.
  • Votre bien-être financier s’en trouve amélioré. Vous aurez l’esprit plus tranquille en sachant que vous disposez d’un plan pour payer vos factures mensuelles, faire face aux imprévus et atteindre vos objectifs.
  • Une plus grande confiance en soi. Savoir comment établir un budget allège les inquiétudes et les sentiments de culpabilité liés aux dépenses et renforce votre confiance vis-à-vis de votre situation financière personnelle. 

Avant de vous lancer 

Faites le point sur votre situation financière. Comme nos revenus et nos dépenses sont propres à chacun, chaque budget a ses caractéristiques propres. Par exemple, le budget d’une pigiste risque d’être différent de celui d’une personne qui fait du 9 à 5 de façon régulière. Les dépenses d’un parent peuvent être plus élevées que celles d’un célibataire. Autrement dit, votre budget est personnel. Comprendre votre situation financière est la première étape pour créer un budget que vous respecterez. 

Budget 101 : Comment établir un budget 

Maintenant que vous connaissez les avantages d’un budget et que vous vous sentez à l’aise avec l’idée d’en faire un, voici quelques mesures simples qui vous permettront de vous y mettre petit à petit. 

1. Faites le suivi de vos revenus et de vos dépenses 

Tout d’abord, faites l’inventaire de vos rentrées et sorties d’argent mensuelles. Pour vos revenus, servez-vous du montant que vous gagnez après impôts et n’oubliez pas d’inclure tout autre revenu supplémentaire (p. ex. les revenus de votre activité parallèle ou les pourboires, si vous en recevez). 

Ensuite, consultez vos relevés de carte de crédit et de compte bancaire pour obtenir un aperçu de vos dépenses mensuelles. Il s’agit des dépenses fixes telles que les versements hypothécaires ou le loyer, les services publics, les paiements pour la voiture, les assurances et les factures de téléphone. Tenez également compte des coûts variables — à savoir les dépenses ponctuelles ou qui varient d’un mois à l’autre, comme l’épicerie, les loisirs, les cadeaux et les achats occasionnels (p. ex. des pneus neufs pour la voiture ou des meubles pour la maison). 

Dans le meilleur des cas, vos dépenses sont inférieures à votre salaire net et il vous reste un peu d’argent dans le budget pour l’épargne et l’investissement ou encore pour vous offrir ce dont vous avez envie. Si vous constatez que vous dépensez plus que vous ne gagnez, concentrez-vous sur la réduction de vos dépenses. (Faut-il mettre un frein à vos achats impulsifs? Ou encore, pouvez-vous éliminer certains de vos abonnements?) 

2. Fixez-vous des objectifs 

De quoi rêvez-vous sur le plan financier? Vous souhaitez peut-être acheter la maison de vos rêves d’ici quelques années ou vous envisagez de prendre une retraite anticipée. L’élaboration d’un budget vous permet d’y voir clair par rapport à vos objectifs à long terme et à court terme. 

Vous vous souvenez des expériences « YOLO » dont il a été question plus haut? C’est maintenant que vous pouvez faire de la place dans votre budget pour vous assurer d’épargner pour les choses dont vous avez vraiment envie. Qu’il s’agisse de partir en vacances avec votre famille ou d’acheter les billets de spectacle les plus convoités, il n’y a pas de limites. En établissant un budget pour vos désirs, vous vous libérez de tout sentiment de culpabilité, car vous savez que vous avez mis de l’argent de côté pour vous les offrir. 

3. Établissez un budget 

Après avoir évalué votre situation financière actuelle et les objectifs que vous souhaitez atteindre, vous pouvez commencer à formuler un plan et à faire travailler chaque dollar que vous gagnez. Votre budget vous permet d’affecter une partie de vos revenus aux dépenses, au remboursement de vos dettes et à l’épargne ou aux investissements nécessaires à la réalisation de vos différents objectifs. (Si vous n’avez pas encore de fonds d’urgence, n’oubliez pas d’en prévoir un.) L’objectif d’un budget est de s’assurer que vous dépensez et épargnez de manière à soutenir votre style de vie et à correspondre à vos objectifs. 

Outre l’établissement d’un budget traditionnel, il existe différentes méthodes et stratégies budgétaires que vous pouvez envisager pour améliorer la gestion de vos finances, et il existe une multitude d’outils pour vous aider à vous lancer (plus de détails à ce sujet ci-dessous). Choisir une approche budgétaire qui vous convient est essentiel. 

Méthodes et stratégies budgétaires populaires 

Vous devrez peut-être faire l’essai de quelques méthodes de budgétisation avant de trouver celle qui vous convient. En voici quelques-unes qui pourraient vous servir d’inspiration. 

La méthode 50-30-20 

Contrairement à d’autres budgets qui peuvent vous obliger à répartir votre argent dans différentes catégories, cette méthode est plus simple. Il vous suffit de diviser votre revenu après impôt en trois catégories :

  • 50 % sont consacrés aux « besoins » (factures, logement, épicerie, etc.)
  • 30 % sont consacrés aux « désirs » (abonnements, cocktails au 5 à 7, nouvelles chaussures, etc.)
  • 20 % sont consacrés à l’épargne, aux investissements et au remboursement des dettes 

Ainsi, vous couvrez chaque mois vos « besoins » et « désirs » actuels tout en mettant de l’argent de côté en vue d’améliorer votre situation financière sur le long terme. 

Si ce cadre peut s’avérer très utile pour ceux qui en sont à leurs débuts en matière de budget, il ne convient pas à tout le monde. Le ratio peut ne pas être réaliste si vous vivez dans une ville où le coût de la vie est élevé, comme Toronto, où le loyer moyen d’un trois et demi dépasse les 2 500 $ par mois (en anglais). Cinquante pour cent ne suffiront peut-être pas à couvrir vos besoins. 

Une augmentation des taux d’intérêt et de l’inflation pourrait vous obliger à ajuster les ratios pour que le budget corresponde à votre situation. Dans ce cas, un ratio de 60-30-10 pourrait être plus réaliste pour les personnes qui paient un loyer plus élevé ou des intérêts plus importants sur leurs emprunts. 

Le budget base zéro 

Avec cette approche, chaque dollar gagné est pris en compte. Pour cela, vous prenez votre revenu mensuel (après impôts, bien sûr) et vous le répartissez entre les différentes catégories de votre budget, telles que les dépenses, les remboursements de dettes, l’épargne et les investissements. Plutôt que de diviser votre revenu en catégories élargies (comme la méthode 50-30-20 ci-dessus), vous faites preuve d’une plus grande précision et le subdivisez en éléments précis. L’idée est de répartir tout votre argent jusqu’à ce que vous atteigniez — vous l’aurez deviné — zéro. 

Ainsi, si le revenu mensuel de votre ménage est de 6 000 $, votre budget base zéro pourrait ressembler à ceci : 
 

Loyer$2,500
Épicerie$600
Garde d’enfants $550
Paiement de prêt-auto $400
Assurances $200
Gas$250
Car payments$65
Insurance$100
Essence $75
Facture de téléphone$200
Internet $100
Abonnements $75
Restaurants/divertissements$200
Fonds d’urgence $250
Épargne-retraite $500
Remboursement de dettes$200
Fonds de vacances $110
Montant restant $0

Si vous êtes en deçà de votre budget dans une catégorie, vous pouvez affecter l’excédent à une autre catégorie. Mais si vous vous retrouvez avec un solde négatif, cela signale que vous devez réévaluer vos dépenses. Il se peut que vous deviez transférer des fonds d’une catégorie à une autre pour maintenir un solde à zéro. Par exemple, si vous avez trop dépensé au restaurant au cours d’un certain mois, vous pouvez compenser la différence en retirant le montant de votre fonds de vacances. L’avantage de ce type de budget est qu’il est flexible — tout en vous obligeant à réfléchir à l’argent que vous affectez à chaque catégorie. Cela vous aide à gérer votre argent efficacement. 

La méthode de l’enveloppe 

Il s’agit d’une approche plus concrète que le budget base zéro, qui fait appel à de l’argent liquide. Dans un premier temps, vous répartissez toutes vos dépenses en différentes catégories. Ensuite, vous attribuez à chaque catégorie une enveloppe dans laquelle vous placez la somme d’argent dont vous disposez pour la dépense en question. 

Pour certaines catégories que vous ne payez généralement pas en argent liquide (comme les versements hypothécaires, les factures de services publics, etc.), vous affectez les fonds à des enveloppes figuratives. Mais pour tout le reste, vous pouvez placer l’argent dans des enveloppes réelles, comme l’épicerie, l’essence, les sorties café et le magasinage. Cette méthode peut s’avérer particulièrement utile pour les personnes qui ont tendance à faire des dépenses excessives, car une fois l’argent d’une enveloppe dépensé, il n’y en a plus. Vous évitez de dépenser plus d’argent que vous n’en avez, ce qui est plus susceptible de se produire lorsque vous payez à crédit. 

Des conseils pour un budget réussi 

Voici quelques conseils pratico-pratiques pour vous aider à budgétiser comme un pro. 

Priorisez les besoins plutôt que les désirs 

Définir vos besoins réels par rapport à vos désirs demande un peu de discipline, mais cela vous aidera à établir un budget réaliste. Vos besoins devraient être ce dont vous ne pouvez absolument pas vous passer, comme un toit au-dessus de votre tête — vos versements hypothécaires entreront donc dans cette catégorie. En revanche, vous pouvez vivre sans visionner en rafale vos émissions de téléréalité préférées, alors vos abonnements aux services de diffusion en continu relèvent de la catégorie des « désirs ». En priorisant les dépenses essentielles, vous arriverez à joindre les deux bouts et à réduire votre stress financier. 

Faites du budget un exercice agréable 

Si vous manquez de motivation, essayez de rendre la préparation de votre budget un peu plus amusante. Pourquoi ne pas y ajouter quelques rituels agréables pour en faire quelque chose qui vous fait plaisir? Enfilez votre tenue la plus confortable, écoutez votre musique préférée et faites-vous plaisir avec de délicieuses grignotines pour vous soutenir. 

Autre possibilité : récompensez-vous lorsque vous franchissez des jalons bien définis, par exemple si vous respectez votre budget pendant trois mois de suite. Fixez vos jalons ou vos objectifs, puis décidez d’une récompense. Cela vous incitera à consacrer du temps à votre budget et vous aidera à en faire une expérience positive. 

Réévaluez régulièrement votre budget 

Comme pour toute bonne habitude, il faut faire preuve de constance. Réévaluez régulièrement votre budget (p. ex. mensuellement ou trimestriellement) afin de vous assurer que vous êtes toujours sur la bonne voie en comparant vos dépenses réelles à celles que vous aviez estimées. Cela vous permettra de savoir si vous avez dépassé vos prévisions dans une certaine catégorie et que vous devez couper dans vos dépenses, ou si vous avez une marge de manœuvre supplémentaire et que vous pouvez vous permettre d’augmenter votre épargne. 

Et comme la vie évolue sans cesse, votre budget doit lui aussi évoluer. Peut-être qu’une augmentation de salaire vous a été accordée et que vous devez ajuster vos revenus. Ou encore, votre enfant est inscrit à la garderie et vous devez maintenant ajouter la garde d’enfants à votre liste de dépenses. Assurez-vous de mettre à jour votre budget pour qu’il reflète fidèlement les changements qui surviennent dans votre vie. 

Servez-vous d’outils de planification budgétaire 

Il existe une multitude d’applis et d’outils qui facilitent la gestion, le suivi et l’épargne de votre argent. La bonne nouvelle, c’est que si vous êtes un client Tangerine, vous avez à portée de main des outils de planification budgétaire et d’épargne formidables, et ce, gratuitement. 

Limite de dépenses : Cet outil compile les données relatives à vos revenus, vos dépenses, vos comptes-chèques et vos cartes de crédit afin de produire un budget simple. En un coup d’œil, vous saurez où vous en êtes dans vos dépenses mensuelles, ce qui vous permettra de prendre des décisions financières plus judicieuses. L’outil vous aide à respecter votre budget tout en vous donnant des conseils pratiques, comme en vous signalant les occasions où vous pouvez potentiellement augmenter votre épargne. C’est un peu comme si vous établissiez un budget sans lever le petit doigt. 

Objectifs : Le plus difficile dans l’établissement d’objectifs est parfois de savoir par où commencer. Que vous épargniez en vue de l’achat d’une maison, que vous planifiiez votre retraite, que vous remboursiez vos dettes de carte de crédit ou que vous vouliez faire les trois en même temps, le fait de vous fixer des objectifs peut vous aider à établir des priorités et suivre votre progrès pour y parvenir plus vite. 

Programme d’épargne automatique (PÉA) : Un moyen sûr d’accroître votre épargne est de vous « payer en premier » chaque mois et de transférer automatiquement de l’argent dans votre compte d’épargne avant que vous n’ayez l’occasion de le dépenser. Lorsque vous établissez un PÉA (en passant, vous pouvez aussi établir des cotisations préautorisées pour vos investissements), vous décidez du montant que vous voulez épargner et de la fréquence des transferts, et Tangerine s’occupe automatiquement du transfert à votre place. Si votre budget est serré, ne vous en faites pas. Même les petits montants s’accumulent rapidement! 

Établir un budget en cas de circonstances particulières 

En fonction de votre situation personnelle et de votre situation financière, votre budget devra peut-être tenir compte de certains facteurs. 

Quand on est étudiant 

Si vous êtes à l’université ou dans un établissement d’enseignement supérieur, il se peut que vous ayez à établir un budget pour l’argent que vous recevez de plusieurs sources, comme les bourses d’études, les prêts étudiants, les emplois à temps partiel et la banque Maman-Papa. C’est peut-être aussi la première fois que vous faites face à des dépenses et que vous utilisez une carte de crédit. Faites attention à vos dépenses, payez vos factures à temps pour éviter de payer de l’intérêt et bâtissez-vous un bon dossier de crédit. 

Quand on est retraité 

Dans le même ordre d’idées, il se peut que vous ayez plusieurs sources de revenus à prendre en compte dans votre budget. Selon votre âge, il peut s’agir de votre épargne dans un régime d’épargne-retraite (RÉR) ou un fonds de revenu de retraite (FRR), d’un compte d’épargne libre d’impôt (CÉLI) et d’autres comptes non enregistrés. À cela peuvent s’ajouter un régime de retraite d’entreprise et des prestations gouvernementales, comme le Régime de pensions du Canada (RPC) ou le Régime de rentes du Québec (RRQ), la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti (SRG). Voici une calculatrice très utile pour vous aider à vous faire une idée précise de votre revenu de retraite

Bien que vos revenus puissent être inférieurs à ceux que vous perceviez lorsque vous travailliez à temps plein, il est fort probable que vos dépenses soient elles aussi moins élevées. Vous êtes peut-être libre de toute hypothèque, vous ne faites plus la navette entre votre domicile et votre lieu de travail et vous pouvez bénéficier de « réductions pour personnes âgées ». Votre budget vise moins à épargner pour l’avenir qu’à profiter de votre argent durement gagné. 

En période de difficultés financières 

Qu’il s’agisse d’une perte d’emploi, d’une urgence médicale ou de l’augmentation du coût de la vie, il peut arriver que vous ayez du mal à payer vos factures. En période difficile, établir un budget est plus important que jamais. Il convient d’être particulièrement attentif à où va votre argent et de trouver des moyens de réduire vos dépenses. Vous devrez peut-être modifier votre mode de vie pour limiter vos dépenses discrétionnaires, par exemple en annulant un abonnement au gym ou reportant vos projets de voyage. Il est indispensable de donner la priorité à vos dépenses essentielles et, même dans ce cas, vous devrez peut-être procéder à des ajustements pour réduire vos coûts fixes, par exemple en optant pour un forfait téléphonique moins cher. En évitant de vous endetter davantage et en gérant judicieusement vos dépenses, vous contribuerez à maintenir votre cote de crédit et à retrouver plus facilement la stabilité financière. 

Budget = liberté financière 

Quelle que soit votre situation financière, établir un budget dès maintenant peut vous aider à maîtriser vos dépenses — et le respecter vous aidera à prospérer à long terme. Comme vous aurez toujours un plan pour votre argent, vous serez moins stressé par vos finances et vos objectifs seront plus faciles à atteindre. En fin de compte, un budget ce n’est pas vraiment une question de restrictions… mais bien de liberté financière. 

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.