Passer au contenu principal Passer au clavardage

Cinq conseils pour améliorer votre cote de crédit

23 juin 2023

Écrit par Kelly Keehn

À retenir

  • Votre cote de crédit fluctue chaque mois en fonction de la façon dont vous utilisez et remboursez le crédit que vous avez contracté

  • Pour la maintenir à un niveau élevé ou la faire remonter, efforcez-vous de payer toutes vos factures à temps

  • Utilisez votre appli bancaire mobile pour vérifier en toute sécurité votre cote et votre rapport de crédit au cours de l’année

Five tips to improve your credit score

Si l’argent vous préoccupe, vous êtes loin d’être le seul. Selon le quatrième sondage annuel de la Banque Scotia sur les préoccupations financières, les Canadiens s’inquiètent de leurs finances en moyenne 15 heures par semaine (en hausse par rapport à 10 heures par semaine en 2022). Si vous vous retrouvez submergé par le stress financier, ne perdez pas de vue votre cote de crédit. Il importe d’en tenir compte et de faire le suivi de vos paiements pour éviter que de nouveaux problèmes ne surviennent.

Votre cote de crédit est un nombre à trois chiffres, et elle peut avoir une influence sur votre vie plus importante que vous ne le pensez. Connaissez-vous votre cote? L’avez-vous vérifié récemment? Voici comment vous pouvez obtenir votre cote et l’améliorer ou la protéger.

« Avoir une bonne cote de crédit vous aide non seulement à obtenir une marge de crédit, un prêt automobile, un prêt bancaire ou une hypothèque, mais cela peut aussi vous aider à obtenir des taux d’assurance plus concurrentiels, de meilleurs taux d’intérêt sur tout prêt auquel vous êtes admissible, un contrat de téléphone cellulaire, une offre d’emploi ou une location de logement », explique Laurie Campbell, qui a été chef de la direction de Credit Canada. « Les employeurs potentiels peuvent consulter votre dossier de crédit, de même que les propriétaires potentiels. »

Qu’est-ce qu’une bonne cote de crédit?

Au Canada, les cotes de crédit varient de 300 à 900. Plus la cote est élevée, plus il est probable qu’une personne paiera ses factures à temps.

Selon Equifax, de nombreux prêteurs vous considéreraient comme un emprunteur à faible risque si votre cote se situe entre 660 et 900 (votre cote serait considérée comme « bonne », « très bonne » ou « excellente » dans cette fourchette). Si votre cote est inférieure à 660, vous risquez de ne pas pouvoir obtenir les meilleures conditions de prêt, et si votre cote est « faible » ou inférieure à 560, vous risquez d’avoir du mal à obtenir du crédit. Mais comme les règles imposées par chaque prêteur diffèrent, vous devrez évaluer chaque produit de crédit afin de déterminer les conditions auxquelles vous êtes admissible.

Comment vérifier votre cote?

La pandémie de COVID-19 a amené deux des principales agences d’évaluation du crédit au Canada, Equifax et TransUnion, à offrir aux consommateurs un accès en ligne gratuit à leurs cotes et à leurs dossiers de crédit. Il est bon de vérifier l’exactitude de vos dossiers et de vos cotes de crédit au moins une fois par année. En règle générale, vos deux dossiers et vos deux cotes devraient être identiques, mais il est possible que cela ne soit pas le cas. Cela peut se produire si une erreur s’est glissée dans l’un de vos dossiers ou même les deux.

La bonne nouvelle, c’est que la plupart des banques proposent désormais votre cote ou votre dossier gratuitement par le biais de leurs applis mobiles. Toutefois, sachez que votre banque ne vous offrira qu’une cote et un dossier — soit Equifax, soit TransUnion — alors vous pourriez avoir intérêt à faire un peu plus d’efforts et à vérifier les deux. Remarque : vérifier votre cote n’aura pas d’effet négatif sur celle-ci!

Et méfiez-vous des offres de cotes de crédit gratuites proposées par les applis d’établissement de crédit et les sociétés de technologie financière. Il n’y a rien de gratuit dans la vie. Ces entreprises peuvent essayer de vous attirer avec une cote gratuite pour vous vendre leurs prêts à taux d’intérêt élevé. Bien que ces produits ne soient pas forcément mauvais, il vous faudrait divulguer vos informations personnelles, et ces entreprises essaieront probablement de vous vendre leurs produits.

Comment augmenter votre cote de crédit

Votre cote de crédit fluctue. Pour le meilleur ou pour le pire, chaque mois, vos paiements et votre activité de crédit affectent votre cote. Mais avec un peu d’effort et d’attention, vous pouvez augmenter votre cote et la maintenir à un niveau aussi élevé que possible.

Laurie et Julie soulignent toutes les deux qu’il n’y a pas de solution miracle.

Si vous ne faites que commencer, une excellente façon d’établir de solides antécédents de crédit est d’obtenir une carte de crédit à votre nom et de l’utiliser à l’occasion, en vous assurant d’effectuer les paiements à temps. « Aussi peu que six mois de bons antécédents de paiement peuvent contribuer grandement à l’établissement d’une bonne cote de crédit », affirme Julie Kuzmic d’Equifax Canada.

Quelques conseils pour améliorer votre cote de crédit

1 : Payez toutes vos factures à temps. Cela comprend, entre autres, le loyer, les versements hypothécaires, les services publics, les cartes de crédit et les impôts. Un paiement minimum effectué à temps vaut mieux qu’un paiement intégral en retard.

2 : Vérifiez votre dossier de crédit auprès d’Equifax et de TransUnion au moins une fois par année. Ces deux agences d’évaluation du crédit sont légalement tenues de vous fournir une cote de crédit gratuite tous les 12 mois. Si vous constatez une anomalie ou une erreur dans l’un de vos dossiers de crédit, vous devez communiquer avec l’agence d’évaluation du crédit pour la corriger. Sachez que les inexactitudes figurant dans votre dossier de crédit peuvent parfois avoir été signalées par erreur, mais qu’il peut aussi s’agir d’une activité frauduleuse. Dans les deux cas, adressez-vous à Equifax et TransUnion pour contester l’activité erronée.

3 : Si vous avez manqué des paiements, faites ce qu’il faut pour mettre vos comptes à jour et restez-y. Mieux vaut effectuer des paiements minimums que de ne pas en effectuer du tout.

4 : Ne faites pas trop de nouvelles demandes de crédit dans un court laps de temps. N’ouvrez de nouveaux comptes qu’au besoin. Et pensez-y à deux fois avant de demander une carte de crédit d’un grand magasin – elles ont généralement un impact négatif sur votre cote. De plus, elles sont généralement assorties d’un taux d’intérêt exorbitant.

5 : Il arrive que certaines choses se retrouvent en recouvrement, comme une facture de câble ou un vieux forfait téléphonique que vous pensiez avoir résilié pour lequel il y a un solde à payer. Peu importe le montant, le fait d’avoir quoi que ce soit en recouvrement nuira à votre cote. Votre dossier peut indiquer si cela s’est produit. Remédiez-y en payant le montant existant afin qu’il soit retiré des recouvrements.

L’essentiel est d’utiliser votre crédit régulièrement et de payer vos factures à temps, à chaque fois. Idéalement, vous devriez payer la totalité du solde de votre carte de crédit chaque mois. Cela montre aux prêteurs que vous gérez votre crédit de manière responsable. Au fil du temps, cela aura un effet positif sur votre cote de crédit.

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.