Passer au contenu principal Passer au clavardage

Les conseils d'un retraité globe-trotter

Depuis qu'il a pris sa retraite, Mike Romain fait 1 à 2 grands voyages par an. Voici comment il gère son argent pour pouvoir faire les voyages de ses rêves.

11 août 2022

Écrit par Anne Papmehl

À retenir

  • Avec les frais de voyage qui augmentent, les personnes âgées peuvent continuer de voyager avec un revenu fixe en étant disciplinées en matière de budget et de dépenses et un savoir-faire dans la planification des voyages.
  • Les agences de voyages et les voyages à forfait peuvent vous éviter des dépenses imprévues et vous permettre d’obtenir de meilleurs prix.
  • Réservez votre voyage en évitant les périodes de pointe, achetez vos devises à l’avance et achetez une carte de transport une fois sur place pour réduire les coûts.

Tips from a retiree travelling the world

Mike Romain de Toronto a 77 ans et il savoure une retraite faite d'opéra, de symphonie, de théâtre et de voyage autour du monde. Juste avant la pandémie il est allé en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas et en Pologne. Et maintenant, voyager le démange à nouveau. 

Depuis qu'il a pris sa retraite d'enseignant dans une école primaire il y a presque 23 ans, Romain s'est toujours débrouillé pour faire un ou deux grands voyages par an. 

Comment fait-il? Les voyages coûtant de plus en plus cher, économiser à chaque instant fait la différence. 

Célibataire, sans personne à charge, Romain à la chance d'avoir une pension entièrement indexée. Il loue un appartement depuis 32 ans sans augmentations significatives de loyer, ce qui l'aide à garder ses frais de subsistance au plus bas. Néanmoins, il admet qu'il n'aurait pas les moyens de s'offrir de tels voyages sans une grande discipline en matière de budget et de dépenses et un savoir-faire dans la planification des voyages. 

 1. Garder l'œil sur les dépenses à domicile et lors de déplacements 

« Une ou deux fois par an, je m'organise un grand voyage, mais le reste du temps, je suis attentif à mes dépenses et vis simplement, » nous dit Romain. Ils gardent les mêmes habitudes lorsqu'il part. « Je prends l'exemple d'un voyage de 12 jours en Europe. J'emporte environ 1 200 euros pour la totalité de mes dépenses durant mon séjour; ce qui correspond à un budget de 100 euros par jour. J'inscris ce montant dans mon agenda chaque matin et vérifies en fin de journée combien d'euros il me reste. J'ai une peur bleue de me retrouver sans argent. » 

2. Besoin d'aide? Consultez un agent de voyages 

Un agent de voyages peut vous épargner de fâcheuses surprises, telles qu'une facture d'hôtel inattendue. « Lors d'un voyage à Munich, j'essaye de réserver un hôtel en ligne. Je reçois entre autres mon numéro de confirmation, mais à mon arrivé à l'hôtel, ils n'ont pas de trace de ma réservation, » dit-il. Il se trouve qu'il y a un autre hôtel du même nom à Munich. « Lorsque l'agent d'accueil appelle l'autre hôtel, il s'entend dire que celui-ci est complet. Après cette expérience je ne réserve mes hôtels que par l'intermédiaire de mon agent de voyages, » dit-il. Un agent de voyage peut aussi vous aider à trouver les meilleurs prix pour les hôtels, les vols, les circuits et plus encore, surtout si vous voyagez à l'international. 

3. Voyager hors-saison 

« Étant à la retraite, j'ai la chance de pouvoir éviter les périodes les plus chères (comme les congés du mois de mars, Noël et l'été) lorsque je voyage, » dit Romain. 

4. Acheter ses devises à l'avance 

« J'achète mes devises petit à petit plusieurs mois avant mon départ, » dit Romain. « Cela m'évite non seulement la ruée de dernière minute, mais aussi, avec les fluctuations du taux de change, je peux finir par payer beaucoup plus cher si j'achète tout en une seule fois. 

5. Renseignez-vous sur les voyages à forfait 

« Je trouve que l'on peut souvent trouver de meilleurs tarifs que lorsque l'on réserve soi-même, » dit Romain. « L'autre avantage, c'est qu'ils savent où vous emmener. Si vous essayez de trouver des endroits par vous-même et que vous ne comprenez pas la langue, vous pouvez perdre beaucoup de temps. » 

6. Acheter un laissez-passer de transport en commun 

Il y a quelques années, lors d'un séjour à Berlin, Romain achète un laissez-passer de trois jours pour à peu près 50 euros. Cela couvrait tous les U-Bahn (métro), S-Bahn (train urbain), les bus, tramway, les navettes fluviales ainsi que certains musées. « Si vous restez plusieurs jours dans la même ville, il est beaucoup plus rentable d'avoir un laissez-passer de transport en commun que d'acheter un billet pour chaque trajet, » dit Romain. 

En appliquant ces conseils simples et pleins de bon sens, les voyages internationaux peuvent rester abordables pour les retraités à revenu fixe, même si les coûts augmentent. C'est une bonne nouvelle pour les personnes âgées qui, comme Romain, sont impatientes de reprendre leur envol. 

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.