Passer au contenu principal Passer au clavardage

Convertir votre RÉR en FRR à 71 ans

20 juillet 2021

Écrit par Anne Papmehl

À retenir

  • Bien des gens choisissent les FRR parce qu'ils offrent une souplesse en matière d'investissements et de revenus.
  • Vous devez retirer un montant minimum de votre FRR chaque année à partir de l'année de vos 72 ans. 
  • Tout montant retiré au-delà du minimum est soumis à une retenue d'impôt.

Converting your RSP to a RIF at 71

Si vous fêtez votre 71e anniversaire cette année, vous avez jusqu'au 31 décembre pour liquider votre RÉR. 

Quelques options s'offrent à vous : 

  • Convertir votre régime en fonds de revenu de retraite (FRR) 
  • Convertir votre régime en une rente 
  • Retirer la totalité du montant en espèces 
  • Ou encore une combinaison des trois 

Quelle que soit l'option choisie, sachez que la plupart des institutions financières exigent un préavis d'au moins un mois pour conclure la transaction. 

Les FRR : un choix populaire 
 

Bien des gens choisissent les FRR parce qu'ils offrent une certaine souplesse en matière d'investissements et de revenus. Par exemple, il est possible de gérer son propre FRR dans un compte autogéré et de conserver les mêmes investissements que ceux que vous aviez déjà dans votre RÉR. 

Vos investissements continueront de croitre à l'abri de l'impôt tant et aussi longtemps qu'ils resteront dans le régime. La plupart des gens ont tendance à convertir leur RÉR en FRR vers l'âge de 71 ans, mais vous pouvez le faire plus tôt que cela. 

Moins vous retirez de votre FRR, moins vous payez d'impôt sur ce retrait 
 

Toutefois, il faut savoir que vous devez retirer un montant minimum de votre FRR chaque année à partir de l'année de vos 72 ans. Le gouvernement fixe le taux des retraits minimum — en fonction de la valeur totale de votre FRR au 31 décembre précédent — et ce pourcentage augmente légèrement chaque année. Tout montant que vous retirez audelà du minimum est soumis à une retenue d'impôt. 

Le choix des modalités de retrait de votre FRR nécessite un examen approfondi de votre situation fiscale et des revenus dont vous avez besoin. Heureusement, vous n'êtes pas obligé de commencer à effectuer des retraits de votre FRR avant l'année de vos 72 ans (en anglais), ce qui vous laisse encore un peu de temps pour la planification. 

Quel montant retirer ? 

Si vous disposez d'une pension d'entreprise importante, d'un revenu d'emploi ou d'autres revenus d'investissement, il se peut que vous n'ayez pas besoin de retirer un montant important de votre FRR — du moins pour l'instant — et que le retrait minimum suffise. De cette façon, vous réduisez votre facture fiscale, évitez la retenue à la source et conservez les actifs dans le régime plus longtemps. 

Il se peut que vous n'ayez pas encore besoin de l'argent du retrait du FRR. Vous pourriez le mettre à profit dans un CÉLI — pourvu que vous ayez des droits de cotisation inutilisés ou reportés — ou dans un autre compte non enregistré au moyen d'un transfert en biens (en anglais). Vous éviterez ainsi les coûts supplémentaires associés à la vente et à la conversion en espèces de vos investissements (les retraits sont quand même imposables). L'avantage du transfert en biens à un CÉLI est que malgré le fait que l'argent fera partie de votre revenu imposable pour l'année où vous le retirerez de votre FRR, les gains futurs dans votre CÉLI seront à 100 % libres d'impôt. 

Avezvous un conjoint plus jeune que vous ? 

Si le fait de limiter le montant des retraits de votre FRR convient à votre situation financière, voici une autre option. Si votre conjoint est plus jeune que vous, vous pouvez calculer votre retrait minimum du FRR en fonction de son âge (qui sera inférieur au vôtre) afin de conserver plus d'argent dans le régime plus longtemps. Pour ce faire, vous devrez signaler à votre institution financière que vous souhaitez que le calcul soit effectué en fonction de l'âge de votre conjoint avant d'effectuer votre premier retrait du FRR. Et comme vous ne pourrez pas changer d'avis plus tard, il est important de bien y réfléchir avant de vous engager. 

S'il vous faut plus d'argent 

Si vous devez retirer plus que le revenu annuel minimum du FRR, il faut tenir compte de deux choses. D'une part, plus vous retirez de fonds, plus vite vous épuisez le régime. D'autre part, tout ce que vous retirez audelà du montant minimum sera soumis à une retenue à la source, ce qui réduit le montant que vous recevrez en réalité. La retenue d'impôt est de 10 % pour une somme allant jusqu'à 5 000 $ au-delà du minimum, 20 % pour une somme de 5 001 $ à 15 000 $ et 30 % pour les montants supérieurs à 15 000 $. (Au Québec, ces montants sont différents.) 

Une façon de réduire l'impôt retenu à la source est de retirer l'argent en plus petits montants (en anglais) plutôt que d'un seul coup. En tenant compte des taux de retenue, supposons que vous ayez besoin d'un revenu supplémentaire de 9 000 $ par rapport au montant minimum. Si vous retiriez cette somme d'un seul coup, vous auriez à payer 1 800 $ d'impôt retenu à la source. En revanche, si vous retiriez l'argent en deux versements de 4 500 $ chacun, votre retenue d'impôt totale serait de 450 $ sur chaque retrait, soit un total de 900 $. 

De plus, selon votre situation fiscale globale, votre revenu annuel total et votre admissibilité à des déductions et à des crédits d'impôt, il se pourrait qu'une partie de l'impôt retenu à la source vous soit remboursée lorsque vous produirez votre déclaration de revenus. 

Quand retirer votre argent 

Vous avez la possibilité d'effectuer des retraits de votre FRR mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement. Les retraités qui se servent du revenu de leur FRR pour couvrir leurs frais de subsistance optent souvent pour des retraits mensuels. Mais si vous n'avez pas besoin de ce revenu immédiatement, un retrait annuel (en anglais) à la fin de l'année pourrait s'avérer utile, de sorte que le revenu de votre FRR continue de croitre à l'abri de l'impôt au cours de l'année. 

Il faut tenir compte de bien des choses lorsque vous convertissez votre RÉR en FRR. Assurezvous d'avoir bien planifié le moment de la conversion. Consultez un conseiller fiscal si vous avez d'autres questions.

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.