Passer au contenu principal Passer au clavardage

Vous faites une offre sur une maison ? Voici les trois conditions qui font le poids

21 septembre 2018

Écrit par Sean Cooper

À retenir

  • Une condition est un moyen de vous protéger, en tant qu’acheteur, lorsque vous faites une offre.
  • Alors que l'on considère généralement une résidence comme un bon investissement à long terme, vous ne serez jamais vraiment fixé tant que vous ne l'aurez pas fait inspecter.
  • La condition du financement vous protège si l'approbation de votre hypothèque se heurte à un problème.
  • La condition de la vente de votre propriété actuelle est plus fréquente dans un marché où les vendeurs sont plus nombreux que les acheteurs.

Top 3 conditional offer options

Lorsque vous êtes à la recherche d'une nouvelle maison et que vous trouvez enfin celle dont vous rêvez, vous devez conclure l'entente en faisant une offre d'achat. Cette offre comporte plusieurs éléments clés comme le prix, les biens meubles, la date de clôture et, bien sûr, les conditions.

Une condition est un moyen de vous protéger, en tant qu'acheteur, lorsque vous faites une offre. Cela dit, vous devez réfléchir soigneusement au nombre de conditions que comptez joindre à cette offre. Ceci peut dépendre du type de marché au sein duquel vous achetez.

Dans un marché acheteur (lorsqu'il y a amplement de propriétés à acheter) ou dans un marché équilibré (lorsqu'acheteurs et vendeurs sont sur un pied d'égalité), vous pouvez habituellement inclure plus de conditions. Par contre, dans un marché vendeur (lorsqu'il y a beaucoup d'acheteurs, mais peu de propriétés en vente), il peut être malvenu de poser trop de conditions — et cela pourrait même vous coûter la propriété.

Faire une offre sans condition peut vous aider à acquérir la maison de vos rêves dans une guerre des enchères, mais vous serez alors vulnérable.

À peu près n'importe quelle raison peut être bonne pour poser une condition, mais les plus communes comprennent l'inspection de la résidence, le financement et la vente de votre propriété actuelle. L'entente n'est finalisée qu'au moment où toutes les conditions ont été remplies.

La condition de l'inspection

Pour la plupart des familles, l'achat d'une maison est la transaction financière la plus importante de leur vie. Alors que l'on considère généralement une résidence comme un bon investissement à long terme, vous ne serez jamais vraiment fixé tant que vous ne l'aurez pas fait inspecter. Une inspection coûte habituellement autour de 500 $. Si elle est menée par un inspecteur professionnel diplômé et certifié, elle constitue de l'argent bien dépensé, car elle vous aidera à confirmer que la maison que vous achetez est en bonne condition.

Dans les marchés immobiliers particulièrement chauds, comme ceux de Toronto et de Vancouver, il est fréquent qu'un acheteur renonce à cette condition. Non seulement c'est risqué, mais cela peut devenir coûteux si des réparations imprévues surviennent tout à coup. Plutôt que de renoncer à cette condition, envisagez plutôt une « préinspection », c'est-à-dire une inspection avant de faire votre offre. Vous pourrez ainsi avoir l'esprit tranquille en vous assurant de faire un investissement solide.

La condition du financement

Lorsque vous avez fait une offre sur une propriété et qu'elle a été acceptée, le prêteur voudra réaliser une évaluation pour confirmer que vous avez bien payé la juste valeur marchande et que la propriété est en bon état. Ce type d'évaluation coûte habituellement entre 300 $ et 500 $.

La condition du financement vous protège si l'approbation de votre hypothèque se heurte à un problème. Par exemple, si votre demande d'hypothèque est refusée parce que vous avez perdu votre emploi ou si l'évaluation du prêteur est moins élevée que prévu, la condition du financement pourrait vous permettre de vous dégager de l'offre.

La condition de la vente de votre propriété actuelle

Cette condition est plus fréquente dans un marché acheteur, où les vendeurs sont plus nombreux que les acheteurs. Lorsqu'une offre est conditionnelle à la vente de votre propriété actuelle, cela signifie que vous devez vendre la maison que vous habitez avant que l'offre ne soit tenue comme étant une proposition ferme. Si la vente de votre maison s'étire, le vendeur pourrait attendre un certain temps et si vous n'arrivez pas à la vendre, l'entente pourrait être compromise. Cette condition vous protège en vous évitant de vous retrouver dans la position insoutenable d'avoir à assumer les frais de deux domiciles en même temps.

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.