Passer au contenu principal Passer au clavardage

Garder le cap avec vos investissements

Plus tôt vous commencez à investir, plus tôt votre argent aura la possibilité de commencer à fructifier. Mais ça ne veut pas dire que toutes les stratégies d'investissement sont infaillibles.

24 février 2022

Écrit par Tangerine

An illustrated explorer with a large backpack, using a telescope to look at finance themed icons scattered through mountains.

À retenir

  • N’essayez pas d’anticiper le marché. 
  • Diversifiez vos investissements, plutôt que de vous concentrer sur une seule classe d’actifs, comme l’immobilier. 
  • Donnez la priorité au remboursement des dettes plutôt qu’aux investissements.

 

Keeping your investments on course

Lorsque les événements mondiaux créent une volatilité à court terme sur les marchés, il est plus important que jamais de se concentrer sur son plan d'investissement et ses objectifs à long terme. Ne perdez pas de vue vos objectifs financiers, évitez de prendre des décisions à la hâte et gardez le cap. 

Cela peut être plus facile à dire qu'à faire. C'est pourquoi nos rédacteurs, Nicola Brown et Ethan Rotberg, décrivent quelques-unes des difficultés auxquelles les investisseurs peuvent se heurter ainsi que des recommandations clés sur ce qu'il convient de faire. 

Considérez cela comme un cours de remise à niveau. Faites abstraction du bruit et écoutez des mots riches en sagesse financière. 

Six choses à faire et à ne pas faire en matière d'investissement 

1. Acheter à la hausse et vendre à la baisse 

Le principe semble si simple : achetez des parts d'une action à sa plus faible valeur et vendez-la à sa plus élevée. De l'argent facile! Malheureusement, c'est un peu plus compliqué que cela — et les investisseurs anxieux qui assistent à la hausse ou la baisse des marchés peuvent, sans le vouloir, acheter au plus haut ou vendre au plus bas. Le marché est nettement plus imprévisible que ce que pourraient croire les nouveaux investisseurs. C'est pourquoi Warren Buffet — le légendaire investisseur surnommé « l'Oracle de l'Omaha » — a déclaré (en anglais) que le marché boursier est « un dispositif permettant de transférer l'argent des impatients aux patients. » 

Ce que l'on devrait faire : Pour les investisseurs, particulièrement les jeunes, plutôt que d'essayer d'anticiper chaque mouvement du marché, mieux vaut y être investi sur le long terme. Établir un programme d'épargne automatique, afin de verser régulièrement un montant déterminé dans votre portefeuille, est une façon de vous assurer que vous profiterez des hauts et des bas du marché — en éliminant vos émotions de l'équation. 

« La seule façon de profiter de ce que le marché a à offrir, c'est de garder le cap malgré les hauts et les bas », affirme Rona Birenbaum, planificatrice financière agrééeMC et fondatrice de Caring for Clients. « Vous ne pouvez pas profiter de la croissance à long terme du marché si vous n'y êtes pas investi. À ma connaissance, personne n'a réussi à éviter les ralentissements en se lançant et se retirant du marché. » 

– Ethan Rotberg 

2. Mettre tous ses œufs dans le même panier 

Il peut être tentant de mettre tous ses œufs dans un panier d'investissement en pleine effervescence, comme l'immobilier, surtout si l'on considère à quel point il domine le cycle des nouvelles (en anglais). Selon l'Association canadienne de l'immeuble, en novembre 2021, le prix moyen des maisons à l'échelle nationale était en hausse de 19,6 % par rapport à la même période l'an dernier. Mais votre revenu d'investissement dépendrait alors trop du succès d'une seule classe d'actifs. 

Ce que l'on devrait faire : Si l'immobilier est souvent considéré comme un investissement stable, il peut aussi connaître une hausse des taux d'intérêt, ce qui entraîne une augmentation des versements hypothécaires et peut, à son tour, ralentir la croissance des prix des maisons, explique Jonathan Simeone, conseiller en investissement chez Gestion de patrimoine Assante, à Montréal. 

« Quoi qu'il en soit, il est toujours judicieux d'investir dans différentes classes d'actifs (immobilier, actions, obligations, actions privilégiées, etc.), car elles évoluent souvent différemment au fil du temps. Ainsi, la classe d'actifs qui obtient les meilleurs rendements une certaine année pourrait ne pas afficher les meilleurs rendements dans les années à venir. » Si choisir vos propres actions vous met mal à l'aise, opter pour un fonds commun de placement ou un fonds indiciel vous permettra également de diversifier vos avoirs. 

– Nicola Brown 

3. Investir avant de payer ses factures 

Il est facile de rêver au gros lot en bourse. Mais cela veut-il dire que vous devriez ignorer le remboursement de vos dettes? Probablement pas. Les dettes onéreuses peuvent vous empêcher d'aller de l'avant - quel que soit le rendement de vos investissements. 

Jason Heath, directeur général d'Objective Financial Partners, raconte qu'il a « vu des gens payer 18 % en intérêt sur leur carte de crédit », alors qu'ils ont de l'argent investi dans un Compte d'épargne libre d'impôt (CÉLI) qui leur permettrait de rembourser cette dette à intérêt élevé. 

Ce que l'on devrait faire : M. Heath encourage les investisseurs à accorder la priorité absolue au paiement des factures et à placer l'investissement au second plan. Pour avoir une meilleure idée de la façon dont vous gérez votre argent, efforcez-vous de faire le suivi de vos dépenses mensuelles et de vos revenus. Mme Birenbaum souligne également que vous devriez tout mettre en œuvre pour améliorer votre cote de crédit, notamment en payant vos factures de carte de crédit à temps. « Un de ces jours, vous aurez besoin du soutien d'une banque pour emprunter de l'argent pour quelque chose de très important. » 

– E.R. 

4. Choisir l'approche YOLO (on n'a qu'une vie) 

Compte tenu des évènements des dernières années, il est tout à fait raisonnable de vouloir se faire plaisir. Mais avant de faire une folie en achetant un bateau haute performance (#yolo), je suis persuadée que des esprits plus calmes me suggéreraient de chercher des moyens plus judicieux sur le plan financier de profiter du présent. 

Ce que l'on devrait faire : « Alors que la science nous aide à vivre de plus en plus longtemps, survivre à nos économies devient aussi une réalité pour certains », dit Simeone. « Une bonne planification financière détaillée peut réellement vous aider à comprendre ce à quoi vous attendre et, surtout, combien vous pouvez vous permettre de dépenser à la retraite. Il faut également revoir fréquemment son plan financier à long terme, car de nombreuses variables financières et personnelles peuvent changer en cours de route. » 

– N.B. 

5. Obtenir des conseils financiers sur les médias sociaux

Les vidéos sont amusantes, mais tous ces soi-disant « experts » vous donnent-ils vraiment des conseils avisés? 

Selon M. Heath, les conseils en matière d'investissement provenant des médias sociaux posent quelques problèmes. « Parfois, ces personnes ne connaissent pas très bien les domaines sur lesquels elles donnent des conseils », dit-il. « Parfois, ils ont des conflits d'intérêts qui les amèneraient à préconiser certaines choses. » De plus, les influenceurs des médias sociaux ne sont pas du tout au courant de vos objectifs personnels. Ils peuvent proposer des conseils qui fonctionnent bien pour certains dans des situations spécifiques, mais qui ne sont pas forcément une stratégie adaptée à vos besoins. 

Ce que l'on devrait faire : Ne suivez pas les conseils d'investissement de ceux qui ne connaissent pas votre situation financière personnelle. « Ce ne sont pas des informations bien fondées qui permettent la prise de décision », souligne Mme Birenbaum. Elle recommande plutôt de choisir soigneusement vos sources d'information et de recueillir autant de points de vue indépendants que possible afin d'élargir vos connaissances financières. 

– E.R. 

6. La planification à la volée 

Disons-le d'emblée : épargner, même sans objectif précis, reste une bonne chose. Même si vous n'avez pas d'objectif clairement défini, vous pouvez quand même épargner. Mais les investisseurs et les spéculateurs novices peuvent avoir tendance à agir impulsivement. Cela peut entraîner d'autres mauvaises décisions, comme laisser vos émotions guider vos décisions ou perdre de vue vos objectifs dans leur ensemble. 

Ce que l'on devrait faire : Élaborez un plan. Si vous êtes novice en matière d'investissement, la simplicité est de mise, selon Heath. « Il peut s'agir d'un plan très général. » 

Commencez par vos objectifs — comme épargner pour acheter une maison ou les études d'un enfant, ou encore planifier votre retraite. « Il faut aussi déterminer le montant que vous devriez investir, puis établir un plan de match quant à la façon dont l'argent sera investi », explique M. Heath. 

Mme Birenbaum abonde dans le même sens, ajoutant que se fixer des objectifs peut être une source de motivation. « Vous serez souvent tenté de réduire ou même d'arrêter votre épargne face à quelque chose que vous voulez plus. Ainsi, l'objectif s'avère très utile pour vous aider à garder le cap. » 

– E.R. 

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.