Passer au contenu principal Passer au clavardage

Fraudes liées à l'emploi : sachez reconnaître les signaux d'alerte

Selon le Centre antifraude du Canada, il y a une nouvelle vague d’offres d’emploi frauduleuses qui ciblent actuellement les Canadiens ou promettent des emplois au Canada. Sachez vous protéger.

20 mars 2023

Écrit par Kelley Keehn

À retenir

  • Faites attention aux messages non sollicités offrant un emploi.

  • Un employeur légitime ne vous demandera jamais d’accepter de l’argent dans votre compte bancaire personnel. Il ne vous demandera pas non plus de lui remettre une partie de l’argent qu’il vous a versé.

  • Si un emploi semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.

Job scams: know the red flags

L’Internet est un endroit où il est facile de trouver des occasions pour se faire un peu d’argent, mais assurezvous de ne pas aggraver votre situation financière en devenant victime d’offres malfaisantes ou de fraudes liées à l’emploi.

Selon le Centre antifraude du Canada (CAFC), il y a une nouvelle vague d’offres d’emploi frauduleuses qui ciblent actuellement les Canadiens ou promettent des emplois au Canada.

Sachez reconnaître les offres d'emploi suspectes

Natasha était sans emploi depuis des mois et commençait à désespérer. Chaque jour ressemblait à un ballet de séances de rencontres express pour des emplois qui semblaient tous être faits pour elle, mais qui n’arrivaient jamais à se concrétiser. Puis, elle rencontra le prince charmant du monde des affaires.

« C’était un emploi de rêve », dit Natasha. « Ils m’offraient 40 % de salaire de plus que mon ancien travail lors de mon entretien sur Zoom et me permettaient de continuer à travailler de la maison. Parce qu’il s’agissait d’une société établie à l’étranger, je devais m’équiper avec leur matériel de bureau. Ils m’envoyaient par courriel tous les papiers nécessaires dans l’heure qui suivait. »

Trop beau pour être vrai? Voici un autre avertissement. « Il m’a semblé un peu étrange de devoir leur virer 2 200 dollars pour l’ordinateur portable de l’entreprise et quelques autres articles, tout en me disant qu’ils incluraient cette somme sur mon premier salaire, laquelle devait m’être versé par virement électronique dans la semaine », nous dit Natasha.

« Vous pouvez imaginer mon désarroi lorsque trois semaines se sont écoulées et que je restais sans nouvelles de la fausse entreprise. Le chèque de paie n’est jamais arrivé non plus. Tout cela n’était qu’une imposture et j’ai perdu plus de 2 200 dollars.

D’après le CAFC ce genre de fraude est assez courante. 

« Les gens qui cherchent à travailler et à s’installer au Canada trouveront des offres d’emploi partout sur l’Internet. Les fraudeurs utilisent souvent le nom d’entreprises qui existent au Canada, mais en utilisant leurs (propres) coordonnées. »

Encore selon le CAFC, il faut rester sur ses gardes, car les fraudeurs sont malins et essayent de gagner votre confiance tout en substituant vos renseignements personnels. Ils peuvent susciter votre enthousiasme lors du processus d’entrevue d’embauche en programmant un entretien virtuel vous faisant ainsi tomber dans le piège.

Une fois que vous sentez qu’il y a quelque chose d’intéressant et d’encourageant dans leur offre d’emploi, ils vous demanderont de remplir des formulaires qui vous font divulguer des renseignements personnels et financiers qui peuvent être utilisés pour l’usurpation d’identité.

Il se peut qu’il vous demande aussi une photocopie de votre passeport ou d’un chèque. Après tout, ils en auront besoin pour faire un dépôt direct de salaires, n’est-ce pas?

Ils veillent à ce que tout soit en bon et due forme, comme si les communications provenaient d’un bureau haut placé au sein du gouvernement. Mais ce qu’ils cherchent véritablement à obtenir, ce sont vos renseignements personnels et financiers pour vous frauder. Ne fournissez jamais de renseignements personnels : si ça vous semble trop beau pour être vrai, ça l’est probablement.

Voici quelques exemples de fraude liée à l’emploi dont il faut se méfier.

Fraude à l’habillage de voiture

Vu le prix de l’essence, qui ne voudrait pas faire un peu d’argent en utilisant sa voiture? Ces fausses déclarations affirment qu’elles vous paieront des centaines, voire des milliers de dollars pour simplement habiller votre voiture avec leur marque. Ils vous envoient un chèque à déposer sur votre compte. Ils vous demandent ensuite de faire un petit virement sur un compte en banque ou d’aller acheter l’emballage pour voiture auprès d’une société qu’ils vous auront indiquée. Vous vous apercevez dans les jours qui suivent, quand votre banque vous fait savoir que le chèque était faux, que vous venez de perdre l’argent que vous leur aviez envoyé.  

Chèque contrefait

Lorsque vous publiez votre CV en ligne, vous espérez recevoir une réponse d’un véritable employeur, et non pas d’un fraudeur. Mais les fraudeurs s’attaquent aux chercheurs d’emploi et ratissent l’Internet à la recherche de votre numéro de téléphone et de votre courriel. Si vous recevez un avis de quelqu’un vous disant qu’il a un chèque pour vous et vous demande de le déposer pour ensuite leur renvoyer une partie de l’argent ou l’envoyer à une autre personne, ne le faites pas.

Fraude à l’agent financier

Il s’agit d’une fraude liée à l’emploi dans laquelle vous êtes l’intermédiaire ou ce que l’on appelle une « mule financière. » L’entreprise, en tant « qu’agent financier », vous envoie de l’argent par virement électronique. On vous demande ensuite d’envoyer cet argent sur d’autres comptes bancaires. Ce que vous ne savez pas, c’est que l’argent que vous recevez provient probablement d’autres victimes de cette fraude. Le blanchiment d’argent est un délit financier – veillez donc à ne pas vous rendre complice du sale boulot commis par quelqu’un d’autre.

Fraude au client mystère

Une fois encore, le fraudeur, ce faisant passé pour une société d’étude de marché, essaye de vous convaincre de déposer un faux chèque puis en retour de leur transférer un montant moins important. Ils vous envoient des enquêtes pour s’assurer que les « enquêtes mystères » que vous réalisez sont correctes. Malheureusement vous élucidez ce crime un peu trop tard lorsque vous découvrez que leur chèque était un faux et que vous perdez l’argent que vous leur avez envoyé.

Savoir reconnaître les signes pour vous protéger

  • Faites attention aux messages non sollicités offrant un emploi.
  • Faites attention aux sites sur lesquels vous publiez votre CV. Les escrocs utilisent des sites Web légitimes pour trouver des victimes.
  • Prenez le temps de faire des vérifications au sujet d’un employeur et de confirmer que celuici cherche effectivement à embaucher du personnel.
  • Si vous recevez des fonds pour quelques raisons que ce soit de la part d’un individu inconnu ou d’une entreprise inconnue qui vous demande de faire suivre cet argent ailleurs, ne le faites pas!
  • Un employeur légitime ne vous demandera jamais d’accepter de l’argent dans votre compte bancaire personnel. Il ne vous demandera pas non plus de lui remettre une partie de l’argent qu’il vous a versé.
  • Ne répondez jamais à un message texte ou à un courriel non sollicité.
  • Soyez prudent lorsqu’une « compagnie » utilise une adresse courriel sur le Web (comme Gmail ou Hotmail) pour faire des affaires plutôt qu’une adresse de son domaine personnalisé.
  • Si vous recevez un chèque ou des fonds déposés dans votre compte en réponse à une offre d’emploi, informezen votre institution financière immé
  • Si un emploi semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas. 

Si vous pensez avoir été victime de fraude, ou si vous pensez que cela est arrivé à une personne de votre entourage, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 18884958501 ou rapportezla en ligne à antifraudcentre.ca.

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.