Passer au contenu principal Passer au clavardage

Quelle est la différence entre épargner et investir?

22 novembre 2023

Écrit par Maria Hyde

À revenir

  • L’épargne judicieuse consiste à placer votre argent dans un compte d’épargne où vous pouvez accumuler de l’intérêt et où vos dépôts admissibles sont couverts par une assurance.

  • Si l’épargne est excellente pour les objectifs à atteindre au cours des quelques prochaines années, l’investissement l’est pour le long terme.

  • Dans bien des cas, intégrer les deux stratégies dans votre planification financière s’avère judicieux.

What's the difference between saving and investing?

On a tous des objectifs financiers à atteindre, qu’il s’agisse de se constituer un coussin de sécurité, de faire le voyage de nos rêves ou de prendre un jour une retraite confortable. L’épargne et l’investissement sont les stratégies qui peuvent nous aider à atteindre ces objectifs.

L’une et l’autre impliquent de mettre de l’argent de côté, mais elles ont des caractéristiques différentes. Première différence importante : les comptes d’épargne sont censés produire de l’intérêt et assurer une croissance quasiment sans risque de perte. Les investissements comportent des risques de perte plus ou moins importants, selon le type d’investissement, puisque les investisseurs recherchent généralement des rendements potentiels plus élevés que ceux d’un compte d’épargne classique. Les deux fonctionnent bien en tandem et, dans bien des cas, il est judicieux d’intégrer les deux stratégies dans votre planification financière. 

Examinons de plus près quelques-unes des autres différences significatives, afin que vous puissiez déterminer la meilleure façon de gérer votre argent — quand l’épargner et quand l’investir — pour que vos objectifs deviennent réalité.

Qu’est-ce que l’épargne? 

Bien sûr, vous pouvez garder votre argent sous un matelas, ce qui, à proprement parler, est une forme d’épargne. Mais est-ce pour autant le meilleur moyen d’épargner de l’argent ou le plus sûr? Pas nécessairement. Une épargne judicieuse consiste à placer votre argent, par exemple, dans un compte d’épargne ouvert auprès d’une banque, où vous pouvez accumuler de l’intérêt et avoir l’esprit tranquille en sachant que vos dépôts admissibles sont couverts par une assurance.*

Un compte d’épargne classique peut être une bonne solution pour vos objectifs à court terme, car vous aurez facilement accès aux fonds lorsque vous en aurez besoin dans quelques mois ou quelques années. Vous pouvez épargner en vue d’acheter une nouvelle voiture, de verser une mise de fonds pour l’achat d’une maison ou de vous constituer un fonds d’urgence pour faire face aux dépenses imprévues (par exemple, si votre nouvelle voiture fait une crevaison). 

À partir du moment où vous savez ce pour quoi vous épargnez, vous pouvez commencer petit à petit et prendre l’habitude de mettre de l’argent de côté régulièrement, ce qui est préférable à l’approche du « j’épargne quand je le peux ». En établissant un budget et en mettant de l’argent de côté régulièrement, vous verrez que même les petites sommes s’accumulent au fil du temps. Vous pourrez alors vous réjouir d’avoir suffisamment d’argent de côté et d’éviter d’accumuler des dettes à taux d’intérêt élevé sur votre carte de crédit ou votre marge de crédit.

*L’assurance de la SADC couvre les dépôts admissibles jusqu’à 100 000 $. 

Les avantages qui découlent de l’épargne de votre argent durement gagné

  • Vous accumulez de l’intérêt. Même si les intérêts accumulés dans un compte épargne sont modestes, c’est toujours mieux que de garder votre argent dans une tirelire ou dans un compte-chèques. Avec un compte d’épargne, vous connaissez le taux d’intérêt exact que vous obtenez et vous pouvez compter sur un rendement fiable pour vos dépôts. Au fur et à mesure, vous accumulerez de l’intérêt sur l’intérêt, et ainsi de suite, pour faire fructifier votre épargne (c’est la puissance de l’intérêt composé!). 
  • Votre argent est accessible. Dans un compte d’épargne non enregistré, votre argent est liquide, c’est-à-dire que vous pouvez le retirer à tout moment (à l’exception des placements immobilisés, comme les CPG). Idéalement, vous ne touchez pas à votre épargne et n’y puisez qu’en cas de besoin. Mais vous pouvez, lorsque vous en avez besoin, accéder facilement à tout l’argent que vous avez déposé, ainsi qu’aux intérêts accumulés.
  • L’assurance de la SADC vous permet d’avoir l’esprit tranquille. Vous voulez placer votre argent en toute sécurité? Tant que vous épargnez auprès d’une banque membre de la SADC (Société d’assurance-dépôts du Canada), vos dépôts sont couverts par l’assurance de la SADC jusqu’à concurrence de 100 000 $. 
  • Le risque est faible. Si vous avez une aversion pour le risque, l’épargne est une stratégie intéressante, car le risque de perdre de l’argent est faible, voire inexistant.
  • C’est facile. Épargner est assez simple et c’est quelque chose que la plupart des gens, même à un jeune âge, peuvent faire sans trop d’aide. Le seul véritable effort à fournir est de se rappeler d’épargner régulièrement, mais il existe des outils offerts par les banques pour faciliter cette tâche. Par exemple, chez Tangerine, vous pouvez mettre en place un Programme d’Épargne Automatique (PÉA) pour transférer automatiquement de l’argent à votre compte d’épargne à la fréquence qui vous convient (quotidienne, hebdomadaire, aux deux semaines, mensuelle). Ainsi, vous pouvez épargner sans même y penser. 
  • Des options sans frais. Rien ne vous oblige à accepter de payer des frais qui grugent votre épargne durement gagnée. Étudiez vos options et trouvez un compte bancaire qui ne comporte pas de frais et qui n’exige pas de solde minimum.

Le grand inconvénient de l’épargne : un faible potentiel de gains 

Bien qu’excellente, l’épargne n’est pas une stratégie parfaite en soi, surtout si votre objectif est de vous constituer un patrimoine. 

Les comptes d’épargne sont généralement assortis de faibles taux d’intérêt. Avec l’augmentation du coût de la vie (avez-vous remarqué que tout devient un peu plus cher chaque année?), l’intérêt que vous accumulez dans un compte d’épargne ne suit souvent pas le rythme. Lorsque votre épargne n’augmente pas au même rythme que les prix, votre argent perd de son pouvoir d’achat au fil du temps (la même somme d’argent vous permet d’acheter moins). Lorsque vous épargnez à court terme, ce n’est pas très grave, mais à long terme, cela peut avoir un impact important sur votre argent.  

C’est à ce moment-là que l’investissement entre en jeu.

Qu’est-ce que l’investissement? 

Bien qu’il existe des investissements à court et à moyen terme, la plupart des gens pensent à l’investissement sur une période de plusieurs années. Par exemple, si vous souhaitez mettre de l’argent de côté pour votre retraite dans plus de cinq ans, le fait de le mettre dans un investissement à long terme pourrait vous permettre d’obtenir des rendements plus élevés qu’en le gardant dans un compte d’épargne.

Investir consiste à se servir de son argent pour acheter des produits d’investissement, tels que des CPG, des fonds communs de placement et des fonds négociés en bourse (FNB). Vous pouvez choisir d’acheter vos investissements dans un compte enregistré, comme un Régime d’épargne-retraite (RÉR) ou un Compte d’épargne libre d’impôt (CÉLI), qui comportent certaines restrictions, notamment des limites de cotisation annuelle, mais qui offrent des avantages fiscaux. Vous pouvez également acheter ces investissements dans un compte non enregistré, qui ne comporte pas de limites de cotisation et duquel il est plus facile de retirer des fonds, mais qui n’offre pas d’avantages fiscaux. 

Lorsque vous investissez, vous vous exposez à un certain risque, car les rendements ne sont pas toujours garantis. D’où l’importance de considérer l’investissement comme un engagement à long terme. Plus votre argent est investi longtemps, plus il a le temps de compenser les risques et d’augmenter sa valeur.

 

Les avantages de l’investissement

  • Le potentiel existe pour faire fructifier votre argent. Bien sûr, les rendements peuvent fluctuer. Mais en fonction des produits d’investissement que vous possédez et de la période pendant laquelle vous les conservez (rappelez-vous, c’est la clé!), vous pouvez généralement faire de meilleurs gains que ceux que vous obtiendriez avec les intérêts d’un compte d’épargne. 
  • Cela vous aide à atteindre vos objectifs financiers. L’investissement contribue à la réalisation de vos objectifs financiers les plus importants, comme la retraite. Lorsque vous investissez, la composition de votre portefeuille peut être adaptée à vos objectifs, à votre horizon temporel et à votre tolérance au risque. Vous pouvez même obtenir des portefeuilles qui correspondent à vos préférences, par exemple en payant moins de frais ou en choisissant des investissements socialement responsables.
  • Il est plus accessible que jamais. Vous croyez que l’investissement est réservé aux investisseurs avertis qui ont beaucoup d’argent en banque? Détrompez-vous. Même si la courbe d’apprentissage est un peu plus longue que celle de l’épargne, investir son argent peut être très simple. De nos jours, les nouveaux investisseurs disposent de beaucoup plus de façons de se lancer dans l’ouverture d’un compte d’investissement. 
  • Vous pouvez automatiser vos investissements. Tout comme vous pouvez automatiser vos cotisations d’épargne, vous pouvez faire de même avec vos investissements. En établissant des cotisations préautorisées, vous pouvez transférer automatiquement et régulièrement de l’argent dans votre compte d’investissement. Vous gagnez ainsi du temps et, mieux encore, vous n’avez plus à vous demander quand investir. Cette approche empêche les émotions d’influer sur le montant de vos cotisations et vous permet de maintenir une approche d’investissement cohérente, quelle que soit l’évolution du marché. C’est ce qu’on appelle la méthode des achats périodiques par sommes fixes, qui vous permet d’acheter plus de parts lorsque les prix sont bas et moins de parts lorsque les prix sont élevés, parce que vous ajoutez un montant fixe à votre compte d’investissement chaque mois.

Les inconvénients de l’investissement 

  • Les frais sont plus élevés : Par rapport aux comptes d’épargne, dont les frais sont généralement minimes ou nuls, investir votre argent vous coûtera potentiellement plus cher. Les frais varient en fonction du portefeuille d’investissement et de l’institution financière. Ils couvrent des coûts tels que l’administration, le bon fonctionnement et la gestion des fonds. Les frais courants des fonds d’investissement comprennent les frais de gestion et les commissions de suivi, qui servent à déterminer ce que l’on appelle le ratio des frais de gestion (RFG), qui est un coût permanent de l’investissement. Vous pourriez également payer des frais lorsque vous achetez ou vendez un investissement. Bien qu’il soit impossible d’éviter les frais, il est important de comprendre ce que vous payez, car cela peut avoir une incidence sur votre taux de rendement. Des frais plus élevés peuvent couper votre rendement, réduisant ainsi la croissance. Soyez attentif au coût total de vos investissements et à votre taux de rendement afin de ne pas vous retrouver dans une situation où vous payez plus de frais que ce que vous gagnez réellement. Cela vaut la peine de faire des recherches pour trouver des options à faible coût, comme les FNB, qui peuvent vous aider à conserver une plus grande partie de votre argent.
  • Cela peut être risqué : On ne peut ignorer les risques que l’on prend en investissant. La réalité est que le marché est imprévisible et que la valeur de vos investissements peut fluctuer. En fonction des investissements sous-jacents, vos rendements ne sont pas garantis et il est possible que vous perdiez de l’argent. Cependant, il existe des moyens de gérer vos risques, comme un portefeuille bien diversifié. 

Soyez prêt à affronter les hauts et les bas des marchés financiers et ne perdez pas vos objectifs de vue. Lorsque vous vous en tenez à votre plan et que vous investissez à long terme, les fluctuations à court terme ne représentent pas un risque aussi important.

Un autre moyen de réduire les risques est de diversifier vos investissements. Ainsi, au lieu de choisir une action et d’espérer qu’elle génère un bon rendement, vous pourriez avoir un portefeuille diversifié avec des investissements sur différents marchés, dans différents secteurs et dans différentes catégories d’actifs. Pourquoi est-ce important? Parce que votre argent est réparti entre ces différents investissements et que si le rendement de l’un d’entre eux n’est pas satisfaisant, d’autres pourraient l’être davantage, ce qui limite vos pertes. 

Comptes enregistrés pour l’épargne et l’investissement

  • Compte d’épargne libre d’impôt (CÉLI) — Profitez d’une croissance à l’abri de l’impôt pour votre épargne ou vos investissements. L’argent que vous placez ou retirez de votre compte n’est pas imposé, à condition que vous respectiez votre plafond de cotisation. 
  • Régime d’épargne-retraite (RÉR) —Un RÉR (aussi connu sous le nom de REÉR) vous permet d’épargner ou d’investir en vue de votre retraite tout en bénéficiant d’avantages fiscaux, comme la réduction de votre revenu imposable chaque année où vous cotisez, ce qui vous permet de payer moins d’impôt sur le revenu. Vous reportez également l’impôt sur la croissance de votre RÉR jusqu’au moment de retirer l’argent, généralement une fois que vous êtes à la retraite.
  • Fonds de revenu de retraite (FRR) — Lorsque le moment sera venu de profiter de l’épargne que vous avez amassée pour la retraite, vous pouvez convertir votre RÉR en FRR. Un FRR (aussi connu sous le nom de FERR) est conçu pour vous aider à gérer facilement vos finances en vous offrant un moyen de retirer un revenu de votre épargne pendant que vous êtes à la retraite. (N’oubliez pas que vous devez convertir votre RÉR en FRR l’année de votre 71e anniversaire.) 

Quand épargner et quand investir?

La réponse variera d’une personne à l’autre, car elle dépend de vos besoins financiers actuels et de vos objectifs futurs. Voici quelques éléments à prendre en compte. 

  • Vous n’avez pas encore de fonds d’urgence? Commencez-en un dès que possible. Les experts suggèrent de mettre de côté suffisamment d’argent pour couvrir au moins trois à six mois de dépenses pour vous permettre de faire face à des difficultés financières. Assurez-vous que votre argent est en sécurité et accessible. Un compte d’épargne d’urgence est donc l’idéal.
  • Si vous avez l’intention de partir en vacances ou de faire un achat important d’ici quelques années, il est également préférable de faire appel à un compte d’épargne. L’investissement peut s’avérer trop risqué pour des objectifs à plus court terme, car votre investissement n’aura peut-être pas eu le temps de se remettre d’une éventuelle baisse du marché. 
  • En revanche, prendre un certain risque peut valoir la peine pour vos objectifs plus importants et plus éloignés, comme la retraite. Investir votre argent à long terme peut vous permettre d’obtenir une croissance plus élevée.

Comme vous l’aurez sans doute constaté, les deux stratégies ont leur place dans votre parcours financier. Épargner et investir, ce n’est pas la même chose. Mais ces deux stratégies sont tout aussi importantes l’une que l’autre et peuvent vous aider à atteindre vos objectifs financiers à court terme et pour l’avenir. 

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.