Passer au contenu principal Passer au clavardage

Comment accéder à de l’argent en période difficile

4 janvier 2024

Ècrit par Robin Taub

À retenir

  • Utilisez d’abord votre épargne, y compris les fonds d’urgence et l’argent mis de côté pour d’autres objectifs (par exemple, les vacances).
  • Vendez des placements liquides et d’autres actifs qui peuvent être rapidement convertis en liquidités, tout en gardant à l’esprit les éventuelles conséquences fiscales.
  • Si vous devez emprunter de l’argent, que ce soit auprès de votre famille, de vos amis ou d’institutions financières, cela vous coûtera cher tant que les taux d’intérêt resteront élevés. Établissez un plan pour essayer de rembourser vos dettes dans un délai raisonnable.
  • Évitez les prêts sur salaire et les services « Achetez maintenant, payez plus tard ».

How to access money in difficult times

Nous vivons dans un monde où les prix sont gonflés, où les taux d’intérêt sont élevés et où le coût du logement atteint des sommets. Au cours des quatre dernières années, le coût des denrées alimentaires a augmenté de 18 % (en anglais). Au cours des deux dernières années, les loyers moyens au Canada ont augmenté de 20 % (en anglais), tandis qu’au cours des deux dernières décennies, les prix des logements ont augmenté de 375 % (en anglais) à l’échelle du pays. Si certains d’entre nous ont suffisamment d’argent pour payer leurs factures, d’autres ont du mal à joindre les deux bouts, même après avoir pris des mesures pour réduire leurs dépenses

Si vous éprouvez des difficultés, comment faire pour accéder à de l’argent en période d’incertitude? 

La première et la meilleure source de liquidités est un fonds d’urgence, qui représente généralement 3 à 6 mois de dépenses et qui est placé sur un compte d’épargne distinct. Si vous disposez d’un fonds d’urgence et que vous devez y puiser, vous pourrez le reconstituer plus tard, lorsque votre situation financière s’améliorera.

Selon Statistique Canada, un Canadien sur trois déclare vivre dans un ménage en difficulté financière. Et seulement 26 % d’entre eux ont déclaré que leur ménage disposait des ressources nécessaires pour assumer une dépense imprévue de 500 $.

Toutefois, si vous ne disposez pas d’un fonds d’urgence, il existe d’autres moyens d’accéder à de l’argent dans les moments difficiles, qui présentent chacun des avantages et des inconvénients :

1. Reportez les dépenses : Si vous épargniez en vue de vacances ou d’un autre objectif spécifique, envisagez de reporter vos dépenses. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser les liquidités disponibles de votre fonds de vacances (ou autre) pour répondre à des besoins immédiats et reconstituer le fonds à l’avenir.

2. Percevez des prestations : Si vous avez perdu votre emploi, vous pouvez peut-être demander des prestations d’assurance-emploi (AE).

3. Empruntez ce dont vous avez besoin : Si vous empruntez de l’argent à des membres de votre famille ou à des amis, il peut y avoir des pièges. Essayez donc de vous mettre d’accord sur des conditions acceptables pour tous et respectez le plan de remboursement.

4. Vendez des investissements : Si vous vendez des investissements détenus sur votre compte personnel d’investissement non enregistré, gardez à l’esprit que la vente peut entraîner des pertes ou des gains en capital. Il s’agit par exemple de fonds du marché monétaire, d’actions et d’obligations cotées en bourse, de fonds communs de placement et de fonds négociés en bourse (FNB).

5. Vendez d’autres actifs : Si vous possédez des biens de valeur sous-utilisés, comme une voiture, envisagez de les vendre pour générer des liquidités. Vous pouvez utiliser les transports en commun ou le covoiturage à la place, et vous pouvez peut-être louer votre place de stationnement vide pour gagner encore plus d’argent.

6. Louez : Si vous avez un sous-sol inutilisé ou une pièce vide dans votre maison, envisagez de la louer à un locataire digne de confiance, à condition que vous puissiez le faire dans votre municipalité.

7. Retirez des fonds : Si vous retirez des fonds d’un compte d’épargne libre d’impôt (CÉLI), vous ne paierez pas d’impôt. Comme le CÉLI a été conçu pour être flexible, vous pouvez cotiser à nouveau les montants retirés l’année suivante, en plus du maximum annuel, pour vous remettre sur la bonne voie. Par contre, si vous vendez un placement, comme une action, dont la valeur a baissé, vous subirez une perte.

8. Encaissez des sommes : Il est possible que vous puissiez encaisser un certificat de placement garanti (CPG) par anticipation. Étant donné qu’un CPG ordinaire ne peut pas être encaissé ou remboursé avant la date d’échéance, vous devrez peut‑être faire la preuve de difficultés financières. Et même là, la possibilité d’encaissement est laissée à la discrétion de l’institution émettrice, qui vous facturera probablement des frais ou une pénalité. Par ailleurs, même si vous n’avez besoin que d’une partie de l’argent, vous pourriez devoir retirer le montant entier et vous pourriez perdre une partie ou la totalité de l’intérêt accumulé.

9. Demandez une marge de crédit : Si vous êtes admissible à une marge de crédit (ou à un prêt personnel), le taux d’intérêt sera généralement inférieur à celui d’une carte de crédit et vous ne payez de l’intérêt ou effectuez des paiements que si vous l’utilisez. Toutefois, comme les taux d’intérêt sont actuellement plus élevés, le coût de l’emprunt sera plus élevé, et vous devrez donc vous efforcer de rembourser toute dette dans un délai raisonnable.

  • Une marge de crédit hypothécaire vous permet d’emprunter sur la valeur nette de votre maison à un taux d’intérêt relativement bas à comparer d’un prêt personnel. Vous pouvez retirer de l’argent selon vos besoins, le rembourser et vous en servir à nouveau sans avoir à refaire une demande. 
  • Avec un prêt sur valeur domiciliaire, vous empruntez une somme forfaitaire fixe, avec un calendrier de remboursement fixe du principal et de l’intérêt. Il faut savoir que dans le contexte économique actuel, il est plus coûteux de s’acquitter d’une dette. De plus, l’accès au crédit se resserre et que l’admissibilité ou le refinancement pourraient devenir plus difficiles dans l’avenir. Et il convient de le répéter : lorsque vous contractez une dette, vous devez avoir un plan pour la rembourser dans un délai raisonnable.

Soyez conscient des conséquences

  • Si vous envisagez de retirer des fonds de votre régime d’épargne retraite (RÉR), méfiez-vous des conséquences négatives. En vendant un actif tel qu’une action en bourse, vous risquez de réaliser des pertes et il y a des conséquences fiscales lorsque ces sommes sont ajoutées à vos revenus. Une retenue à la source de 10 à 30 % est appliquée lors du retrait, mais en fin de compte, l’impôt que vous paierez dépendra de votre situation fiscale personnelle et pourrait être supérieur (ou inférieur) au montant retenu. De plus, vous ne pouvez pas cotiser à nouveau les montants retirés.
  • Utilisez les cartes de crédit de façon responsable. Les taux d’intérêt élevés d’environ 20 % signifient que le solde à payer augmentera considérablement si vous ne pouvez effectuer que le paiement minimum.
  • Soyez conscient des dangers des prêts sur salaire qui, en raison des taux d’intérêt élevés à payer, ne sont pas recommandés.
  • Évitez les prêts sur salaire et les services « Achetez maintenant, payez plus tard ».
  • Enfin, réfléchissez à deux fois avant de payer vos achats avec les services « Achetez maintenant, payez plus tard ». Ces sociétés vous permettent d’échelonner vos paiements, par exemple, sur quatre versements. Si vous payez selon un modèle de débit préautorisé fixe et programmé et que vous réglez tout selon le calendrier prévu, votre achat est généralement exempt d’intérêts. Toutefois, si vous omettez un paiement avec certains services, vous risquez de devoir payer des intérêts et des frais.

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.