Passer au contenu principal Passer au clavardage

Lauren, 23 ans, s’attaque à l'inflation - et gagne

Nous avons demandé à une jeune femme de Toronto de surveiller ses dépenses pendant un mois, afin de montrer comment elle dépense et épargne malgré l'inflation.

1 septembre 2022

Écrit par Robin Taub

À retenir

 
  • J'ai toujours essayé de garder le contrôle de mes finances, car cela me rassure de savoir où va mon argent", déclare Lauren Robilliard. 

  •  Le loyer reste bas parce que "je loue une chambre dans une maison avec trois autres colocataires... Nous avons tous des horaires de travail différents avec nos emplois, ce qui permet à chacun de se sentir à l'aise dans la maison. 

  • Je prépare mes déjeuners et mes dîners à l'avance quatre jours par semaine, ce qui me permet d'économiser du temps et de l'argent.

Lauren, 23, is taking on inflation — and winning

L'inflation ayant un impact sur presque tous les aspects de la vie des Canadiens, beaucoup ont du mal à garder le cap sur leurs dépenses et autres objectifs financiers. Voici comment une jeune femme fait face à l'inflation.

Qui : Lauren Robilliard, 23 ans. Lauren a déménagé à Toronto en 2020 après avoir obtenu son diplôme de l'Université Vancouver Island, située à Nanaimo, en ColombieBritannique.

Occupation : Lauren travaille en tant que spécialiste des médias et du marketing (pour tout vous dire, elle travaille avec l'auteur). Elle travaille également comme généalogiste génétique (en anglais) pour aider les gens à trouver les membres de leur famille biologique.

Dépenses mensuelles :

Dépenses 
Loyer800$
Épicerie240$
Éducation330$
Internet et téléphone cellulaire74$
Transport en commun20$
Abonnements45$
Divertissement60$
Manger au restaurant20$
Magasinage, soins personnels et articles ménagers      20$
Sous-total des dépenses1,609$
Cotisation minimale à l'épargne540$        

« Bien que Toronto ait toujours été chère, j'ai remarqué dernièrement à quel point l'inflation a affecté mon quotidien », dit-elle. « Mais malgré la hausse du coût de presque tout ce que j'achète et fais, je lutte contre l'inflation en prenant des décisions de dépenses avisées et en ajustant certaines de mes priorités. »

Comment faites-vous pour payer si peu en loyer à Toronto?

Je loue une chambre dans une maison avec trois autres colocataires. C'est une maison de quatre chambres à coucher et deux salles de bain dans les environs du Casa Loma. Nous avons tous des horaires différents avec nos emplois, donc la maison est rarement bondée.

Mes colocataires et moi partageons équitablement le coût d'Internet et du loyer, ce qui comprend le chauffage et l'électricité, et même l'utilisation d'une machine à laver et d'une sécheuse. Le loyer d'un appartement d'une chambre à coucher à Toronto est en moyenne de 2 044 $; il est donc beaucoup plus rentable de vivre avec d'autres personnes que de vivre seul. 

Comment faites-vous pour garder votre facture d'épicerie si basse?

Je prépare mes déjeuners et mes dîners à l'avance quatre jours par semaine, ce qui me fait gagner du temps et de l'argent. (Je prépare le souper une fois à la maison tous les soirs.) Je fais toujours une liste d'épicerie, ce qui permet d'éviter les achats impulsifs. J'avais l'habitude de faire mes courses dans une grande épicerie bon marché située loin de chez moi, mais avec la hausse des prix, j'ai récemment commencé à faire mes courses dans le quartier chinois pour tous mes produits et fruits de mer.

Je fais des courses pour une personne, pas pour une famille, donc je ne suis pas membre d'un magasin de vente en gros comme Costco. Pour le reste, je vais maintenant dans une épicerie locale qui est un peu plus chère, mais je n'achète que quelques produits, donc je dépense toujours moins qu'avant. De plus, j'ai une alimentation saine, un régime essentiellement piscivégétarien et très peu de « malbouffe ».

Chaque semaine, je me fais plaisir avec un pain au levain et au fromage d'une boutique gastronomique locale haut de gamme. Il coûte 7,49 $, soit environ un dollar de plus par rapport à l'année dernière, mais c'est délicieux! Je cherche les autocollants de rabais lorsque je fais mes courses, et je trouve parfois un pain à 30 % ou 50 % de réduction, que je congèle immédiatement. Je commande également très peu de plats à emporter. 

Comment faites-vous face au coût élevé de l'essence?

Je n'ai pas de voiture. J'ai déménagé de Vaughan (au nord de Toronto) et j'habite maintenant à quelques kilomètres seulement de mon bureau, où je me rends quatre jours par semaine. J'avais l'habitude de prendre le métro ou le bus tous les jours, mais il y a quelques mois, j'ai découvert Bike Share Toronto. Lorsque je prenais les transports en commun pour me rendre au travail tous les jours, je dépensais plus de 100 $ par mois, sans compter les déplacements supplémentaires pour aller à l'épicerie ou me déplacer en ville. Maintenant, pour un abonnement annuel de 115 $, je peux me rendre au travail, faire l'épicerie ou simplement me promener à vélo (sauf les jours de pluie ou de neige). J'économise des centaines de dollars!

Avez-vous beaucoup de services d'abonnement, comme la plupart des gens?

J'ai Apple Music avec un abonnement étudiant, mais c'est le seul abonnement de divertissement que j'ai. J'ai récemment procédé à une vérification de mes abonnements et j'ai annulé Amazon Prime, car les frais mensuels ont augmenté il y a quelques mois et j'ai constaté que je ne l'utilisais pas suffisamment pour en justifier le coût. La plupart de mes services d'abonnement concernent des sites généalogiques. Je paie un abonnement semestriel à Ancestry et à des journaux, et un abonnement annuel à un site de généalogie québécois. Tous ces services m'aident beaucoup dans mes recherches et valent donc la peine d'être payés. Ensemble, les abonnements représentent une moyenne d'environ 40 $ par mois. 

Mon téléphone m'appartient et j'ai changé de forfait téléphonique à la fin de 2021, ce qui me permet d'économiser 11 $ par mois.

Dépensez-vous de l'argent sur vous-même?

Depuis que j'ai déménagé à Toronto, j'aime profiter des événements de la ville, comme les concerts et les matchs de baseball.

J'étudie pour obtenir mes certificats en archives canadiennes et en généalogie génétique au National Institute for Genealogical Studies. J'ai payé pour tous mes cours au début de l'année, avant que les prix n'augmentent en mai, et je suis un mode de paiement de neuf mois. Mon rêve est de travailler dans le domaine de la généalogie génétique, alors je sais que cette formation en vaudra la peine sur le long terme! 

Quels sacrifices avez-vous dû faire pour lutter contre l'inflation?

J'ai récemment fait enlever des prothèses plastifiées après les avoir portées pendant six mois.

J'ai reçu un chèque-cadeau d'un salon à Noël et j'ai continué à y aller après, mais avec l'augmentation des coûts, je savais que j'avais besoin de ces 64 $ supplémentaires par mois pour la nourriture. Cela fait également sept ans que je me coupe et me teins les cheveux moi-même.

D'autres conseils de magasinage? 

J'achète des produits de toilette et des articles ménagers à bas prix dans les magasins-entrepôts et parfois dans les magasins à un dollar.

Je ne suis pas très portée sur le magasinage. J'ai tendance à n'acheter que les produits de première nécessité lorsque j'en ai besoin, et à acheter des vêtements lorsque j'ai des cartes-cadeaux, après mon anniversaire ou les Fêtes. Je cherche les soldes et je fais souvent mes achats dans des magasins d'occasion.

Aller en vacances, vacances sédentaires ou les deux?

Je suis récemment parti en vacances en Colombie-Britannique pour rendre visite à ma famille. J'ai acheté le billet d'avion en utilisant le crédit d'un vol annulé en 2020. Je l'ai également acheté au début de l'année, pendant une mauvaise vague de COVID-19, le vol était environ 75 % moins cher que d'habitude. Mais en général, je m'y prends longtemps à l'avance avec les vols pour obtenir des tarifs aériens plus bas. Mon petit ami et moi avons l'intention de profiter du crédit d'impôt pour les vacances en Ontario en faisant des escapades de fin de semaine dans le sud de l'Ontario. 

Dernières plus grosses dépenses : Un voyage en hydravion de Nanaimo à Vancouver pour 150 $!

Votre plus grand regret en matière de dépenses au cours des derniers mois : Du fromage raffiné qui était en « vente rapide », mais qui avait un goût affreux. Le plus petit débit sur votre carte de crédit au cours du dernier mois : 6,72 $ chez A&W le jour de la panne de Rogers.

Si quelqu'un vous donnait 100 $ demain, dans quoi les dépenseriez-vous : Je les mettrais dans mon compte d'épargne.

Une chose pour laquelle vous ne regrettez jamais d'avoir dépensé de l'argent : Des équipements de sport, comme un nouveau casque de vélo, des patins à roues alignées et des chaussettes pour la course de fond. 

Quelle est la meilleure astuce pour économiser que vous avez apprise et que vous recommanderiez aux autres? La plupart des gens disent qu'il faut commencer par se payer soi-même en prélevant 10 % de son revenu, mais il ne faut pas se limiter. J'essaie d'économiser 20 % de mes revenus chaque mois.

« J'ai toujours essayé de garder le contrôle de mes finances, car cela me rassure de savoir où va mon argent. Je trouve que c'est encore plus important en cette période d'inflation, mais c'est une habitude que je garderai quand l'inflation commencera à se calmer », dit Lauren.

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.